Skip to content
news_notices_french.jpg

Dangers de la fusion au nouveau Palais de justice de Toronto

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a envoyé la lettre suivante au premier ministre Ford et au procureur général Downey.

Le 3 mai 2021

L’honorable Doug Ford, premier ministre de l’Ontario
Salle 281, Édifice de l’Assemblée législative, Queen’s Park
Toronto (Ontario)  M7A 1A1
premier@ontario.ca

L’honorable Doug Downey, procureur général
11e étage, 720, rue Bay
Toronto (Ontario) M7A 2S9
doug.downey@pc.ola.org

Objet : Dangers de la fusion au nouveau Palais de justice de Toronto

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Procureur général,

Permettez-moi de vous demander une réunion urgente pour discuter des plans dangereux visant à regrouper les services de justice de Scarborough, Etobicoke et North York au nouveau Palais de justice de Toronto situé 11, avenue Centre. Si on ne met pas un terme à cette fusion, de nombreuses personnes seront frappées par les répercussions, notamment les participants à la justice, les propriétaires de petites entreprises et les travailleurs auprès des tribunaux.

De nombreuses personnes marginalisées qui doivent participer au processus de justice (y compris les victimes, les témoins et les accusés) vivent loin du centre-ville de Toronto. Nombre d’entre elles ne peuvent pas se permettre de perdre un jour de salaire, de payer les frais de garderie et de transport, de sorte que la fusion entraînera une augmentation des coûts pour le système juridique en raison des cas retardés, de l’augmentation des mandats d’arrêt et de cas rejetés.

De nombreux commerces situés dans les collectivités les plus durement touchées par la pandémie – Scarborough, Etobicoke et North York – comptent sur les clients des palais de justice communautaires voisins. Combien d’entre eux seront forcés de mettre la clé sous la porte?

Le nouveau Palais de justice de Toronto ne dispose que de quatre ascenseurs, ce qui ne suffit pas pour respecter la distanciation physique dans un établissement de 63 salles d’audience. Tout le monde dans l’établissement, y compris les travailleurs et les participants, sera en danger.

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Procureur général, la santé et la sécurité des personnes doivent être la première des priorités. Changeons les choses ensemble. Et faisons-le maintenant.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Procureur général, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
President, Ontario Public Service Employees Union / Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (OPSEU/SEFPO)