Skip to main content
Ça nous appartient

Vous avez peut-être remarqué que quelque chose ne tourne pas rond dans vos communautés. Les autoroutes ne sont pas déneigées.  Les attentes sont longues dans les hôpitaux. Nos citoyens les plus vulnérables n’ont pas accès à des soins adéquats. Le problème, c’est la privatisation!  Notre argent n’est pas réinvesti dans nos communautés.

Les communautés de toute la province se rendent compte que public, c’est mieux. Parce que si c’est public, Ça nous appartient! Nous l’avons bâti. Nous l’avons payé. Ça nous appartient!

Join Our Movement

Joignez-vous à la campagne Ça nous appartient

Nouvelles

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a envoyé la lettre suivante, le 4 janvier dernier, au premier ministre Doug Ford au ministre des Finances, Vic Fedeli, pour leur demander une réunion
Toronto – À un moment où la police tire la sonnette d'alarme à propos de l'augmentation constante du nombre de conducteurs en état d'ébriété sur nos routes, le président du SEFPO, Warren (Smokey) T
Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, exhorte le gouvernement Ford à commencer l’année 2019 de façon responsable et à geler ses plans visant à élargir encore plus les ventes d'al
Toronto – As experts raise alarm bells about the accelerating growth of the cannabis criminal market, OPSEU President Warren (Smokey) Thomas is renewing his call for municipalities to opt out of Pr
Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, demande à Doug Ford de lever le voile sur l’entente secrète relative à la privatisation de l’entrepôt où la province stocke le cannabis, alo
Toronto – Le  président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, espère que les dirigeants municipaux de l'Ontario ne tomberont pas dans le piège que leur a tendu Doug Ford avec sa tentative ridicule visa
Toronto – Alors que le gouvernement Ford continue de cacher tous les détails de l'entente secrète sur la privatisation de l’entrepôt où la province stocke le cannabis, le président du SEFPO, Warren
Toronto – Retards de livraison. Service à la clientèle médiocre. Problèmes de facturation. Et une absence totale de transparence et de reddition de comptes.