Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Des excuses de Madame Wynne ne feraient pas de mal!

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Notre première ministre Kathleen Wynne a bien des choses à se faire pardonner, a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, dans un article paru hier dans le Toronto Sun. Mais tandis qu'elle privatise Hydro One, passe la faux dans les soins de santé et anéantit les services destinés aux enfants qui vivent avec des invalidités, elle ne présente toujours aucune excuse. Cliquez ici pour lire l'article dans le Toronto Sun.

Connexe : Le SEFPO dans les nouvelles

Visitez notre page de lutte contre la privatisation