Fier de la grande puissance bâtie ensemble

Date de publication

Le mercredi 5 juin 2019, 14 h 00

Un autre congrès est passé, et une fois de plus, j’ai eu le grand honneur de me faire réélire à la présidence de notre formidable syndicat. Je crois en la voie que nous nous sommes fixée et je suis ravi que les membres du SEFPO mettent une fois de plus leur confiance en moi pour la suite de ce travail important.

Et maintenant? J’estime que notre voie est claire. Voici notamment pourquoi :  

1 : Nous sommes sur le bon chemin... ne lâchons pas prise.

En tant que fonctionnaires, nous savons qu'il est de notre devoir moral de mener la lutte contre le programme destructeur de M. Ford. Je suis fier d'être président, mais je crois aussi fermement que le leadership concerne plus qu’une personne. Un titre n’est rien si nous ne passons pas à l’action; il faut non seulement savoir quand se battre, mais il faut aussi savoir se battre intelligemment, et cela, tout en nous montrant responsables face à nos membres.

J’estime qu’un leadership solide revient toujours à mettre les principes avant les personnalités.

Au SEFPO, nous avons construit une grande puissance ensemble, et c'est pour cela que nous serons vainqueurs. Nous nous battons contre le gouvernement le plus corrompu, le plus borné et le plus maladroit que cette province ait jamais vu. Mais nous sommes victorieux, et ce, grâce à nos membres et aux dirigeants du SEFPO dans chaque communauté; ceux qui organisent des manifestations et des piquets, ceux qui marchent sur les pelouses de Queen’s Park et ceux qui parlent en tête-à-tête avec nos membres sur le terrain.

Nous devons maintenir la pression.

Nous avons déjà conduit la popularité de M. Ford sous la barre des 20 %. Après moins d’un an au pouvoir, M. Ford a vu sa popularité tomber plus vite qu’une bouteille de bière tirée au fusil à une de ses fêtes privées. Une porte s’est ouverte pour nous, mais nous devons être stratégiques. 

2 : Notre solidarité est plus importante que jamais.

Le pouvoir du peuple, c'est le pouvoir du nombre. Doug Ford a aliéné de nombreuses personnes, y compris celles qui ont voté pour lui et son propre parti conservateur d'arrière-ban. Là où Doug détruit, nous devons rebâtir.

Et nous avons le pouvoir de le faire. En collaboration avec nos présidents de section locale et notre Conseil exécutif, nous avons développé une campagne solide, et son nom en dit long : Ensemble pour gagner. Nous devons mobiliser sur le terrain et agir dans toutes nos communautés locales, là où ça compte... sur le pas de porte du bureau de circonscription de chaque député provincial et à la une des journaux locaux.

Nous devons également continuer de nouer des liens avec nos alliés de la communauté et du travail. Le mois dernier, nous avons invité les dirigeants syndicaux de l'Ontario au siège social du SEFPO pour discuter de l’avenir. Ensemble, nous développons un plan pour exploiter la puissance de notre front commun contre le gouvernement de Doug Ford.

Parce que nous savons que lorsque les travailleurs s’unissent, on ne peut pas les arrêter. 

Les syndicats de l'Ontario se sont également engagés à redoubler d’efforts pour appuyer la campagne Power of Many de la Fédération du travail de l'Ontario (FTO) et pour appuyer nos alliés communautaires qui se battent pour les soins de santé publics, l’éducation et bien plus encore.

3 : La bonne chose à faire, pour les bonnes raisons. 

Nous ne nous battons pas seulement contre le programme Ford, nous proposons une meilleure vision pour l’Ontario; une vision unifiée pour des services publics de haute qualité et pour de bons emplois.

Les Ontariens sont d'accord avec nous; ils n’ont pas voté pour davantage de coupures et ils ne sont pas d'accord qu’on passe la faucille dans les services publics pour pouvoir réduire les impôts des plus riches. Nous avons aidé à modifier l’opinion en ce qui concerne le budget et nous avons démontré que l’Ontario a un problème de recettes, pas de dépenses. Mais nous devons faire comprendre au peuple que l’Ontario est plus riche que jamais et que nous avons les moyens de faire mieux.  

La route est parsemée d’embûches, mais le SEFPO est le premier à montrer l’exemple. Comme ma mère disait toujours, « quelle que soit la difficulté, fais toujours ce qui est juste ».

Nous sommes une force puissante dans cette province; avec les médias, les employeurs, les chefs de l'opposition, dans le mouvement ouvrier et dans chaque communauté où vivent et travaillent nos membres. Et c'est pourquoi nous continuons de grandir.

Tout récemment, nous avons accueilli 4 000 nouveaux membres du secteur de l'éducation dans notre famille syndicale. Nous devons continuer de nous battre pour eux et pour tous les travailleurs de cette province. C’est notre devoir moral.

4 : Nous devons agir aujourd'hui tout en planifiant l’avenir.

Comme toute machine puissante, nous devons garder le moteur bien lubrifié.

Les mandats politiques au SEFPO ne durent que deux ans, mais notre syndicat est là pour rester. C'est mon devoir en tant que président de faire en sorte que nous développions notre syndicat de façon à demeurer la grande puissance que nous sommes pendant encore de nombreuses années.

Nous avons tracé la voie, et nous continuerons de grandir, et de gagner, comme jamais auparavant.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
@OPSEUSmokey
facebook.com/OPSEUSmokey

Affichez tous les messages du présidents, de 2009 à aujourd'hui