Skip to content

Mise à jour concernant les griefs alléguant que la méthode de progression sur l’échelle des salaires mise en œuvre par l’employeur à compter du 1er janvier 2018 est incorrecte

Mise à jour concernant les griefs alléguant que la méthode de progression sur l’échelle des salaires mise en œuvre par l’employeur à compter du 1er janvier 2018 est incorrecte

OPSEU/SEFPO flag
OPSEU/SEFPO flag
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Comme vous le savez probablement, le SEFPO a déposé un grief de principe à l’échelle de la fonction publique de l’Ontario (FPO), le 24 août 2017, alléguant que la méthode de progression sur l’échelle des salaires qui a été mise en œuvre par l’employeur à compter du 1er janvier 2018 (lorsque le gel des salaires a été supprimé) était erronée; l’Unité de négociation des Services correctionnels a déposé un grief analogue le 12 février 2018. De nombreux membres du SEFPO ont déposé des griefs individuels alléguant que l’employeur avait incorrectement appliqué leur augmentation de salaire au mérite/progression sur la grille salariale; ces griefs sont laissés en suspens pendant que le SEFPO expose les griefs syndicaux (Unifiée et Services correctionnels).

Le 24 juillet 2018, nous avons participé à la Commission de règlement des griefs (CRG) afin de tenter de régler les griefs syndicaux. Malheureusement (mais pas surprenant), l’employeur n’était pas disposé à régler les griefs d’une manière qui serait avantageuse pour les membres du SEFPO.

En tant que tel, nous avons retenu deux nouvelles dates d’audience (en mars et en juin 2019) afin de plaider les griefs. Le SEFPO ne s’attend pas à ce qu’il ait d’autres mises à jour avant le dépôt de la sentence arbitrale dans cette affaire, mais nous continuerons de vous tenir au courant.

Si vous avez d’autres questions à ce sujet, veuillez contacter Alison Nielsen-Jones, anjones@opseu.org, agente des griefs principale du SEFPO.