Skip to content

Être vus, être entendus : Kristi Goerzen, Région 7

Un casque d'écoute, un oeil, qui illustre la campagne du Comité provincial des jeunes travailleurs du SEFPO, intitulée : Être vus, être entendus
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

 Photo de Kristi Goerzen, de la section locale 702, jeune travailleuse auprès des jeunes en difficulté au Centrede jeunesse Creighton, à Kenora, qui est mise en vedette cette semaine par le Comité des jeunes travailleurs dans le cadre de la campagne : être vus, être entendus

Kristi Goerzen a reçu une formation de travailleuse des services à la jeunesse au Centre de jeunesse Creighton à Kenora. Durant ces dernières années, elle a travaillé auprès de jeunes en conflit avec la loi afin de faciliter leur réinsertion. Kristi aime travailler en étroite collaboration avec ces jeunes afin de les aider à surmonter leurs problèmes et besoins complexes.

L’année dernière, Kristi a coordonné les efforts visant à créer un Comité du mieux-être à Creighton afin de promouvoir la santé et le bien-être en milieu de travail et à la maison. Présidente de ce comité depuis février 2019, elle s’évertue à planifier des activités afin de favoriser la cohésion de l’équipe et le bien-être général.

À ses heures de loisirs, Kristi aime pêcher, nager, cuisiner et passer du temps avec sa famille et ses amis. Les jours de pluie, elle se détend en pratiquant le yoga ou en lisant un bon livre.

Conséquences de la COVID-19 :

La pandémie de COVID-19 a bouleversé notre façon de faire. En tant que travailleuse essentielle, j’ai dû continuer à travailler pendant la pandémie pour assurer la sécurité de la communauté, ainsi que pour protéger et soutenir nos résidents.

Nous avons eu la chance de pouvoir continuer à travailler en étroite collaboration avec les jeunes et de garder notre programme normal. Nous avons bien sûr apporté des changements majeurs à notre façon de faire (beaucoup plus de nettoyage et de désinfection, distanciation physique, dépistage à l’entrée, nouvelles procédures d’admission, etc.), mais nous nous sommes bien adaptés en fin de compte.  Nous avons malheureusement été obligés de cesser les activités de groupe du Comité du mieux-être, mais nous avons organisé des rencontres virtuelles qui ont été bien reçues. Et nous avons également lancé un nouveau bulletin d’information afin de partager quelques conseils de santé et de bien-être.

Télécharger en format pdf : 2020-10-PYC Campaign Statement_region7_fr_a