Défendez les services d’assistance juridique en matière de droits de la personne!

Les membres du SEFPO qui travaillent au Centre ontarien d'assistance juridique en matière de droits de la personne font un travail incroyable. Ils répondent chaque année à des dizaines de milliers d'appels d’Ontariens dont les droits humains peuvent avoir été violés. Ils offrent des conseils, du soutien et, pour ceux qui ont besoin d'une représentation juridique, un renvoi à l’équipe d’avocats salariés du Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne dans toute la province.

Le Centre d'assistance juridique est financé principalement par le ministère du Procureur général. Le Ministère a informé le Centre d'assistance juridique de son intention de réduire son financement de 10 % à compter du 1er avril 2019.

La médiation est une formule gagnant-gagnant

Ces compressions budgétaires affectent tout particulièrement l’équipe de représentants des droits de la personne du Centre d’assistance juridique responsables du Projet de médiation. Cette équipe réalise d’énormes gains d’efficacité pour le centre, et ce, de deux façons différentes :

  1. L’équipe s’occupe des entrevues initiales avec les clients et les aide à présenter leurs demandes au Tribunal des droits de la personne, un travail autrefois pris en charge par des avocats salariés. Ces avocats peuvent désormais aider un plus grand nombre de clients à la médiation.
  2. Grâce à cette équipe, un plus grand nombre de plaintes qui auraient dû passer par le processus d’audience long et coûteux du Tribunal des droits de la personne sont réglées à la médiation.

Ce projet permet non seulement au Centre ontarien d'assistance juridique en matière de droits de la personne d’économiser des frais juridiques (les médiations coûtent moins cher que les audiences du tribunal), mais il permet aussi au Tribunal des droits de la personne d’économiser de l'argent et d’alléger son fardeau d’audiences.

L'année dernière, le projet de médiation du centre a permis de régler plus de 400 plaintes sans passer par le tribunal. L’équipe du projet a réussi à augmenter de 75 % le nombre de règlements obtenus par la médiation sur une période de quatre ans. Le programme a eu tellement de succès que l’équipe du projet de médiation a remporté le Prix Améthyste, soit la plus haute distinction en matière d’excellence accordée à la FPO.

Agissez maintenant! Les droits de la personne méritent qu’on les protège

Veuillez aider les travailleurs du Centre ontarien d'assistance juridique en matière de droits de la personne à stopper le plan du gouvernement Ford de réduction du financement des droits de la personne en Ontario. Vous pouvez faire trois choses pour nous aider.

  1. Envoyez un courriel à la procureure générale, Caroline Mulroney, pour lui demander de renoncer à ces compressions – vous pouvez utiliser le modèle de courriel que vous trouverez à l’adresse www.humanrightsmatter.net
  2. Suivez-nous sur Facebook et partagez nos échanges sur les médias sociaux avec vos amis et autres contacts.
  3. Demandez à vos amis d’envoyer un courriel au ministre et de le partager avec leurs amis.

Faites savoir au gouvernement Ford que nous ne les laisserons pas couper dans les droits de la personne sans nous battre.

Date de publication: 

Le jeudi 7 mars 2019, 12 h 30