Les étapes vers le succès

Faire représenter votre milieu de travail par le SEFPO 

Si vous estimez qu'il est temps de vous donner un meilleur droit de parole dans votre lieu de travail, alors vous devez, pour vous et vos collègues, communiquer avec le SEFPO. Le personnel du SEFPO sera à votre service et vous expliquera le processus à suivre. Il sera là pour vous aider à chaque étape du processus.

Voici ce que vous devez faire :

  1. Communiquez avec nous par courriel, téléphone ou clavardez avec nous en ligne. Décrivez-nous la situation et nous déterminerons comment vous aider. Souvenez-vous que toutes les communications se font dans la plus stricte confidentialité.
  1. Si nous estimons que le SEFPO peut vous aider dans votre lieu de travail, nous lancerons ce qu'on appelle une campagne de syndicalisation. Le personnel expérimenté de notre Unité de la syndicalisation discutera avec vous et vos collègues des nombreux avantages à se joindre au SEFPO et les encouragera à signer une carte d'adhésion au SEFPO.
  1. Le SEFPO essaiera de faire signer des cartes d'adhésion à plus de cinquante pour cent de vos collègues. La campagne peut durer de quelques semaines à plusieurs mois, selon la taille de votre milieu de travail.
  1. L'identité des personnes qui signent une carte d'adhésion est strictement confidentielle. Les gestionnaires de votre lieu de travail ne sauront jamais qui a signé une carte d'adhésion. En outre, la loi interdit aux gestionnaires de prendre quelque mesure que ce soit contre des membres du personnel qui désirent syndicaliser leur lieu de travail.
  1. Une fois que la majorité des employés admissibles ont signé une carte d'adhésion, la Commission des relations de travail de l'Ontario organise un scrutin secret sur l'accréditation du SEFPO à titre d'agent négociateur (de syndicat) du lieu de travail.
  1. Si plus de cinquante pour cent des employés votent en faveur de leur adhésion au SEFPO, le SEFPO organisera ensuite des élections pour élire les membres de votre équipe de négociation. Dans le même temps, vous assisterez à des réunions pour déterminer ce que vous voulez avoir dans votre première convention collective. (les droits et devoirs qui régiront votre lieu de travail).

Comme vous le constatez, l'ensemble du processus est facile à mettre en route, mais il faut malgré tout qu'une personne intéressée fasse le premier pas.

Alors pourquoi attendre? Vous n'avez rien à perdre – et potentiellement beaucoup à gagner. Faites le premier pas et <. Nous sommes là pour vous écouter et vous aider.

Date de publication: 

Le mercredi 21 octobre 2015, 16 h 00