JP Hornick, présidente de l'OPSEU/SEFPO

JP Hornick, présidente de l'OPSEU/SEFPO

JP Hornick
JP Hornick
Facebook
Twitter
Email

La présidente JP Hornick comprend la vie aux premières lignes. Sa vie entière elle a eu des liens avec le mouvement syndical et la fonction publique – et pendant plus de 20 ans à l’OPSEU/SEFPO.

JP a été déléguée syndicale en chef pendant plus de dix ans, guidant les délégués syndicaux et aidant les membres. En 2021-2022, elle a été présidente de l’équipe de négociation du personnel scolaire des collèges, représentant 24 sections locales à travers l’Ontario, tenant ferme pour le personnel scolaire et les étudiants des collèges, et travaillant d’arrache-pied pour réaliser des gains tout en évitant une grève. Elle avait également présidé l’équipe en 2017, maintenant la force et l’unité dans le cadre d’une grève qui avait donné lieu à des gains importants.

JP a grandi dans une famille de fonctionnaires, allant du secteur de l’éducation jusqu’aux services correctionnels. Elle est éducatrice en droit du travail et coordonnatrice de l’École du travail au Collège George Brown. Grâce à ses liens étroits avec des alliés syndicaux et communautaires, JP comprend les espoirs et les aspirations des jeunes travailleurs d’avoir de bons emplois et un monde meilleur.

Elle s’est engagée à bâtir des collectivités meilleures et plus inclusives. Elle a été présidente, trésorière et directrice de plusieurs conseils communautaires et s’est tenue aux premières lignes d’actions militantes visant à faire avancer les questions d’équité et à soutenir les droits des femmes, l’antiracisme et la décolonisation. Elle estime qu’une action sociale efficace demande des changements structurels, et elle a travaillé sans relâche pour les apporter; que cela signifie de soutenir la création d’espaces de garderie aux événements de l’OPSEU/SEFPO, d’aider les femmes à accéder en toute sécurité à des services d’avortement ou de combattre la discrimination contre les membres de la communauté LGBTTIQQ2S dans les tribunaux de Toronto. Elle s’est personnellement impliquée dans ce dernier combat tandis qu’elle était accusée par la police lors des raids des saunas pour femmes, en l’an 2000. Non seulement a-t-elle réussi à renverser ces accusations discriminatoires, mais elle a aussi travaillé avec une équipe de militantes engagées pour modifier les politiques du Service de police de Toronto (SPT) sur la fouille et la détention des personnes trans, et pour développer et offrir une formation sur les LGBTTIQQ2S au SPT, en partant du chef de la police pour aller vers le bas jusqu’aux autres employés du service. Elle a travaillé comme conceptrice du programme d’études, formatrice et conseillère pour le SPT. En 2002, JP a été nommée co-grande maréchale de la parade de la Fierté gaie de Toronto, qui avait pour thème « Sans censure » (Uncensored).

JP a été élue présidente de l’OPSEU/SEFPO le 8 avril 2022, avec une plateforme comprenant :

  • le renforcement de la démocratie syndicale;
  • une garantie de responsabilité financière;
  • la promotion d’une culture syndicale inclusive; et
  • le renforcement des liens avec le mouvement syndical.

« Mes efforts d’organisation et de militantisme reposent sur des structures d’antiracisme et d’anti-oppression, et sont enracinés dans la conviction profonde qu’il est impossible de construire un mouvement social efficace sans remettre en cause nos propres perspectives et privilèges. »  JP Hornick