Réparer nos traversiers : piquet d’information au traversier de Glenora – le 14 octobre

 

Cliquez ici pour télécharger le dépliant « Fix our Ferries » (PDF) (en anglais).

Les employés des traversiers de l’Île Wolfe et de Glenora, membres de la section locale 428 de l’OPSEU/SEFPO et leurs alliés syndicaux, tiendront un piquet d’information sur les deux quais du traversier de Glenora (à Adolphustown et à Glenora, en Ontario) pour appeler à la fin des interruptions de service et des annulations causées par le manque de personnel.

  • DATE : Vendredi 14 octobre 2022
  • HEURE : 16 h à 19 h
  • LIEUX : Traversier de Glenora, quai Adolphustown (11245 Loyalist Parkway, Adolphustown) et Glenora Dock (11369 Loyalist Parkway, Glenora)
  • CARTE : https://goo.gl/maps/XWN5ymeQNyVzkyx69

Les services de traversiers ont été annulés, retardés et réduits à cause de la pénurie de personnel, ce qui a entraîné des longues heures de file d’attente. Les résidents de l’Île Wolfe ont été bloqués sur l’île pendant 12 heures sans moyen de partir, même en cas d’urgence ou pour leur travail. Le traversier de Glenora Ferry a été forcé d’annuler le service de 15 minutes au plus fort de la saison touristique cet été, ce qui a entraîné des retards d’une heure pour les passagers.

La section locale 428 de l’OPSEU/SEFPO informera les passagers et le public que les long temps d’attente et les perturbations de service (parfois annulés) sont causés par le projet de loi 124 de Ford (qui limite les salaires du secteur public à un niveau inférieur à l’inflation pendant trois ans) et la réduction des salaires des employés du MTO depuis des décennies. L’équipage des traversiers de l’Île Wolfe et de Glenora sont sous-payés de beaucoup par rapport au reste de l’industrie maritime, ce qui pose de graves problèmes de recrutement et de rétention du personnel.

Pour couronner le tout, le MTO a décidé de confier ce travail à Reliance Offshore, une agence de placement temporaire privée de l’extérieur de la province, qui facture jusqu’à deux fois plus de l’heure que ce que reçoit le personnel du ministère. L’agence temporaire facture jusqu’à deux fois plus par heure que ce gagne le personnel syndiqué du ministère. C’est un énorme gaspillage d’argent, un pansement sur une jambe de bois, qui ne résout pas le problème de nos traversiers et ne procure pas de possibilités d’emploi dans nos communautés.

Dites ce qui suit au premier ministre Ford et à la ministre des Transports, Mme Malroney :

  1. Réparez nos traversiers : mettez fin aux interruptions du service causées par le manque de personnel.
  2. Le MTO doit respecter les dispositions de la convention collective qu’il a signée avec la section locale 428 de l’OPSEU/SEFPO. Cessez de gaspiller de l’argent en retenant les services d’agences de placement temporaire privées et coûteuses et embauchez plutôt des employés permanents, qui travaillent et vivent dans nos communautés.
  3. Abrogez le projet de loi 124, qui impose des réductions salariales pendant trois ans aux employés des traversiers, en pleine période de grande inflation, et versez-leur des salaires équitables et concurrentiels.

Contactez-les dès aujourd’hui :

L’honorable Doug Ford
Premier ministre
416-325-1941
doug.fordco@pc.ola.org

L’honorable Caroline Mulroney
Ministre des Transports
905-895-1555
caroline.mulroney@pc.ola.org

Télécharger la pétition à envoyer à l’Assemblée législative de l’Ontario :

Cliquez ici pour télécharger la pétition à l’Assemblée législative de l’Ontario  (en anglais) – veuillez envoyer le formulaire original à l’adresse indiquée sur la pétition. (L’Assemblée législative de l’Ontario n’accepte que le formulaire original avec les signatures.)

Related Events

Du vendredi 25 novembre 2022
au dimanche 27 novembre 2022,
de 16 h à midi
Du samedi 26 novembre 2022
au dimanche 27 novembre 2022,
Lundi 28 novembre 2022
de 19 h à 21 h
Lundi 28 novembre 2022
de 19 h à 21 h