Skip to content

Mon manifeste pour un nouvel ordre mondial socialiste

Mon manifeste pour un nouvel ordre mondial socialiste

enSolidarite
enSolidarite
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Par Joe Grogan, membre retraité, SEFPO

Au lieu d’accepter ce que les hommes politiques et leurs partisans essayent de nous vendre, consacrons-nous à rebâtir une société plus égalitaire et humaniste. Au lieu de courir sans cesse après la recherche du profit, donnons la priorité à l’être humain.

Valorisons la vie humaine et cessons de considérer les gens comme des produits, cloîtrés dans des foyers pour aînés à but lucratif, comme dans cette horrible maison de retraite de l’Ontario où 52 personnes âgées sont mortes durant la pandémie de COVID-19. Au lieu de gaspiller nos ressources pour maximiser les profits de riches employeurs, consacrons-les à la protection de la vie humaine.

Honorons les droits de nos peuples autochtones et faisons en sorte de leur procurer de l’eau potable et des logements adéquats. Et tirons des leçons de la tragédie de Grassy Narrows, dans le Nord de l’Ontario – un exemple scandaleux de négligence et d’inaction gouvernementale et, au bout du compte, une tragédie qui a été causée par la cupidité des entreprises dans les années 1970.

N’oublions pas les conséquences destructrices de notre système économique et politique sur l’environnement dont les contrecoups sont catastrophiques. N’ignorons pas les preuves de la recherche scientifique qui nous montrent que nous changeons le climat de la planète à un point tel qu’une partie de l’humanité pourrait vivre demain dans des conditions climatiques quasi invivables.

Alors que nous continuons notre marche vers une société sans espèces, intensifions les contrôles de nos institutions financières qui veulent utiliser la révolution numérique pour accroître leur emprise sur la vie de millions de personnes en les encourageant à acheter toujours plus de produits de consommation, dont elles n’ont pas besoin, tout en augmentant leur dépendance aux cartes de débit et de crédit. Réfléchissons à ce que cela signifie pour l’emploi.

Reconnaissons le dévouement et la contribution de tous les travailleurs et luttons pour des conditions de travail qui protègent leur santé et sécurité et pour des compensations financières justes basées sur la négociation collective.   

N’oublions jamais l’importance de nos syndicats. Au lieu de rester assis sur nos lauriers et de nous satisfaire du statut quo, combattons à leurs côtés pour réaliser les changements que nous voulons.

“What we desire for ourselves, we also desire for others,” J. S. Woodsworth, Socialist Political Advocate and Co-Founder, C.C.F. (Co-operative, Commonwealth Federation-Calgary, 1932)