Une semaine très animée pour L'express de l'équité dans la Région 1

Tournée de L'express de l'équité – 3e semaine

La troisième semaine de la Tournée de L'express de l'équité, dans la Région 1, a été très animée. Du 20 au 26 mai, le gros autobus vert a fait escale à Stratford, London, Windsor, Grand Bend, Chatham et Goderich.

La première étape s'est faite sous la pluie, à Stratford, où l'équipe de L'express de l'équité et des activistes de la Région 1 ont profité du festival de Stratford pour rencontrer des amateurs de théâtre et leur parler des inégalités de revenus et de l'équité fiscale.

Le jour suivant, L'express de l'équité a fait une halte à London, où les membres de l'équipe ont discuté avec des centaines de partisans du hockey à proximité des Budweiser Gardens. Tout le centre-ville était en pleine ébullition, puisque London était l'hôte du tournoi annuel de hockey – le Memorial Cup tournament. L'express de l'équité s'est également arrêté au palais de justice de London et au magnifique parc Victoria.

Le 21 mai, L'express de l'équité a pris la direction de Windsor, où il a fait une halte au secteur riverain de la ville. L'express de l'équité s'est vu attribué un excellent emplacement sur la promenade pour monter ses tentes, distribuer du pop-corn et de la barbe à papa et discuter de l'impact des inégalités croissantes de revenus avec les résidents de la communauté.

Windsor est l'une des villes de l'industrie automobile les plus importantes au Canada. Ce n'est un secret pour personne que le déclin du secteur manufacturier en Ontario a eu un impact significatif sur les gens de la région.

« Trop de gens sont sans travail dans cette communauté », a déclaré un résident. « Je suis soudeur et je n'arrive pas à trouver un emploi stable à Windsor. Dernièrement, j'ai fait des démarches pour déménager en Alberta. Je suis en contact avec plusieurs employeurs. Les perspectives d'avenir y sont meilleures. »

Le jour suivant, le gros autobus vert a pris la direction de Grand Bend pour une journée à la plage. Malheureusement, le beau temps n'était pas de la partie et après quelques heures sous la pluie, l'équipe a décidé d'aller à Chatham, à l'occasion du défilé annuel de voitures anciennes et de collection. Le défilé marque l'ouverture du Retrofest de Chatham – un rassemblement annuel de voitures anciennes qui célèbre l'histoire de l'automobile.

Le matin suivant, L'express de l'équité s'est garé au cœur même du Retrofest, au parc Tecumseh, au centre-ville de Chatham. Chaque année, cet événement attire des centaines d'amateurs de voitures de tous les coins du Canada et des États-Unis.

Tout au long de la journée, les membres de l'équipe ont eu l'occasion de parler de nombreux sujets, comme l'équité fiscale, les emplois de qualité, les services publics et les droits du travail, avec de nombreuses personnes du coin. Jennifer Ganley, activiste du SEFPO et animatrice de L'express de l'équité, a parlé avec des douzaines de résidents locaux, y compris avec plusieurs membres du SEFPO curieux d'en savoir plus sur la Tournée de l'express de l'équité.

« Beaucoup de gens s'arrêtent pour parler, parce qu'ils veulent raconter leur histoire. Ils veulent aussi savoir qu'il y a d'autres personnes qui luttent à leurs côtés », a dit Jennifer.

Le 25 mai, L'express de l'équité est retourné à London pour faire étape au marché Gibraltar. Carrefour communautaire depuis 1991, c’est non seulement un marché fermier, mais aussi un marché aux puces.

Le jour suivant, l'autobus a mis le cap vers la pittoresque communauté de Goderich, sur les rives du lac Huron. Cette visite comprenait des arrêts sur la place publique et à la plage. Lors de l'escale à la plage, l'équipe a discuté avec une résidente de la région et membre du SEFPO qui travaille à la prison de Stratford. D'abord surprise de voir ce gros autobus vert dans sa petite communauté, elle a été ravie de rencontrer les membres de l'équipe.

À partir du 27 mai, L'express de l'équité sillonnera la Région 3. Si vous êtes dans la région, n'hésitez surtout pas à venir rencontrer les membres de l’équipe!

27 mai – Peterborough
Arrêt devant une clinique privée (Intersection de Medical Drive et Hospital Drive)
De 10 h à 11 h

27 mai – Peterborough
Marina Waterfront
De 13 h 30 à 19 h

28 mai – Orillia
Webers Hamburgers
De 10 h 30 à 11 h 30

28 mai – Orillia
Secteur riverain (rue Front)
De 12 h 30 à 16 h 30

29 mai – Peterborough
Zoo Riverview Park
De 9 h 30 à 13 h 30

29 mai – Peterborough
Centre commémoratif de Peterborough
De 17 h 30 à 20 h

30 mai – Haliburton
rue Main
De 11 h à 16 h

31 mai – Parry Sound
Station Shell (1, promenade Pine)
De midi à 15 h

1er juin – Clarington
Home Show (Newcastle Memorial Arena)
De 10 h à 17 h

Rencontrez les activistes

Len Elliott est membre du Conseil exécutif de la Région 1 et inspecteur en santé et sécurité au ministère du Travail à London.  Il est membre du SEFPO depuis plus de 9 ans.

Lisa Fewster est présidente de la section locale 166 et travaille pour Community Living à London.  Première vice-présidente du Conseil de district de London, elle est membre de l'exécutif du Conseil syndical local. Lisa est une militante syndicale dévouée depuis 14 ans.

Jennifer Ganley est la secrétaire de la section locale 148 et travaille pour Community Living dans la municipalité de Chatham-Kent depuis 26 ans.  Elle participe activement aux activités du syndicat depuis 2007. Sa couleur préférée est le vert.

Julie McGuffin est membre de la section locale 102 et résidente de London.

Une deuxième semaine bien remplie dans la région 2 pour L'express de l'équité

Tournée de l'express de l'équité – 2e semaine

L'équipe de L'express de l'équité a connu une autre semaine bien remplie. Au cours de cette deuxième semaine, le gros autobus vert, qui a sillonné la Région 2, a fait étape à Hamilton, St. Catharines, Niagara Falls, Walkerton, Owen Sound et Sauble Beach.

Lors de son étape à Hamilton, le 12 mai, L'express de l'équité a fait escale au Pier 4, à l'Université McMaster et au Collège Mohawk. Les activistes du SEFPO, Drew Finucane, Lorraine Skitch et Ryan Walker, qui s'étaient joints à l'équipe, ont accompli un excellent travail pour engager la discussion avec les résidents du coin.

Le jour suivant, l'autobus a fait une halte au marché fermier au centre du quartier historique de St. Catharines. Drew, Lorraine et Ryan se sont à nouveau joints à l'équipe qui avait eu la chance de pouvoir stationner L'express de l'équité au cœur du marché. Tout au long de la journée, les membres de l'équipe ont parlé avec plusieurs résidents qui étaient inquiets de l'augmentation du coût de la vie dans la province.

« Je suis à la retraite. Mon revenu de retraite est fixe et je reçois seulement 900 $ par mois, a indiqué dit une retraitée du coin. Tout augmente tout le temps, et pour joindre les deux bouts, je dois être très économe. C'est un défi quotidien. »

Le 14 mai, L'express de l'équité a fait escale dans la très brumeuse ville de Niagara Falls. Le gros autobus vert était stationné tout près des chutes et la tente et les tables de l'équipe se trouvaient dans un endroit très achalandé. Une journée très chargée puisque de nombreux gens du coin et touristes sont venus s'enquérir de la présence du gros autobus vert. Les membres du SEFPO qui travaillent à l'entretien des magnifiques parcs de la région de Niagara Falls sont venus discuter de leurs conditions de travail qui ne cessent de changer.

Le lendemain matin, L'express de l'équité s'est arrêté à Walkerton pour une visite au jardin du souvenir et rencontrer les élèves de l'École secondaire Sacred Heart. Une matinée qui s'est avérée émouvante et touchante pour tout le monde.

Le jardin du souvenir de Walkerton nous rappelle de manière solennelle que les services publics de qualité sont essentiels et que les mauvaises politiques gouvernementales peuvent avoir des conséquences désastreuses. Il y a 14 ans ce mois-ci, sept personnes perdaient la vie et 2 500 autres tombent malades après avoir bu de l'eau contaminée dans cette petite collectivité.

« Il est important que les jeunes de Walkerton connaissent l'histoire de leur ville, afin que les politiciens qui prônent des politiques radicales et draconiennes n'accèdent pas au pouvoir », a déclaré Chris Peabody, enseignant dans la communauté et conseiller municipal.

Après la visite du jardin du souvenir, l'équipe a fait une présentation aux élèves de 12e année de l'École secondaire Sacred Heart. C'était une expérience fantastique et très motivante que de parler avec ces jeunes de l'importance de l'équité fiscale, des emplois de qualité, des services publics et des droits du travail.

Les 15 et 16 mai, L'express de l'équité a fait halte à Owen Sound, au parc Harrison, à proximité de Sauble Beach. Durant ces deux jours, les activistes locales du SEFPO, Karen Gventer et AnnaMarie Hampton-Alcock, se sont jointes à l'équipe. Malgré les mauvaises conditions météorologiques, Karen et AnnaMarie se sont révélées d'extraordinaires ambassadrices de la tournée.

« J'estime qu'il est important de discuter de ce sujet avec les Canadiens et de la nécessité de lancer un mouvement afin de réduire l'écart de revenu dans notre pays », a expliqué AnnaMarie. « Les syndicats ont contribué à l'émergence de la classe moyenne en Amérique du Nord, mais les grandes sociétés et entreprises tentent aujourd'hui d'anéantir les progrès accomplis.  Les gens ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts dans ce pays.  Nous devons nous impliquer et nous soutenir mutuellement afin de lutter pour un système équitable. »

À partir du 20 mai, L'express de l'équité sillonnera la Région 1. Si vous êtes dans la région, n'hésitez surtout pas à venir rencontrer les membres de l'équipe!

20 mai – Stratford, parc Queen's
De midi à 19 h

21 mai – London, parc Ivey
De 11 h à 19 h

22 mai – Windsor, promenade Riverside, secteur riverain
De midi à 19 h

23 mai – Grand Bend, plage
De midi à 19 h

24 mai – Chatham, Retrofest
De 8 h à 17 h

25 mai – London, marché Gibraltar de la fin de semaine
De 9 h à 17 h

26 mai – Goderich, Downtown Circle
De midi à 19 h

Rencontrez les activistes

Drew Finucane est trésorier de la section locale 219, conseiller en établissement et formateur pour les personnes ayant une déficience visuelle à l'École W. Ross MacDonald, à Brantford.  Il est membre du SEFPO depuis 10 ans et délégué syndical depuis 2 ans.

Karen Gventer est la présidente de la section locale 276 et la représentante en éducation du Secteur 17 du SEFPO (professionnels des soins de santé communautaires).  Elle est également la conseillère en matière de harcèlement et discrimination de la Région 2. Karen est membre du SEFPO depuis 2001 et activiste depuis 2004. Elle est une militante dévouée en faveur de la justice sociale depuis toujours. Elle est la candidate du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Owen Sound pour les prochaines élections provinciales.

AnnaMarie Hampton-Alcock est une infirmière auxiliaire autorisée à Lee Manor, à Owen Sound (section locale 299).   Déléguée syndicale, elle est activiste et membre du SEFPO depuis 12 ans. AnnaMarie est une militante syndicale dévouée qui se soucie beaucoup de la montée des inégalités au Canada.

Lorraine Skitch est présidente de la section locale 221 et vérificatrice dans la Région 2. Elle est co-présidente du comité d'exécution et du renouvellement de la région Ouest (probation et libération conditionnelle) et du groupe de travail du personnel de soutien. Lorraine est également membre du comité des relations employées-employeur (probation et libération conditionnelle)  et vice-présidente du Comité de secours régional. Elle est une militante syndicale dévouée du SEFPO depuis 26 ans.

Ryan Walker est le délégué syndical en chef de la section locale 249 et ancien président du Comité provincial des jeunes travailleurs. Délégué au Conseil du travail de district de Hamilton, il est un dévoué agent des services de développement. Ryan, qui a grandi dans une famille très active dans le mouvement syndical, est membre du SEFPO depuis neuf ans.

Fantastique première semaine pour L'express de l'équité dans la Région 4

Tournée de l'express de l'équité – 1re semaine

Pour sa première semaine, L'express de l'équité a connu un succès éclatant. La tournée a débuté par le défilé annuel du 1er mai à Ottawa. Le SEFPO et le SNEGSP, qui s'étaient joints à un millier d'autres militants, ont défilé dans les rues du centre-ville d'Ottawa pour terminer leur marche devant la porte du Bureau du premier ministre du Canada.

Le matin suivant, les membres de L'express de l'équité du SEFPO, qui étaient venus des quatre coins de l'Ontario, se sont joints à une équipe du SNEGSP pour une session de formation. Après une journée entière d'orientation, les membres du SEFPO avaient hâte de partir à la rencontre de la population ontarienne afin de savoir ce que les gens pensent de l'accroissement des inégalités de revenus et discuter d'éventuelles solutions.

Le 3 mai, L'express de l'équité a fait sa première halte dans le très pittoresque village de Merrickville. Très réceptifs aux questions d'équité, les résidents du coin ont discuté volontiers des problèmes qu'ils rencontrent dans leur communauté. L'après-midi, le gros autobus vert a pris la direction de la communauté voisine de Brockville, à l'occasion du festival multiculturel annuel.

De bonne heure, le lendemain matin, L'express de l'équité a fait escale à Smiths Falls, au Home Living Expo. Cet événement a constitué une étape marquante de la tournée pour toute l'équipe. L'express de l'équité a connu un succès considérable, attirant de nombreux résidents de la région, inquiets par la montée croissante des inégalités dans leur communauté.

Le 5 mai, L'express de l'équité est retourné à Ottawa afin de sensibiliser davantage la population de la capitale du Canada. Cette étape a été marqué par plusieurs événements significatifs, notamment quand la présidente de la section locale 454, Chrisy Tremblay, a distribué des dépliants aux gardes de sécurité du cortège du premier ministre Harper, mais aussi par la visite de deux députés du NPD, Guy Caron et Ruth Ellen Brousseau, ainsi que celle du membre du Conseil exécutif, Dave Lundy, et de la présidente de la section locale 443, Bard de Roche, qui se sont imposés dans le hall de la SRC jusqu'à ce qu'ils puissent parler à un éditorialiste.

Le matin suivant, l'autobus a pris la direction du parc de la Confédération, à Kingston. C'est un endroit particulièrement achalandé et les membres de l'équipe ont eu de nombreuses occasions d'aborder la question de l'inégalité des revenus avec des résidents de la région. Plus tard, l'équipe a fait halte au Centre K-Rock pour parler de l'inégalité des revenus et de l'équité fiscale avec un groupe de partisans des Back Street Boys.

Le 7 mai, L'express de l'équité s'est joint à plus d'une centaine d'étudiants, de parents, de membres de la communauté et d'activistes du SEFPO, à l'occasion d'un rassemblement de solidarité organisé par la section locale 456 à Sir James Whitney School for the Deaf, à Belleville, en Ontario. Cet événement avait été organisé pour sensibiliser le public aux réductions de financement du gouvernement provincial, qui touchent les élèves qui sont sourds, aveugles, sourds et aveugles, et ont des difficultés d'apprentissage.
La première semaine de la Tournée de l'express de l'équité s'est conclue par deux journées au Congrès annuel du SEFPO.

À partir du 12 mai, le gros autobus vert de L'express de l'équité sillonnera la Région 2. Si vous êtes dans la région, n'hésitez surtout pas à venir rencontrer les membres de l'équipe!

12 mai – Hamilton, Pier 4
De 9 h à 14 h

13 mai – St. Catherines, marché fermier
6 h à midi

14 mai – Niagara Falls, boul. Parkway
De 9 h à 14 h

15 mai – Owen Sound, parc Harrison
De 2 h à 16 h

15 mai – Owen Sound, secteur de la bibliothèque
De 6 h à 20 h

16 mai – Sauble Beach
De 14 h à 19 h

Pour en savoir plus sur la tournée, consultez www.fairnessexpress.ca et www.fairness-express.blogspot.com

Rencontrez les activistes

Hervé Cavanagh est président de la section locale 466 et président du Conseil de district de Rideau/Ottawa. Il est également responsable de la formation et de la communication à la Division des professionnels hospitaliers et président du Conseil du travail de district de Lanark. Hervé est physiothérapeute à l'Hôpital du district de Perth et de Smiths Falls et un activiste syndical dévoué depuis 14 ans.

Chris Cormier est membre du Conseil exécutif du SEFPO et vice-président régional de la Région 4. Conseiller d'encadrement des élèves à Sir James Whitney School for the Deaf, à Belleville, il milite activement dans le mouvement syndical depuis 14 ans.

Barb De Roche est présidente de la section locale 443 et de la Division du personnel de soutien des hôpitaux. Elle préside également le Conseil de district de Kingston/Ottawa. Commis dans le service de chirurgie de l'Hôtel Dieu Hospital, à Kingston, elle milite activement dans le mouvement syndical depuis 14 ans.

John Hanson est président de la section locale 416 et membre du Conseil du travail de district  d'Ottawa. Marié et père de deux enfants, il est mécanicien de machines fixes au Collège Algonquin à Ottawa. John est un activiste syndical du SEPO depuis 7 ans.

Dave Lundy est membre du Conseil exécutif de la Région 4. Au même titre que Chris, Dave est très proche des membres de sa région en raison de son leadership et de son engagement.

Ben Treidlinger est président de la section locale 449 et membre du Conseil du travail de district  d'Ottawa. Il est également le sergent d'armes du Conseil du travail de district de Renfrew. Agent du POSPH au ministère des Services sociaux et communautaires, il est un militant syndical dévoué depuis 30 ans.

Chrisy Tremblay est présidente de la section locale 454 et représentante du Comité provincial des femmes dans la Région 4. Elle est également présidente du Conseil de district d'Ottawa et de la Société d'aide à l'enfance d'Ottawa. Chrisy est agente de soutien à domicile à la Société d'aide à l'enfance d'Ottawa.

Morgen Veres est présidente de la section locale 487 et de la Division des professionnels des soins de santé communautaires et membre de l'Alliance arc-en-ciel. Inspectrice de la santé, Morgen est activiste du SEFPO depuis 3 ans.