Skip to content
caata_opseu_french_banner.jpg

La réunion d’établissement des revendications finales du personnel scolaire des CAAT, une démonstration vibrante de solidarité inébranlable

College Faculty collegefaculty.org
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les 9 et 10 avril derniers, des délégués du personnel scolaire et observateurs passionnés et très motivés se sont réunis virtuellement pour présenter et classer les principales revendications que l’équipe de négociation déposera à la table. La convention collective du personnel scolaire des CAAT expire le 30 septembre 2021.

RM Kennedy, président de l’Exécutif divisionnaire, a souhaité la bienvenue aux participants des 24 sections locales en faisant remarquer le degré extrêmement élevé d’engagement du personnel scolaire dans cette ronde.

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO, a remercié le personnel scolaire de sa détermination à continuer d’enseigner tout au long de la pandémie. « Vos efforts ont permis à un demi-million d’étudiants de continuer de rêver », a-t-il dit. « Je vous adresse mes remerciements et vous avez la gratitude de tous ceux et toutes celles qui considèrent l’éducation collégiale publique comme la clé indispensable d’un avenir radieux et plein de promesses. »

Quant aux négociations, M. Thomas a averti que la suppression soudaine du Sénat académique du Collège Sheridan ne plantait pas le décor de « négociations cordiales ».

« L’employeur fera preuve de ruse et de dureté », a-t-il déclaré. « Mais le syndicat est là pour vous aider à obtenir un excellent contrat – et vous pouvez compter là-dessus. »

Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO a souligné que le système avait besoin d’une restructuration financière complète. « Le statu quo n’est pas viable – et la pandémie l’a largement démontré », a-t-il souligné. « Nos collèges doivent disposer d’un financement public fiable et prévisible dans l’avenir. Ça fait des années que nous le répétons au gouvernement. »

Monsieur Almeida a déclaré avoir confiance en l’équipe de négociation.

« Ils sont intelligents, ils sont qualifiés et ils sont déterminés », a-t-il encore dit. « À mon avis, c’est la recette parfaite du succès. Les négociations vont être mouvementées, mais l’équipe réussira. Et l’atout dans leur manche, soit les 180 000 membres de l’OPSEU/SEFPO, ainsi que le personnel professionnel et la situation financière du syndicat, sont là pour les soutenir jusqu’au bout. »

La matinée s’est poursuivie avec des présentations instructives et stimulantes. JP Hornick, présidente de l’Équipe de négociation, a parlé de l’engagement de l’équipe envers l’organisation, la communication et la solidarité. Martin Devitt (section locale 242, Niagara) et Kevin MacKay (section locale 240, Mohawk) ont présenté une mise à jour du Rapport sur l’éducation de 2014, qui résume les problèmes urgents auxquels fait face le système collégial.

L’après-midi et le samedi matin ont été consacrés à l’établissement et à la classification des revendications, après quoi Mme Hornick a rassuré tout le monde de la détermination de l’équipe à tenir les délégués, les membres du Comité consultatif de négociation et tous les membres du personnel scolaire des CAAT pleinement informés et inclus au fur et à mesure des négociations.

« L’équipe veillera à ce que les membres participent à chaque étape du processus », a-t-elle promis aux délégués. « Nous avons entendu et apprécions tout ce qui est ressorti de ces riches discussions, débats et dialogues. »

« Vous nous envoyez à la table avec un mandat robuste », a-t-elle poursuivi. « La liste des revendications à laquelle nous sommes arrivés est imprégnée d’un souci pour l’équité et le personnel scolaire à charge partielle. Sans aborder ces questions parfaitement raisonnables et à coût nul, nous ne pouvons pas aller de l’avant, c’est aussi simple que ça. »

La présidente de l’Équipe de négociation a déclaré que leur stratégie de négociation mettrait l’accent sur l’équité et la solidarité, pour donner lieu à un meilleur système pour les étudiants, le personnel scolaire et les employés, et elle a encouragé les délégués à rapporter dans leurs sections locales l’énergie amassée lors de la réunion.

« Pour réussir à négocier quelque chose de mieux, nous devons bénéficier de l’appui puissant de tous nos membres », a-t-elle déclaré. « Ainsi, faites passez le mot et défendez ce que nous avons accompli ici. C’est notre guide et notre voie à suivre. »

L’équipe va désormais se consacrer à améliorer le texte et la stratégie en vue des négociations du mois de juillet.