Skip to content

Un autre syndicaliste assassiné en Colombie : agissez pour éviter d'autres morts

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

15 novembre 2013

Le syndicaliste Oscar López Triviño, qui travaillait pour Nestlé, a été tué le 9 novembre dernier à Bugalagrande, dans le sud-ouest de la Colombie.  La veille de sa mort, des paramilitaires ont adressé des menaces de mort aux membres du syndicat auquel il appartenait. Ses collègues sont en danger de mort. Cliquez ici pour soutenir la campagne de l'nion internationale des travailleurs de l"alimentation (UITA) .

Le 9 novembre 2013, un homme a abattu Oscar López Triviño dans une salle de billard à Bugalagrande, dans le département du Valle del Cauca.  Oscar López Triviño travaillait chez Nestlé et était membre de la section de Bugalagrande du Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire (SINALTRAINAL).  Le 8 novembre, le groupe paramilitaire Los Urabeños avait envoyé une menace de mort par SMS à José Onofre Esquivel Luna et Álvaro Varela Pérez, tous deux dirigeants de la section de Bugalagrande et employés chez Nestlé. Sur le message, on pouvait lire :  « Guérilleros, [FDP] si vous continuez vos histoires avec Nestlé, il n’y aura plus de pardon, on vous taillera en pièces, mort à tous les communistes du SINALTRAINAL, Los Urabeños. »

Plusieurs membres du SINALTRAINAL mènent une grève de la faim depuis le 5 novembre devant l’usine Nestlé à Bugalagrande. Ils réclament le respect de plusieurs accords conclus avec l’entreprise.  Dans un premier temps, ce mouvement avait commencé le 10 octobre dernier mais, victimes de menaces, les participants ont dû y mettre un terme au bout de quelques heures.

Depuis la création du SINALTRAINAL en 1982, ses membres reçoivent des menaces de mort de la part des paramilitaires et plus de 20 d’entre eux ont été tués.  Selon le syndicat, 13 de ces victimes d’homicides travaillaient pour Nestlé.  L’entreprise a déjà nié tout rapport avec les violences paramilitaires. Néanmoins, elle a le devoir d’aider les autorités à mener des enquêtes minutieuses et impartiales sur le dernier homicide et les dernières menaces en date, et de les appeler à prendre de telles mesures afin d’assurer la protection des membres du syndicat et de veiller à ce qu’elle ne bénéficie pas des actions des paramilitaires.

Cliquez ici pour soutenir la campagne de l'UITA. 

Amnesty Canada a également a également lancé un appel urgent à l'action et demandé à ses partisans d"exercer des pressions sur les autorités afin qu'on identifie le tueur du syndicaliste et employé de Nestlé, Oscar Lopez Triviño, avant que d'autres syndidalistes ne perdent la vie.  Cliquez ici pour en savoir plus.

AGISSEZ!

Veuillez écrire immédiatement pour :

– Exprimer votre préoccupation pour la sécurité des membres d'ONIC, du CRIC et d'ACIN et les leaders indigènes mentionnés ci-dessus et qui sont menacés de mort par les paramilitaires.

– Demander que le système de justice civile ouvre des enquêtes sur les menaces proférées, que les résultats soient rendus publics, que les responsables soient traduits en justice et que les autorités prennent les mesures appropriées pour garantir la sécurité des personnes qui font l'objet de menaces.

– Demander que le système de justice civile ouvre des enquêtes sur les blessures des nombreux manifestants afin d"établir si elles sont les conséquences d'un usage de la force excessif de la part des forces de sécurité.

Veuillez envoyer vos lettres à :

Président de la République
Monsieur le président Juan Manuel Santos Presidente de la República, Palacio de Nariño, Carrera 8 No. 7-26, Bogotá, Colombie Tél./Téléc. : 011 57 1 596 0631 (tenter) Formule d’appel : Monsieur le Président Sr. Presidente Santos

Ministre de la Défense
Monsieur le Ministre Juan Carlos Pinzón Ministerio de Defensa Carrera 54 n° 26-29 Bogota, Colombie Téléc. : 011 57 1 266 1003 Formule d’appel : Monsieur le Ministre Pinzón Ministro Pinzón /Estimado Sr. Ministro

Copies à :

Colombian Indigenous Organization
ONIC Calle 13, No.4-38 Bogotá, Colombia Son Excellence Nicolás Lloreda Ricaurte Ambassade de la République de Colombie 360, rue Albert, bureau 1002 Ottawa (Ontario) K1R 7X7 Téléc. : 613 230-4416 Courriel : embajada@embajadacolombia.ca

L'honorable John Baird
Ministre des affaires étrangères Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Affranchissement : Non requis Courriel : John.baird@parl.gc.ca  Téléc. : 613 996-9880

Pour de plus amples renseignements, consultez : www.amnesty.ca