Skip to content

Le projet de loi 160 visant à modifier la Loi sur la santé et la sécurité au travail manque son but

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le projet de loi 160 visant à modifier la Loi sur la santé et la sécurité au travail manque son but

8 avril 2011

Le projet de loi 160 qui vise à modifier la Loi sur la santé et la sécurité au travail en mettant en œuvre les recommandations du groupe d’experts a sérieusement besoin d’être révisé s’il veut atteindre son but.

Par suite de plusieurs accidents mortels au travail, le gouvernement provincial a demandé à un groupe d’experts d’examiner le système de santé et de sécurité en Ontario et de faire des recommandations pour l’améliorer, surtout pour les travailleurs les plus vulnérables de la province.  Le gouvernement a accepté ces recommandations et s’est engagé à les mettre en œuvre.  Le projet de loi 160 est censé modifier la loi pour ouvrir la voie à la mise en œuvre de ces recommandations.

Ce projet de loi fait du progrès rapide à l’Assemblée législative et vient d’être présenté au comité permanent sur la politique sociale.  C’est la dernière chance pour apporter des modifications à ce projet avant qu’il ne devienne loi.  Dans sa lettre adressée au premier ministre McGuinty, Smokey Thomas, président du SEFPO, expose à grands traits les préoccupations sérieuses du syndicat à l’égard de ce projet de loi tel qu’il est actuellement rédigé.

Les membres du SEFPO sont encouragés à lire la lettre du président Thomas et à communiquer avec leurs députés provinciaux pour exprimer leurs inquiétudes et insister que des modifications importantes soient apportées au projet de loi 160 afin de faire valoir les droits des travailleurs et garantir la santé et la sécurité au travail.

rntLettre du pru00e9sident Thomas (en anglais seulement)

rntLettre modu00e8le de la FTO aux du00e9putu00e9s (en anglais seulement) .doc 
rntLettre modu00e8le de la FTO aux du00e9putu00e9s (en anglais seulement) .pdf