Skip to content
news_announcements_french.jpg

Les abeilles mellifères du SEFPO continuent de prospérer

Eddy Almeida showing OPSEU bee hive
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La pandémie de la COVID-19 a causé des perturbations dans la majeure partie de l’Ontario. Alors que la deuxième vague déferle sur nous et que nous nous préparons pour les prochaines étapes, il est bien agréable d’avoir une bonne nouvelle à raconter.  Oui, le SEFPO continue de butiner d’une manière qui pourrait en surprendre plus d’un.  Les membres du SEFPO continuent de faire leur travail essentiel pour dispenser des services publics à l’Ontario et le personnel du SEFPO continue de servir les 170 000 membres du syndicat pour assurer leur sécurité d’emploi et protection contre le virus.  Mais il y a d’autres travailleuses qui continuent de s’occuper paisiblement de leurs affaires durant cette pandémie – les abeilles du SEFPO. 

Les abeilles viennent de passer leur deuxième été sur le toit du siège social du SEFPO, 100, rue Lesmill, à Toronto, et elles se portent bien. 

« Les abeilles continuent à prospérer, elles ont passé un très bon été, a déclaré le premier vice-président/trésorier, Eduardo (Eddy) Almeida, et elles continuent à travailler, presque aussi fort que les membres du SEFPO. » 

L’année dernière, Eddy Almeida a joué un rôle prépondérant dans l’installation du rucher sur le toit du siège social du SEFPO, situé au 100, chemin Lesmill.  Eddy Almeida a souligné le fait que les membres du SEFPO savent combien il est important de protéger notre environnement et ils savent que les abeilles jouent un rôle essentiel dans sa protection.  Les membres du SEFPO ont réagi de manière très positive à la présence des ruches, a déclaré Eddy Almeida. 

« Nos membres aiment voir les choses d’une manière positive, ils aiment voir que leur syndicat fait non seulement un travail important concernant les conventions collectives, les griefs, la syndicalisation et la croissance de l’institution, mais qu’il s’efforce également de faire des choses pour donner en retour », a ajouté Eddy Almeida. « Donner en retour est une chose importante pour les membres du SEFPO ». 

Le rucher du siège social du SEFPO, 100, rue Lesmill, à Toronto, compte environ 300 000 abeilles.  Il y a également des ruches au bureau régional du SEFPO de Niagara.  Eddy Almeida a ajouté que des projets sont en cours en vue d’installer d’autres ruches sur le deuxième bâtiment, chemin Lesmill, que le SEFPO a acquis récemment, ainsi qu’au bureau régional de Kingston. 

Et maintenant, qu’en est-il de ce miel Eddy? 

« Il arrive bientôt », a répondu Eddy Almeida en esquissant un sourire. « Nous avons installé le rucher l’année dernière et la récolte n’a pas commencé avant l’été dernier, mais je peux vous dire qu’il est bon! »