Skip to content
caata_opseu_french_banner.jpg

Bulletin de négociation du personnel scolaire des CAAT : Mai 2014

caata_bulletinfr.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Numéro 4 – Mai 2014

Dates de négociation

L’équipe de négociation du syndicat et celle de l’employeur ont précisé les dates suivantes pour les négociations en face-à-face :

  • En juin : du 2 au 3, du 9 au 11 et du 24 au 26
  • En juillet : du 15 au 17
  • En août : du 19 au 21 et du 26 au 31

À ces dates, les propositions seront échangées, discutées, examinées et révisées pour répondre à vos besoins, telles qu’elles ont été exprimées dans les revendications que vos délégués locaux élus ont ratifié à la réunion provinciale d’établissement de revendications en mars.  Entre les sessions à la table de négociation, votre équipe continuera à rechercher et à élaborer des stratégies visant à obtenir la meilleure façon d'appuyer vos revendications.  L'équipe étudiera également l'impact des propositions de l’employeur et communiquera avec les présidents des sections locales, afin de recueillir des informations sur les besoins de négociation et les priorités des sections locales individuelles.

L'objectif de l'équipe est de conclure une entente de principe d'ici le 31 août 2014, date à laquelle notre convention collective expira.  Il n'est pas possible pour le syndicat de déclencher la grève, ou pour l’employeur d’imposer un lock-out ou d’autres conditions de travail, avant cette date. Cependant, les sections locales doivent se préparer pour de différents scénarios après l'expiration de la convention collective et les membres doivent se préparer pour toute éventualité (même s’ils sont en train de profiter de leurs vacances d'été) afin de permettre au syndicat de négocier à partir d'une position plus sécuritaire et plus puissante.

Communication

Tout au long des négociations, l'équipe de négociation communiquera directement avec le personnel scolaire au moyen d’une liste d’envoi dressée par le SEFPO.  Afin de vous tenir au courant de toutes les activités de l'équipe, veuillez appeler le Centre de ressources du SEFPO au 1-800-268-7376 et vérifier que vous êtes dans le système de base de données des membres et que votre adresse courriel sécuritaire en dehors du collège y figure.  En outre, votre président local vous enverra des renseignements qui se rapportent uniquement à votre collège.  Assurez-vous que votre exécutif local a également accès à votre adresse courriel sécuritaire en dehors du collège.

L'équipe de négociation fournira également des mises à jour hebdomadaires de sa page Facebook (OntarioCollegeFaculty) et de son fil Twitter (@ CAATFaculty). N'hésitez pas à les consulter tout au long du processus de négociation pour les dernières nouvelles.  Des archives de toutes les communications et mises à jour de l'équipe de négociation se trouvent également à http://collegefaculty.org.

Revendications

Dans les semaines qui précèdent les dates de négociation, l'équipe de négociation continuera à adapter les revendications provenant des sections locales d’un bout à l’autre de la province en modifications proposées spécifiques au libellé concret de notre convention collective.

Plus de 40 % de ces revendications seraient bénéfiques pour tout le personnel scolaire – les professeurs et instructeurs à charge partielle et à temps plein, ainsi que les conseillers et les bibliothécaires.  Ces revendications proposent des améliorations à la sécurité d'emploi, à la rémunération (y compris les avantages sociaux), au pouvoir de prise de décisions, et à la capacité de déposer un grief à l’égard d’une violation de la convention collective.

25 % des revendications seraient particulièrement bénéfiques pour les professeurs à charge partielle à l’égard de leurs conditions de travail, y compris l'amélioration de la progression de leur échelon de salaire, de la sécurité d'emploi, de la charge de travail, et de leurs droits.  Environ 10 % des revendications traitent spécifiquement la sécurité d'emploi, la charge de travail, les droits et le pouvoir de prise de décisions des conseillers et bibliothécaires.

En bref, les deux tiers des revendications formulées aboutissent à des améliorations dans les conditions de travail des professeurs à charge partielle; la moitié se traduirait par des améliorations pour les conseillers, et près de la moitié se traduirait par des améliorations pour les bibliothécaires.

Ces revendications sont enracinées dans des problèmes chroniques et urgents de financement et de prise de décisions de l’employeur qui influent sur les décisions des collèges en matière de dotation, prestation de cours et marginalisation des membres du personnel scolaire.  Toutes ces tendances menacent la qualité de l'éducation dans les collèges.  Pour obtenir une meilleure compréhension des tendances actuelles qui influent sur la qualité de l'éducation dans les collèges d’un bout à l’autre de la province, veuillez consulter le rapport du SEFPO publié récemment sur l'éducation dans les collèges de l'Ontario, rédigé par Kevin McKay, disponible en ligne à www.opseu.org.

Activités de solidarité

Bien que les divisions du personnel scolaire et du personnel de soutien dans les collèges négocient indépendamment et qu’elles aient des revendications uniques présentées par leurs membres, les deux ont le même employeur et le même lieu de travail.  En tant que membres de ces divisions, nous sommes tous soumis à des effets similaires de sous-financement, y compris l’augmentation du nombre d’employés à temps et la sous-traitance de notre travail.  Et c'est pourquoi nous partageons des défis similaires dans nos efforts visant à négocier des améliorations dans nos conditions de travail.

Deux activités ont été organisées pour permettre à tous les membres du SEFPO qui travaillent dans les collèges – le personnel scolaire et le personnel de soutien – de montrer leur solidarité et prêter leur appui à leurs équipes de négociation respectives, à mesure que la prochaine ronde de négociations commence :

22 mai : Porter du bleu du SEFPO pour montrer votre appui à nos efforts collectifs pour négocier des améliorations en milieu de travail dans les collèges.  Plusieurs sections locales tiendront conjointement des activités planifiées en cette journée, mais ce qui est le plus important, c’est de montrer votre appui en portant des vêtements bleus.  Veuillez nous  envoyer des photos que vous prenez de vous-même et de vos collègues à votre équipe de négociation à bargaining2014@gmail.com ou par tweet en utilisant le hashtag# CAAT2014.

2 juin : Montrez votre appui à l'équipe de négociation la première journée de négociations en face-à -face avec l'employeur en mettant un pare-soleil de solidarité à l’avant de votre voiture.  Les pare-soleil reconnaissent à la fois le personnel scolaire et de soutien et portent le slogan « Travailler ensemble pour la réussite scolaire ».  Ces pare-soleil ont été commandés par la plupart des sections locales et seront distribués à tout le personnel scolaire.  Utilisez le pare-soleil le 2 juin et pendant tout le processus de négociation, pour faire une déclaration visible de la solidarité à tous ceux qui se présentent dans n’importe quel stationnement réservé aux employés ou à la communauté.

La participation à ces activités est très facile, mais elle donne une excellente occasion pour montrer notre volonté de négocier une bonne convention collective à nos membres, à l'employeur, aux étudiants et au grand public.

Considérations électorales

À dix jours seulement après le début de la négociation, les élections provinciales auront lieu.  Bien que le syndicat négocie avec le Conseil des employeurs des collèges (qui est libre de tout lien de dépendance du gouvernement), nos collèges font partie du ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l'Ontario.

Bien que nous reconnaissions que le contexte de la négociation peut ou ne peut pas changer à la suite des élections, ni la structure de la négociation, ni nos revendications ne seront touchées à court terme par le déclenchement des élections.  Nos revendications sont présentées par nos membres comme étant essentielles à leur capacité de fournir une éducation de qualité.

Alors que l'équipe de négociation est occupée à la table de négociation, vous pouvez participer en vous familiarisant avec les positions des candidats sur l'éducation dans les collèges, sur l'importance des services publics de l'Ontario, et sur les emplois des gens qui (comme vous) fournissent ces services.  Vous pouvez également participer aux activités dans votre circonscription locale, à faire élire des députés qui reconnaissent la valeur du travail que vous faites chaque jour !

Le gouvernement change, mais la valeur de notre travail ne changera pas; elle est bénéfique pour l'économie et la société de l’Ontario pour des générations à venir.