À propos du SEFPO : foire aux questions

Qu'est-ce qu'un syndicat?

Un syndicat est une association de travailleurs qui regroupent leur force afin de se donner une voix dans leur milieu de travail.

Quels sont les avantages d’adhérer à un syndicat?

Vous et vos collègues aurez la possibilité de négocier vos conditions de travail comme la sécurité d'emploi, les horaires de travail, les congés annuels, l'équité salariale, ainsi qu'un programme d'assurance collective (santé et médicaments). En outre, le syndicat vous procure une plus grande protection contre le harcèlement, la discrimination, la violence et d'autres injustices qui peuvent survenir en milieu de travail. Le syndicat vous appuie et vous représente si vous êtes en conflit avec votre employeur, le cas échéant. Le syndicat a également son mot à dire sur le mieux-être au travail, y compris en ce qui concerne les menaces sanitaires, telles que l'exposition aux moisissures et produits chimiques, les microtraumatismes répétés et d'autres risques pour la santé et le bien-être dans un milieu de travail traditionnel ou non traditionnel. Enfin, il existe un certain nombre d'autres avantages que le SEFPO procure à ses membres, comme des possibilités de formation et de leadership, des rabais négociés sur les abonnements de téléphone cellulaire, les polices d’assurance maison et automobile, les voyages et les tarifs de groupe.

Quelle est la première étape pour former un syndicat dans mon milieu de travail?

Commencez par communiquer avec le SEFPO! Le personnel du SEFPO est à votre service et vous expliquera la façon de procéder. Notre personnel sera là pour vous aider à chaque étape du processus.

Puis-je faire l'objet d'un congédiement ou d'une mesure disciplinaire pour avoir adhéré à un syndicat?

Absolument pas! La Loi sur les relations de travail de l'Ontario interdit formellement à un employeur de congédier une personne parce qu’elle a participé à des activités de syndicalisation ou adhéré à un syndicat.

Devrai-je participer au lancement de la campagne de syndicalisation?

Le syndicat ne lancera pas une campagne sans votre appui. Après le premier contact, un représentant du SEFPO vous rencontrera ainsi que vos autres collègues intéressés afin d’élaborer une campagne de syndicalisation, identifier les chefs de file et mettre en place un comité de recrutement syndical.

Comment le SEFPO pourra-t-il syndiquer mon milieu de travail?

En premier lieu, le SEFPO formera les membres du comité de recrutement syndical et recueillera des informations de base sur le lieu de travail, y compris des renseignements sur la structure du milieu de travail, les employés et l'employeur.

En collaboration avec le SEFPO, le comité élaborera une liste des revendications syndicales (les améliorations que vous souhaitez obtenir), une stratégie de campagne et organisera diverses activités de syndicalisation afin de souligner les principales revendications en préparation du scrutin à venir.

Toujours avec le soutien du SEFPO, le comité lancera alors une campagne d'information invitant chaque employé admissible à signer une carte d'adhésion syndicale.

Qui verra les cartes d'adhésion au SEFPO?

Seuls le SEFPO et la Commission des relations de travail de l'Ontario verront les cartes – votre employeur, par contre, ne les verra jamais.

Est-ce que ces cartes sont confidentielles?

Absolument. Le syndicat attache une importance primordiale à la confidentialité.

L'employeur ne va-t-il pas causer des ennuis à mes collègues et moi-même pour avoir signé une carte d'adhésion?

Les cartes d'adhésion restent confidentielles – votre employeur ne saura jamais qui a signé une carte d'adhésion. La loi interdit aux employeurs de punir une personne pour la seule raison qu'elle a adhéré à un syndicat ou participé à sa formation.

Qu’obtiendrons-nous une fois que nous aurons signé les cartes d'adhésion?

La signature des cartes d'adhésion sera suivie d'un vote dans votre lieu de travail afin d'accréditer le SEFPO comme votre agent négociateur. Si le « oui » l'emporte, vous obtiendrez le droit de négocier vos conditions de travail et une convention collective. Vous aurez la chance de participer aux négociations avec l'employeur pour améliorer les conditions de travail de tout le monde. 

Que se passe-t-il après la signature des cartes d'adhésion?

À la fin de la campagne de syndicalisation, les cartes d'adhésion seront collectées, compilées et envoyées à la Commission des relations de travail de l'Ontario. Si au moins 35 % des employés admissibles ont signé une carte d'adhésion, un scrutin est organisé afin de permettre à toutes et tous de choisir s'ils veulent être représentés par le SEFPO.

Qu'advient-il ensuite si le résultat du vote est en faveur du oui?

La prochaine étape consistera à élire les membres de votre équipe de négociation.  Pendant ce temps, vous aurez l’occasion d’assister à des réunions pour déterminer ce que vous voulez avoir dans votre première convention collective.

Qu'est-ce qu'une convention collective?

Une convention collective est une entente écrite, rédigée sous forme d’articles, conclue entre un syndicat et un employeur.

Si le oui l'emporte, certains de mes collègues peuvent-ils se désyndicaliser ou ne pas payer de cotisations?

La loi stipule que si une majorité d'employés admissibles votent en faveur de l'adhésion au syndicat, alors tous les employés deviennent automatiquement membres du syndicat et doivent payer les cotisations syndicales. Toutefois, rien ne les oblige à participer aux activités syndicales.

Combien les cotisations du SEFPO coûtent-elles?

Les cotisations syndicales du SEFPO ne représentent que 1,375 % du salaire brut. Il s'agit de l'un des taux les plus bas au Canada. Les nouveaux membres ne payent pas de cotisations tant que leur première convention collective n'est pas négociée et ratifiée. Les cotisations syndicales sont entièrement déductibles de l'impôt.

Et les grèves? Ça m'inquiète!

La grande majorité des conventions collectives sont négociées sans recours à la grève. En outre, on ne peut déclencher une grève qu'avec l'appui d'un vote majoritaire à scrutin secret.

Je connais une personne qui était syndiquée et le syndicat n'a rien fait pour elle.

Il arrive souvent que les employés ne savent pas ce que le syndicat a fait pour eux. Nous tenons souvent pour acquis de nombreux avantages, comme un salaire décent, le programme d'assurance collective (santé et médicaments), les congés payés et les congés de maladie, qui ont été négociés par le syndicat. En outre, lorsqu'un syndicat défend des personnes qui ont été harcelées ou victimes de discrimination ou de violence en milieu de travail, c'est tout le personnel qui en bénéficie. 

 

Date de publication: 

Le mardi 1 Janvier 2013 h (Jour entier)