Skip to content

170 000 membres : Plus forts que jamais!

Photo of Eddy Almeida
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chers amis,

Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en voyant le nombre record d’adhésions le mois dernier et j’ai pensé à ces détracteurs et élitistes de la droite et à ces grandes entreprises qui disent depuis des dizaines d’années que le mouvement syndical est en déclin et qu’un jour, les syndicats seront une chose du passé.

L’effectif du SEFPO a passé à 170 000, soit près du double de ce qu’il était en 2007. Ce résultat me dit que les rapports sur la disparition imminente des syndicats sont fortement exagérés.

Les techniciens de la logistique ambulancière de London. Les travailleurs de soutien à l’éducation de la région de Peel. Les travailleurs de LifeLabs à Toronto et à Oshawa. Ce ne sont que quelques-uns des nouveaux travailleurs qui se sont ajoutés cet été à l’effectif du SEFPO, faisant un pas en avant pour eux-mêmes et pour leur avenir en joignant leurs forces.

Cette année est une année inquiétante pour la population active de l’Ontario. Les travailleurs ont risqué leur sécurité au travail et la sécurité de leur emploi en raison de la COVID-19 et de l’incertitude économique. Les travailleurs non syndiqués qui n’ont pas la protection d’un syndicat, y compris les jeunes travailleurs, les nouveaux immigrants et les femmes, ont été les plus durement touchés.

Les travailleurs non syndiqués se rendent compte de la force qu’ils peuvent avoir en s’unissant. Ils se rendent compte que le soutien et la protection d’un syndicat sont importants dans les moments difficiles comme dans les bons moments pour faire en sorte qu’on les entende.

Les membres de plus petits syndicats réalisent la force du SEFPO. Nous avons de l’influence. Nous avons plus d’influence. Les politiciens et les employeurs nous écoutent. Nous avons du pouvoir. Et nous exerçons ce pouvoir pour faire le bien, pour faire avancer les choses pour les travailleurs de première ligne.

Depuis le début de cette pandémie, le SEFPO a travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement et les employeurs parce que c’était la bonne chose à faire. Nous nous sommes battus pour la santé et la sécurité de nos membres et nous avons donné l’exemple sur la façon de bien prendre soin de ses propres travailleurs. Nous nous sommes concentrés sur des solutions à long terme plutôt que « miracles » dans les milieux de travail de nos membres, afin qu’ils soient protégés aussi longtemps que la crise continue.

C’est pourquoi les travailleurs se tournent vers nous, même en temps de pandémie, à un moment où l’on pourrait croire que l’organisation des lieux de travail est presque impossible.

C’est un témoignage de notre engagement et de notre leadership. Quand le SEFPO parle, les gens écoutent. Plus que cela, ils agissent. Je suis fier de voir que le SEFPO reste le choix intelligent des travailleurs. Et c’est pour cela que nous sommes le syndicat de l’Ontario. Hier, aujourd’hui et demain. 

Solidairement,  

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier  

Twitter: @OPSEUEddy
 Facebook : facebook.com/OPSEUEddy

Affichez tous les messages du vice-président, de 2014 à aujourd’hui