Skip to content

Être vus, être entendus : Justin Porter, Région 2

Un casque d'écoute, un oeil, qui illustre la campagne du Comité provincial des jeunes travailleurs du SEFPO, intitulée : Être vus, être entendus
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Justin Porter a suivi une formation de technologue en environnement. Il travaille à l’Agence ontarienne des eaux (AOE), à Saugeen Shores, où il joue un rôle essentiel dans les projets d’optimisation des procédés et dans la mise à jour des anciennes procédures normales d’exploitation, ainsi que dans l’élaboration de nouvelles procédures. En tant que délégué à la santé et à la sécurité, Justin joue également un rôle de chef de file dans son milieu de travail en participant activement à l’organisation et aux programmes de l’AOE.

Avant de poursuivre sa passion pour la protection de l’environnement et de la santé publique avec l’AOE, il a travaillé pour des entreprises agroalimentaires canadiennes et américaines. Dans le secteur agroalimentaire, il a travaillé comme opérateur des installations dans une usine de transformation des produits laitiers, où il dépannait des équipements et optimisait les processus d’usine. Il a aussi travaillé dans l’industrie avicole américaine, supervisant des projets, améliorant la communication avec les clients et coordonnant l’échange d’équipement entre les parties impliquées dans divers projets.

Justin passe son temps libre à parcourir les sentiers et à pagayer sur les rivières du comté de Bruce. En dehors de ses activités de plein air, il aime regarder des films et recevoir des amis avec son épouse, Casie.

Conséquences de la COVID-19 :

La récente pandémie de COVID-19 nous a tous touchés de différentes façons. En tant que travailleur de première ligne, j’ai toujours l’obligation d’aller sur mon lieu de travail pour accomplir mes tâches de routine et veiller à ce que nos installations locales d’eau potable et de traitement des eaux usées continuent de fonctionner.

La communication est primordiale, aujourd’hui plus que jamais, car nous avons dû réduire la quantité de travail que nous faisons en équipe. Ça peut être stressant de tenter de dépanner des équipements par téléphone ou de terminer des projets par phases afin de réduire les contacts entre les travailleurs, mais nous avons réussi à relever le défi.

Comme pour toute crise de santé publique, nous mettons collectivement l’accent sur la santé et la sécurité de la communauté que nous servons, ainsi que sur notre santé et sécurité. Le dévouement de mes collègues et de tous les travailleurs de première ligne qui ont continué à procurer des services en respectant la sécurité durant cette période m’a rendu fier d’être un travailleur de première ligne en Ontario.

Télécharger : 2020-09-PYC Campaign Statement_Region 2_fr_a