Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les employés du service de sécurité de l'Université Carleton à quelques jours du délai de grève

Les employés du service de sécurité de l'Université Carleton à quelques jours du délai de grève

We the North
We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

5 mars 2014

Ottawa – Le délai de grève des employés du service de sécurité des campus de l"Université Carleton, à Ottawa, est fixé au lundi 10 mars 2014, à 00 h 01.

Avec encore trois jours de négociation les 7, 8 et 9 mars, les travailleurs espèrent toujours recevoir une offre contractuelle équitable avant la date limite.

Carleton est une université prospère qui a connu une croissance exceptionnelle, passant de 20 000 étudiants et membres du personnel à 30 000 depuis 2007. Par contre, l"effectif du service de sécurité des campus n"a pas été augmenté pour répondre à l"accroissement des besoins.

« L"Université Carleton prétend se soucier de la sécurité des étudiantes et étudiants sur les campus. Il est maintenant temps de passer de la parole aux actes et d"investir dans le personnel de première ligne », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO.

Les employés du service de sécurité des campus de l"Université Carleton reçoivent des salaires et des avantages sociaux inférieurs à leurs homologues des autres grandes universités telles que les universités de Guelph, de Toronto et Western.

« On demande simplement que ces travailleurs soient traités équitablement. Ils travaillent jour et nuit pour veiller à la sécurité des étudiants sur les campus et méritent d"être traités avec un minimum de respect par leur employeur. Nombre d"entre eux gagnent à peine plus que le salaire minimum », a ajouté Nelson Ross Laguna, négociateur du SEFPO, qui s"efforce de conclure un contrat de travail avec l"Université Carleton depuis octobre 2013.

« Si l"on force ces travailleurs à faire la grève, on se demande comment l"université pourra assurer la sécurité sur les campus en leur absence », a indiqué Ross Laguna.

Le 10 mars, date du délai de grève de la section locale 404 du SEFPO est également la date du délai de grève de la section locale 4600 du SCPF; les deux syndicats se soutiennent mutuellement dans leurs négociations respectives avec l"Université Carleton. La section locale 4600 du SCFP représente les assistants à l"enseignement et les enseignants sous contrat de l"Université Carleton.

Le service de sécurité de l"Université Carleton est composé de 50 employés, notamment des constables spéciaux, des répartiteurs, des agents de sécurité du campus et des patrouilleurs-étudiants.

Renseignements :

Nelson Ross Laguna
Négociateur du SEFPO :
1-800-268-7376, poste 5445
NRossLaguna@opseu.org

Brent Gobeo
Président de l"équipe de négociation
Vice-président de la section locale 404 du SEFPO :
613-295-9040 (c)