Les répartiteurs ambulanciers nous envoient de l'aide quand nous en avons le plus besoin

Ontario Public Service Employees Union Paramedics Logo
Facebook
Twitter
Email

Il ne fait aucun doute que les premiers intervenants ont un des emplois les plus exigeants et les plus stressants qui soient. S’assurer qu’une ambulance arrive au bon endroit dans les plus brefs délais peut faire toute la différence entre soulagement et tragédie, entre vie et mort.

C’est pourquoi, en plus de veiller à leurs intérêts au travail, l’OPSEU/SEFPO rend hommage à ses répartiteurs ambulanciers (RA) du 911 d’une manière toute spéciale pendant la Semaine nationale des opérateurs des télécommunicateurs, qui a lieu du 10 au 16 avril.

Nous sommes extrêmement fiers de représenter des centaines de travailleurs dans 15 centres intégrés de répartition d’ambulances : quatre dans le secteur parapublic et 11 à la Fonction publique de l’Ontario. Les lumières ne s’éteignent jamais dans ces centres : les répartiteurs ambulanciers sont au travail 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

C’est un milieu de travail stimulant, où tout va très vite, et où les RA doivent fournir des informations essentielles exactes aux techniciens ambulanciers. L’erreur n’y a pas sa place.

Les RA doivent aussi rester calmes et rassurants tout en s’occupant de personnes souvent profondément bouleversées, voire parfois traumatisées. Même si toute une vie de formation et d’expérience peut les préparer à chaque nouvel appel, pas une situation n’est exactement la même. Présence d’esprit et bon sens sont toujours nécessaires.

Nous reconnaissons également que les RA n’ont pas pu travailler à domicile pendant la pandémie : toute distraction pouvant troubler leur concentration est interdite. Cela signifie qu’en plus du stress inhérent à la profession, les RA ont dû se protéger contre la COVID-19 au travail afin de ne pas la ramener chez eux.

Les conditions de travail extrêmement difficiles des RA ont entraîné un exode de la profession, tandis que le nombre de personnes cherchant à faire carrière dans ce domaine dégringolait. Sans améliorations spectaculaires et une solide campagne de recrutement, la sécurité du public risque inévitablement d’être compromise.

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation, l’OPSEU/SEFPO s’est directement adressé à l’Assemblée législative de l’Ontario pour mieux faire connaître et aborder la situation désespérée des répartiteurs ambulanciers. Le syndicat envoie une pétition à l’Assemblée législative pour réclamer de meilleurs salaires, une augmentation des effectifs, examiner leur charge de travail massive et stopper les projets de fusion des services et centres de répartition.

Cette semaine, nous sommes extrêmement fiers de montrer à nouveau notre appréciation du travail qu’accomplissent si habilement les répartiteurs ambulanciers. Nous leur devons toute notre gratitude pour leur dévouement inébranlable au service de la santé et de la sécurité de tous les Ontariens.

Solidairement,

JP Hornick, Présidente de l’OPSEU/SEFPO
Laurie Nancekivell, première vice-présidente/trésorière de l’OPSEU/SEFPO
Amanda Usher – Directrice de la Division des services ambulanciers de l’OPSEU/SEFPO

Related News