Comité provincial des femmes

À propos

Pour atteindre l'égalité et réaliser leurs objectifs, les femmes doivent travailler avec et par l'entremise de leurs syndicats.  L'histoire montre qu'en s'organisant en syndicats, les travailleurs et les travailleuses obtiennent de meilleurs salaires, conditions de travail, prestations, sécurité d'emploi, droits de la personne et protection du droit à l'équité.

Les Statuts du SEFPO garantissent le fondement - un Comité provincial des femmes (CPF).  Les déléguées de chaque région élisent une représentante pour siéger à ce comité. 

Chaque section locale est également encouragée à mettre sur pied un comité local des femmes actif (CLF).  Sa tâche consiste à mettre en évidence les problèmes particuliers qui intéressent les membres du SEFPO du sexe féminin.

Pour plus de conseils sur l’établissement d’un comité des femmes au niveau de votre section locale, 10 choses qu’un comité des femmes de section locale peut accomplir, les activités du CPF et les enjeux clés du CPF, téléchargez la brochure du Comité provincial des femmes ici

Mandat du comité

Le Comité provincial des femmes se fait le défenseur des femmes au sein du syndicat, et plus particulièrement au niveau des sections locales. Nous servons souvent de conseillères, médiatrices et enquêteuses en vertu de la Politique de prévention du harcèlement et de la discrimination du SEFPO.  Le CPF organise également des campagnes de défense des droits des femmes en milieu de travail et dans la communauté. 

Le CPF se met également à la disposition des équipes de négociation qui ont besoin d'aide relativement au libellé des questions d'équité dans le contrat.  L'égalité des femmes et des autres groupes désignés aux fins de l'équité est centrale à tout ce que nous faisons, tant au travail que dans nos communautés.

Cadre de référence

Vous trouverez le document du Cadre de référence du Comité provincial des femmes ici.

Comité local des femmes

Vous trouverez ci-dessous six choses qu'un comité local des femmes peut faire :

  • Informer les membres sur la politique du SEFPO en matière de harcèlement et de discrimination.
  • Chercher d'autres femmes qui voudront bien se présenter à des postes de déléguées et agentes.
  • Identifier et éliminer les obstacles qui nuisent à la participation des femmes.  Ça veut dire toutes les femmes, les femmes de couleur, les femmes des Premières nations, les lesbiennes, les femmes handicapées et les femmes qui ont une famille.
  • Travailler avec la représentante du CPF dans la région.
  • Organiser des séances de formation au déjeuner ou après le travail sur des questions telles que « la négociation de milieux de travail qui tiennent compte des besoins des familles » ou la santé et la sécurité.
  • Soutenir les femmes dans les lieux de travail et dans les autres syndicats.
  • Développer des stratégies pour encourager nos communautés à soutenir les services publics.

Rencontrez les membres de votre Comité provincial des femmes

PWC Committee Members

(De gauche à droite : Janet Heyman; Laura Thompson; Charlene Legacy; Angela Bick Rossley; Elaine Kerr; Shana Shipperbottom; Christine Laverty)

Coordonnées des membres du Comité 2015-2017

Région 1

Section locale 151 - Christine Laverty
Présidente
Domicile : 519-637-1141
Cell. : (519) 318-7107
Courriel : [email protected]

Région 2

Section locale 249 - Shana Shipperbottom
Cell. : (905) 719-5445
Courriel : [email protected]

Région 3

Section locale 303 - Angela Bick Rossley
Secrétaire-trésorière
Cell. : 705-305-8623
Courriel : [email protected]

Région 4

Section locale 443 - Janet Heyman
Courriel : [email protected]

Région 5

Section locale 503 - Laura Thompson
Vice-présidente
Cell. : (416) 543-0230
Courriel : [email protected]

Région 6

Section locale 629 - Charlene Legacy
Courriel : [email protected]

Région 7

Section locale 731 - Elaine Kerr
Cell. : (807) 355-4786
Travail : (807) 475-6661
Courriel : [email protected]

Activités

Conférence du CPF 2015 : Le féminisme est bien vivant!

Pour plus d’information, des ressources et des mises à jour sur la Conférence des femmes 2015 du SEFPO,  cliquez ici.

Journée de l’équité salariale et écart salarial entre les sexes

La Journée de l'égalité salariale marque le jour jusqu'auquel une femme doit travailler en moyenne pour obtenir le même salaire qu'un homme aurait gagné l’année précédente. Cette année, la Journée de l'équité salariale est établie au 19 avril 2016.

En Ontario, l'écart salarial entre les sexes est désormais de 31,5 %, un des plus grands écarts salariaux signalés dans le monde. Cela signifie que le revenu annuel moyen des travailleuses en Ontario est 31,5 pour cent inférieur au revenu annuel moyen des travailleurs. Il est particulièrement préoccupant de constater que les femmes racialisées, des Premières Nations, métisses et inuites, ainsi que les femmes qui vivent avec des invalidités, sont affectées de façon disproportionnée par l’écart salarial entre les sexes. La discrimination systémique fait « partie intégrante » du marché du travail.

La Journée de l'égalité salariale est une journée d'action internationale. Dans le cadre de la Journée de l'équité salariale, nous mettrons de nouveau l’accent sur la lutte soutenue pour l’égalité des femmes et pour mettre fin à la discrimination sexuelle liée aux salaires.  Pour plus d’information sur la Journée de l'équité salariale et l’écart salarial entre les sexes, cliquez ici.

Chaque année, le Comité provincial des femmes du SEFPO se joint aux coalitions d’équité salariale et organisations syndicales du monde entier pour marquer la Journée de l'équité salariale et prendre des mesures en vue de combler l’écart salarial entre les sexes.

L’équité salariale est prescrite par la loi en Ontario. Le Code des droits de la personne de l'Ontario interdit toutes les formes de discrimination fondées sur le sexe. Ainsi, continuer de sous-payer les femmes qui possèdent des aptitudes et compétences comparables aux hommes est considéré comme un non-respect des droits fondamentaux des femmes.

Passez à l'action!

Renseignez-vous sur les activités de la Journée de l'égalité salariale qui sont organisées partout en Ontario ou créez votre propre événement. Cliquez ici pour plus de détails.

La Stratégie pour l'équité salariale entre les sexes

Depuis quelques mois déjà, le Comité directeur de la Stratégie pour l'équité salariale entre les sexes sollicite les commentaires de la population ontarienne sur la façon de combler l'écart salarial entre les hommes et les femmes. Co-parrainé par le ministre du Travail et la ministre déléguée à la Condition féminine, le comité a préparé des documents de consultation à l’intention des particuliers et des organisations. Le comité a participé à des réunions publiques à travers la province. Il lui reste deux réunions à faire.

Passez à l'action!

Si vous vivez près de Ste-Catharines, prévoyez assister à la réunion publique qui aura lieu le 16 février prochain. Si vous vivez à Brampton ou près de Brampton, une réunion aura lieu le 22 février. Pour plus de détails sur les réunions publiques et pour de l’information sur la Stratégie pour l'équité salariale entre les sexes, cliquez ici.

Le 15 janvier 2016, le SEFPO a envoyé son observation écrite au Comité directeur de la Stratégie pour l'équité salariale entre les sexes. Cliquez ici pour la lire.

Pour plus d’information, lire A Growing Concern: Ontario’s Gender Pay Gap

Campagnes du CPF à l’occasion de la Journée de l'équité salariale

Le SEFPO est fier du rôle de son Comité provincial des femmes (PWC) et de ses efforts implacables à défendre l'égalité des femmes dans le cadre de sa campagne Rémunération égale pour un travail égal. Cette campagne remarquable est une des principales activités organisées par le CPF au cours de l'année.

Tandis que nous continuons de sensibiliser les gens sur l'importance de la Journée de l'égalité salariale au Canada, nous vous proposons ci-dessous une liste à puces de sept dates résumant l'origine de cette journée.

  • 1988 : Campagne Sac rouge de la Journée américaine de l'égalité salariale, instaurée par les sociétés américaines des femmes de carrière.
  • 1996 : Le Comité national sur l'équité salariale des États-Unis instaure une Journée de l'égalité salariale.
  • 1998 : Le président américain Bill Clinton proclame la Journée de l'égalité salariale.
  • 2008 : La Journée de l'égalité salariale est présentée à l'Europe par l'Allemagne.
  • 2009/2010 : La Journée de l'égalité salariale est adoptée dans toute l'Europe.
  • 2010 : L'Union européenne organise sa Journée de l'égalité salariale.
  • 2011 : L'Union européenne suit la formule mathématique et, le 5 mars 2011, la Commission européenne lance la première Journée européenne de l'égalité salariale.

Faits amusants

  • Le rouge est la couleur de la Journée de l'égalité salariale.
  • Durant la Journée de l'égalité salariale, les femmes et les hommes qui les soutiennent portent du rouge.
  • Le rouge montre que les femmes sont « dans le rouge » parce qu'elles sont sous-payées.
  • Les sacs rouges symbolisent les chiffres rouges dans les bourses des femmes.

Pour plus d'information, visitez les liens suivants.

http://www.equalpaycoalition.org/
http://www.equalpaycoalition.org/about-pay-equity/
http://www.equalpaycoalition.org/about-pay-equity/pay-equity-and-unions/

Ressources

Garde d'enfants

Le CPF soutient le droit à des services de garde d'enfants réglementés accessibles universellement, de qualité élevée et sans but lucratif dans la province de l'Ontario. Pour en savoir plus à ce sujet, allez à Ontario Coalition for Better Childcare.

Équité salariale

Par équité salariale, on entend un salaire égal pour un travail de valeur égale ou comparable. Le CPF défend activement le point de vue comme quoi c'est un droit humain fondamental des travailleuses de ne souffrir d'aucun écart salarial dû à la discrimination systémique fondée sur le sexe qui dit que le travail des femmes est moins appréciable qu'un travail de valeur comparable effectué par un homme.

NOUVEAU Veuillez imprimer l'affiche sur l'équité salariale du CPF et l'afficher sur le tableau d'affichage de votre syndicat.

Pour en savoir plus à ce sujet, allez à :

Les femmes et les syndicats

Tandis que l'expérience des femmes dans l'économie s'améliore, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Pour que la situation s'améliore pour les femmes, il faut que des changements importants soient apportés au sein de la population active. Le CPF est d'avis que l'action collective des femmes, par l'entremise du mouvement ouvrier, est essentielle pour faire progresser l'ensemble des droits des femmes. Pour en savoir plus à ce sujet, allez à :

    Date de publication: 

    Le lundi 22 février 2016 h (Jour entier)