Pourquoi Ford veut-il faire de nous des Américains?

Date de publication

Le mercredi 10 avril 2019, 18 h 30

Il est vrai que les États-Unis sont un endroit superbe à visiter, mais comme la plupart des gens en Ontario, je ne voudrais certainement pas y vivre.

Je ne voudrais pas vivre dans un pays où un simple problème de santé pourrait nous acculer, moi et ma famille, à la faillite. 

Où des tueries massives se produisent presque chaque jour. 

Où des prisons à but lucratif débordent d’êtres humains abandonnés par la société américaine.

Où les gros sous dominent entièrement les élections, élargissant encore davantage l'écart déjà énorme entre les riches et tous les autres.

Je ne dis pas que le Canada est parfait. Nous avons notre part de problèmes, nous aussi.

Mais c'est enrageant de voir nos leaders consacrer leur temps et leur énergie à vouloir nous faire ressembler un peu plus à nos cousins américains plutôt qu’à améliorer les choses qui nous rendent si fiers d'être Canadiens.

Je regarde aller Doug Ford et j'ai l'impression qu'il inspire ses idées politiques de Fox News. 

Privatisation des soins de santé? Il y travaille.

L'alcool dans les petites épiceries? Ça s'en vient.

Suppression des règles empêchant le lobbying corrompu? C'est fait.

Fermeture de nos frontières aux personnes qui fuient guerres, gangs et catastrophes climatiques? Une priorité absolue.

Encourager les beuveries qui se produisent dans les fêtes privées? Pour lui, cela va de soi.

Faciliter la vie des criminels en éliminant les plaques d'immatriculation à l'avant? Hé! Si ça peut permettre d'économiser quelques sous... (et pendant qu'on y est, pourquoi pas une plaque pour le camping-car de Doug qui dirait « US Envy »?)

Les conservateurs de la trempe de Ford essaient même de nous encourager petit à petit à glorifier les armes à feu, responsables de tant de violence au sud de nos frontières.

Juste la semaine dernière, les conservateurs du fédéral ont envoyé un appel aux dons offrant aux donateurs la chance de tirer avec un AR-15. C'est le type de fusil mitrailleur qui a été utilisé pour massacrer des hommes, des femmes et des enfants dans les tueries massives de Las Vegas, Orlando, Sandy Hook, Sutherland Springs, Pittsburgh et Parkland. C'est dégoûtant!

Et je ne suis pas le seul à être dégoûté. La cote de M. Ford est presque la plus basse de tous les premiers ministres. Et plus de 60 pour cent d'Ontariens disent qu'il entraîne la province sur la mauvaise voie.

Au lieu d'un leader qui nous pousse vers le sud, nous en voulons un qui a le courage et la vision d'améliorer les choses qui ont toujours contribué à notre réputation de pays fort et libre.

Des soins de santé publics sur lesquels on peut compter. Un accueil chaleureux à ceux et celles qui cherchent un refuge. Des règles équitables pour faire en sorte que le vote de chacun compte. Des plans responsables pour la vente de substances réglementées telles que l'alcool et le cannabis. Et un non catégorique à la glorification des armes de poing et des fusils d'assaut.

Nous pouvons empêcher les Fords et les Andrew Scheers de ce pays de remplacer notre belle feuille d’érable par un drapeau à étoiles et rayures. Nous devons continuer de travailler ensemble, ensemble pour gagner.

Solidairement, Eddy

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier
Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario
@OPSEUEddy


Cliquez ici pour consulter les messages du vice-président de 2011 à aujourd'hui