SEFPO Coalition des traveailleurs racialises

Le Mois de l'histoire des Noirs : Célébrer la résilience et continuer la résistance

Anti-racism Teletown Hall
Facebook
Twitter
Email

Le Mois de l’histoire des Noirs nous donne l’occasion de réfléchir à la résistance et à la résilience des communautés noires et des personnes d’ascendance africaine en Ontario et d’un bout à l’autre du pays. Tout au long du mois, nous célébrons les victoires et les luttes de la communauté noire et réaffirmons notre engagement à être des alliés fidèles de la lutte pour l’équité raciale.

Le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a déclaré que le Mois de l’histoire des Noirs est une période importante pour apprendre, pour tenir des conversations difficiles mais nécessaires et pour se réengager à faire le travail primordial de la lutte contre le racisme anti-Noirs.

« Durant ce mois, nous célébrons et reconnaissons les remarquables contributions des dirigeants, des militants communautaires et des héros de première ligne de la communauté noire, dont beaucoup sont des membres de l’OPSEU/SEFPO qui sont à l’avant-garde de la lutte pour bâtir une société humaine juste et équitable », a déclaré le président Thomas. « En tant qu’alliés de cette lutte, nous devons continuer à lutter pour le changement. »

Le thème de cette année, « La famille noire : représentation, identité et diversité », illustre l’importance de l’identité noire, du rôle de la « famille » et de la représentation.

L’année dernière, les gens ont défilé et protesté pacifiquement et en grand nombre. Les communautés noires et leurs alliés se sont mobilisés et ont mis en avant des slogans tels que « les vies noires comptent » et « je ne peux pas respirer ». Elles ne supportent plus cette violence endémique et ces pertes insensées en vies humaines à cause d’un système de justice incapable de les protéger.

De plus la pandémie de COVID-19 a engendré des problèmes auxquels beaucoup de personnes n’avaient jamais été aux prises en dehors de la communauté noire: insécurité alimentaire et d’emploi et accès restreint aux soins de santé. Mais pour la communauté noire, c’était et ça continue d’être une réalité quotidienne.

« On ne peut pas ignorer l’effet disproportionné de cette pandémie sur les communautés racialisées, sur la communauté noire en particulier », a déclaré le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida. « Nous devons continuer notre lutte pour la justice tant que l’équité raciale n’aura pas généré le même genre de réponse urgente que celle reçue par la COVID-19 au début de cette pandémie. »

La Coalition des travailleurs racialisés (CoTR) de l’OPSEU/SEFPO tiendra cette année son activité du Mois de l’histoire des Noirs, « Nous écrivons aujourd’hui l’histoire de demain », de manière virtuelle, le samedi 20 février, de 14 h à 17 heures.

« Nos célébrations de cette année seront différentes, mais notre engagement à se souvenir et à célébrer le Mois de l’histoire des Noirs sera, sans aucun doute, plus fort que jamais à l’heure où nous déployons tous les efforts possibles pour éradiquer le racisme anti-Noirs dans les milieux de travail de l’Ontario », a déclaré Peter Thompson, président de la CoTR. « Le rêve de Martin Luther King Jr. est encore loin d’être une réalité pour nous tous. Nous avons peut-être atteint les contreforts de la montagne, mais l’ascension est encore longue. »

Notre activité du Mois de l’histoire des Noirs sera ouverte à tous les membres de l’OPSEU/SEFPO de l’Ontario. Des informations supplémentaires seront bientôt disponibles.