Skip to content

Les travailleurs du gouvernement manifestent le 25 juin à Sault-Ste-Marie pour exiger un contrat équitable

SAULT-STE-MARIE – Les travailleurs de la Fonction publique de l'Ontario (FPO), représentés par le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), tiendront un piquet d'information pour protester contre le refus du gouvernement de négocier une convention collective juste et équitable.

Date : le jeudi 25 juin 2015
Heure : de midi à 13 h
Endroit : Bureaux de probation et libération conditionnelle, 464, rue Albert est

« Nous tenons des piquets d'information pour renseigner les citoyens de l'Ontario sur ce qui se passe vraiment dans la province », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Le gouvernement Wynne coupe dans les emplois du secteur public pour confier le travail à des entreprises privées. La privatisation des services de transcription juridique n'est qu'un exemple parmi des centaines d'autres. Le résultat est constamment le même : des services de qualité médiocre et des coûts toujours plus élevés.

« Le gouvernement ignore les leçons tirées de CyberSanté, de la 407 et du service d'ambulances aériennes Ornge. Les électeurs veulent un secteur public compétent, efficace et à prix abordable, mais Wynne le fait disparaître délibérément. Et une bonne partie de ses manigances passent inaperçues. »

« La rengaine de Wynne est gels salariaux, coupures et concessions. Il semble que les négociateurs du gouvernement à la table de négociation préfèrent forcer une grève de la fonction publique que de négocier une entente équitable. »

Jeff Arbus, vice-président pour la région du nord-est du SEFPO, a déclaré que « la vérificatrice générale, qui surveille l'argent des contribuables, a à maintes reprises démontré que les fonctionnaires fournissent un travail de meilleure qualité à un coût inférieur. »

« Par exemple, les entreprises privées de TI coûtent deux à trois fois plus cher que ce qu'il en coûte pour les membres du SEFPO à la FPO de fournir ces mêmes services. Ces contrats privés de services technologiques nous coûtent des centaines de millions de dollars par année. Le gouvernement pourrait économiser des millions en ne sous-traitant pas les services de TI et en se servant plutôt de son personnel de TI à l'interne. Ce sont des gens qualifiés, qui fournissent des services fiables et bien meilleur marché que ce que le secteur privé nous propose. »

Le SEFPO représente tous les employés de première ligne des ministères qui travaillent directement pour le gouvernement de l'Ontario. Leur convention collective courante a expiré le 31 décembre 2014.

– 30 –

Pour plus d'information : Ian Turpin, président de la section locale 678 : (705) 941-0071

Connexe : Négociations 2014 de la FPO – Page d'index