Skip to content
news_announcements_french.jpg

Une lettre du président Thomas sur l'avenir du Congrès du travail du Canada

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a rédigé une lettre adressée aux dirigeants des syndicats canadiens vendredi afin de proposer des solutions au conflit actuel entre le Congrès du travail du Canada et Unifor. Voici le texte de cette lettre.

Le 2 février 2018

Chers dirigeants syndicaux,

On dit qu'on vit à une époque intéressante. De telles époques exigent parfois des approches nouvelles. À mon humble opinion, le mouvement syndical canadien est à un tournant dangereux. C'est pourquoi la semaine dernière j'ai suggéré une rencontre pour résoudre le conflit actuel impliquant Unifor, UNITE HERE, le CTC et ses affiliés. J'écris maintenant pour faire une recommandation spécifique. Je propose que le CTC établisse immédiatement un groupe de travail indépendantn, président par le président du CTC, afin d'examiner en détail l'Article 4 de la Constitution. Je suggère que deux personnes familières mais sans affiliation avec le mouvement syndical, soient désignées dans ce comité. Dans le cadre d'un mandat établi, leurs conclusions et recommandations seront considérées exécutoires pour les parties. En d'autres termes, une procédure de résolution de bonne foi. Je recommande aussi aux participants qui feront part de leurs recommandations au groupe de travail, d'être inclusifs :

  • Deux représentants représentant les syndicats du secteur public
  • Deux des syndicats du secteur privé
  • Un siège pour UNIFOR, subordonné à leur engagement à mettre immédiatement fin à tout effort de maraudage

Bien entendu, si quoi que ce soit à une meilleure idée, je serais heureux de l'entendre. En tant que dirigeants syndicaux, nous ne pouvons nous contenter de rester assis à ne rien faire alors que l'ensemble du mouvement est en danger. Il est temps d'agir. Nos membres comptent sur nous.

En toute solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO