Skip to content
news_press_releases_french.jpg

26 mars 2009: Le budget manque à ses engagements envers les services publics et menace de faire perdre plus d’emplois

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

25 mars
2009

TORONTO – Les services publics de l’Ontario
sont les principales victimes d’un budget provincial qui va en fait coûter des
emplois et ralentir la reprise économique, affirme le président du Syndicat des
employés de la fonction publique de l’Ontario.

« Tout budget qui prévoit une perte jusqu’à 5 000 postes dans
les services publics est loin d’inciter à la confiance que ce gouvernement soit
sérieux en ce qui concerne de vouloir sortir l’Ontario de la récession », a
déclaré Warren (Smokey) Thomas, en se référant au plan du ministre des Finances
d’éliminer cinq pour cent de postes dans la fonction
publique.  La sécurité d’emploi de 1 200 employés qui gèrent la taxe de
vente provinciale est aussi menacée.

« Une perte d’emplois de cette importance
équivaut à la perte de trois aciéries à Hamilton. Tous ce que cela fait c’est
d’enlever de l’argent public des économies locales des communautés dans toute la
province qui souffrent déjà de la perte d’emplois dans le secteur privé ».

Thomas a déclaré que le budget de jeudi
contient trop d’exemples montrant que Queen’s Park est loin d’avoir atteint son
objectif de rebâtir la fonction publique.

« On frappe un mur de silence lorsqu’il
s’agit de fournir des effectifs adéquats en personnel aux collèges
communautaires, personnel qui est nécessaire pour satisfaire à la demande de
recyclage professionnel. Nous constatons d’ores et déjà que des travailleurs mis
à pied ne peuvent pas s’inscrire dans les programmes de recyclage des collèges
ainsi que des étudiants pour la bonne raison que nous ne disposons pas des
ressources humaines requises pour permettre à ces victimes de la récession de
retrouver un nouvel emploi. »

« Les bâtiments nouveaux ne sont pas un
problème, en autant que nous disposons de personnel scolaire et de personnel de
soutien à l’intérieur de ces derniers pour y dispenser une éducation de qualité.
»

On pourrait en dire de même des emplois dans
les secteurs des services par des personnes et les services communautaires
secteurs au sujet desquels le budget du ministre des Finances, Dwight Duncan ne
dit pas grand-chose, notamment au sujet du  renforcement de ces programmes qui
voient leur charge de cas augmenter au cours des ralentissements économiques.

Pour ce qui est du plan du gouvernement
d’harmoniser la TVP et la TPS,  Thomas a déclaré que cette mesure met en danger
plus de 1 200 emplois dans la région de Durham où des travailleurs du SEFPO
administrent la taxe provinciale sur la vente au détail.

« Comme si Durham n’avait pas suffisamment
souffert des mises à pied et le fermeture dans l’industrie de l’automobile; nous
avons maintenant à faire face à la perspective que des centaines d’emplois
pourraient être supprimés dans le secteur public en raison de l’harmonisations
des taxes en question,” a déclaré Thomas. « Je n’ai pas confiance dans le fait
que le ministre des Finances Jim Flaherty  va garantir qu’un emploi perdu dans
l’administration de la TVP va être transféré dans l’administration du nouveau
modèle de taxe mixte.»

Thomas a affirmé qu’il était également déçu
qu’il n’y a pas d’indication que ^le gouvernement à Queen’s Park soit préparé à
injecter un financement nouveau dans les soins de santé et les services.

« Chaque communauté devrait s’attendre à plus
de coupures pour des lits d’hôpitaux et des services dans leur hôpital local, »
a déclaré Thomas.  « Le financement est nettement inférieur aux besoins requis
pour simplement maintenir les services qui existent tels quels, sans compter
pour prendre soin des problèmes du nombre croissant d’hôpitaux communautaires
qui plongent dans les dettes.

« Tout budget qui prévoit une perte jusqu’à 5 000 postes dans lefiance que ce gouvernement soit ss services publics est loin d’inciter à la conérieux en ce qui concerne de vouloir sortir l’Ontario de la récession », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, en se référant au plan du ministre des Finances d’éliminer cinq pour cent de postes dans la fonction publique. 


Pour de plus amples renseignements :
Greg Hamara, relations avec les médias, 416/443-8888 poste 877