Skip to content
OPSEU College support/soutien. Personnel de soutien a temps plein des colleges.

Le Rapport du Soutien mai 2012 Numéro 1

Les travailleurs de soutien des collèges assisteront à leur réunion divisionnaire

Les travailleurs de soutien des 24 collèges de l’Ontario se rassembleront les 5 et 6 mai 2012 pour une réunion divisionnaire.  En mettant l’accent sur la discussion et la résolution des enjeux politiques, environ 100 membres du SEFPO de la Division du personnel de soutien des collèges se rencontreront à l’hôtel Delta Chelsea de Toronto.

Notre nouvelle convention collective est tout à fait remarquable parce qu’elle a été négociée en vertu de la Loi de 2008 sur la négociation collective des collèges.  Un nouvel ensemble de règles est entré en jeu, toutefois, votre équipe de négociation a réussi à se servir de la Loi à notre avantage, en dépit des défis auxquels elle a fait face.  L’accent de la réunion divisionnaire sera mis sur la rétroaction de la dernière ronde de négociation et de la grève qui a eu lieu, ce qui nous permettra d’améliorer les processus à l’avenir.  Les membres examineront également les moyens de renforcer les sections locales et d’aider les membres plaignants à gagner leurs griefs déposés.

Au cours des trois prochaines années, notre tâche sera de faire respecter notre nouvel accord.  Nous allons tous avoir un rôle à jouer, allant d’assister aux réunions générales des membres et activités syndicales à la participation aux campagnes de mobilisation.  S’engager avec votre syndicat et rester solidaire avec tous nos membres, c’est ce qui nous rend puissants.

Les comités divisionnaires, que font-ils pour vous ?

Les rapports des comités suivants vous donnent des dernières nouvelles et des perspectives sur ce que votre syndicat fait actuellement pour améliorer votre expérience quotidienne au travail.

Le comité exécutif divisionnaire

L’Exécutif divisionnaire (ExDiv) dirige la Division du personnel de soutien des collèges.  Les membres de ce comité travaillent en collaboration avec d’autres comités provinciaux et abordent des questions qui peuvent avoir des implications au niveau du système collégial.  Il s’agit notamment des compressions du personnel, des changements apportés au régime de retraite, des changements législatifs et des campagnes de syndicalisation.

L’ExDiv n’aborde pas les questions découlant de la convention collective, mais il agit plutôt comme l’aile politique pour le secteur du personnel de soutien des collèges.  Les membres du comité travaillent sur des campagnes telles que la campagne de syndicalisation des travailleurs à temps partiel; ils rencontrent le ministre des Collèges, de la Formation et des Universités pour discuter des questions qui intéressent les membres du personnel de soutien et ils nouent des liens de solidarité avec d’autres organismes syndicaux tels que la Fédération  du travail de l’Ontario (FTO), le Congrès du travail du Canada (CTC) et le Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public (SNEGSP).

Le Comité des relations employés-employeur

Il incombe au Comité des relations employés-employeur (CREE) de s’occuper des problèmes découlant de la convention collective pendant sa durée, et d’autres questions touchant les intérêts de négociation des membres.  Parmi les responsabilités du CREE on compte les suivantes : faire des recommandations à l’équipe de négociation à propos des sujets importants pour tout le système collégial, faciliter les communications avec l’employeur au niveau provincial, éviter ou résoudre les problèmes communs pendant la durée de la convention collective et recueillir des renseignements pertinents pour préparer l’équipe de négociation à entamer des négociations contractuelles.

Le syndicat présente à la table de négociation des sujets tels que le bien-être en milieu de travail et rassemble la recherche au moyen de sondages ou de démarchage auprès des sections locales.  Le résultat pourrait donner lieu à l’adoption d’un nouveau libellé de la convention collective, par exemple, celui des brimades en milieu de travail.  Le syndicat se penche également sur des accords locaux et tente de réaliser l’égalité au sein du système, par exemple, les frais de scolarité pour les personnes à charge et membres de la famille.

Le Comité d’établissement du calendrier de règlement des griefs

C’est la responsabilité du Comité d’établissement du calendrier de règlement des griefs de planifier les griefs.  Ils se réunissent le premier vendredi de chaque mois, sauf juillet et août.  Les griefs sont présentés au comité une fois que les étapes internes sont épuisées et qu’ils ont été rejetés à l’étape 2.  Les dates des griefs sont précisées d’après un calendrier.  Les sections locales reçoivent la liste des griefs environ une semaine avant la réunion et doivent accorder la priorité à tous les griefs sur la liste, sinon, elles les présenteront par ordre chronologique.  Les licenciements et les mises à pied sont les seuls griefs auxquels on accorde la première priorité.

Quelques jours après la réunion, un calendrier provisoire d’arbitrage est envoyé aux sections locales.  Chaque partie est seulement autorisée à refuser la date choisie deux fois de suite.  C’est ce qu’on appelle la règle du troisième coup.  L’employeur a l’habitude de refuser deux dates choisies pour chaque grief.  C’est l’une des raisons pour lesquelles ça prend tellement longtemps pour présenter les griefs.  Une fois que la date d’arbitrage prévue a été refusée deux fois par n’importe quelle partie, l’audience du grief sera fixée pour la troisième date choisie par le Comité.

L’équipe de négociation

Lorsque nous nous approchons de l’expiration de notre convention collective, nous organisons une conférence préalable à la négociation pour discuter des enjeux et des thèmes pour la prochaine ronde de négociations.  Dans cette réunion, tous les membres de l’équipe de négociation sont élus.

L’équipe est responsable de recueillir les revendications pour la réunion provinciale d’établissement de revendications.  Les membres de l’équipe font des recommandations sur les revendications; ensuite ils les présentent aux délégués provinciaux pour qu’ils votent pour les accepter ou refuser.  Les revendications acceptées par les délégués provinciaux sont ensuite compilées dans un document d’échange qui est présenté à l’employeur.  Ce document constitue notre guide pour la négociation.

Une fois le document d’échange présenté, l’équipe de négociation se réunit et négocie avec l’employeur pour discuter des changements à apporter à la convention collective – les nôtres et les siens.

Le Comité conjoint de classification (CCC)

Le mandat du Comité conjoint de classification (CCC) est de s’assurer que les employés de soutien des collèges reçoivent un salaire équitable pour le travail qu’ils effectuent. Le CCC traite les problèmes de classification à l’échelle de la province.

Les membres du CCC examinent et énumèrent les décisions relatives à la classification, contrôlent le travail des arbitres et passent en revue les décisions controversées, clarifient l’application du système d’évaluation des emplois, communiquent avec les membres du SEFPO à propos des problèmes de classification, développent des modules de formation pour les arbitres et les délégués syndicaux, déterminent les problèmes dans le système de classification et élaborent des stratégies pour les résoudre, mettent à jour le manuel d’évaluation des emplois et la base de données des décisions relatives à la classification.

Si vous estimez que votre poste est incorrectement classifié, communiquer avec votre délégué local du SEFPO afin de savoir qui est le membre responsable des classifications pour votre section locale.

Le Comité mixte des assurances (CMA)

Les membres du CMA rencontrent les représentants de Sun Life, du Conseil et des collèges pour contrôler les programmes d’assurance collective, y compris les coûts et les demandes de prestations, les modifications législatives et les changements dans l’industrie, ainsi que la gestion des réclamations. Nous répondons aussi aux questions des membres et les aidons à interjeter appel quand une demande de prestations leur est refusée à tort. Pour faire appel d’une décision de la Sun Life ou obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec Kim Macpherson du SEFPO, un membre du CMA ou votre délégué syndical.

En 2011, nous avons négocié une augmentation de 1,5 pour cent des prestations d’invalidité de longue durée pour les membres. Tous les comptes sont actuellement excédentaires et les primes sont stables. Notre guide vert sur les prestations est en cours de révision et la version électronique devrait être prête dès cet été. La Sun Life a l’intention de délocaliser en Inde le traitement « direct » des demandes de prestations et affirme qu’il n’y aura pas de perte d’emploi en Ontario. Le SEFPO exerce des pressions sur l’assureur pour qu’il infléchisse sa décision.

Shirley McVittie, conseillère en prestations (CMA), a pris sa retraite en 2011. Nous aimerions la remercier pour sa compassion et contribution. Joignez-vous à nous pour souhaiter à Shirley une retraite heureuse et en santé.

Le Comité des retraites

Les membres du Comité des retraites siègent à titre de répondant et de fiduciaires du Régime de retraite des CAAT. Au nom des membres, des bénéficiaires et du syndicat, ils assument une responsabilité fiduciaire en veillant à la bonne gestion des actifs et des fonds du régime afin d’assurer le paiement des retraites. 

Le Conseil des fiduciaires a la responsabilité d’administrer le Régime de retraite. Les fiduciaires veillent à ce que les fonds de pension soient gérés prudemment et conformément aux normes juridiques applicables. Des tâches qui demandent une bonne compréhension des obligations et des normes exigées par la législation et les autres directives qui s’appliquent aux régimes de retraite. Les fiduciaires choisissent la manière de gérer et d’investir les actifs. Ils délèguent le processus de mise en œuvre au personnel du Régime de retraite. Ils examinent ensuite l’activité et la performance des fonds de pension afin de voir si le système fonctionne correctement.

Le répondant approuve les modifications au libellé du Régime de retraite de même que les changements et les améliorations apportés aux prestations. Les répondants et les fiduciaires révisent actuellement l’équité du Régime de retraite afin de veiller à ce que tous les membres reçoivent des prestations de retraite équitables fondées sur leurs contributions.

La distribution de ce bulletin d’information est autorisée par :

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, et Florry Foster, présidente de la Division de soutien des CAAT

Le Rapport du Soutien - Avril 2012 Numéro 1

Télécharger le fichier .pdf