Skip to content
OPSEU College support/soutien. Personnel de soutien a temps plein des colleges.

Le Rapport du Soutien Janvier 2013

The Support Report cover January 2013
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Ne courez pas le risque de perdre votre retraite !

Il y a eu beaucoup de discussion dernièrement à propos des régimes de retraite, de leur valeur et de leurs coûts. Récemment, Tim Hudak a dévoilé son plan concernant les pensions des travailleurs de l”Ontario dans l”éventualité où il formerait le prochain gouvernement. Il a déclaré que « Le système public de pensions des nouveaux employés devrait être modifié pour instaurer des régimes à cotisations déterminées, où c”est l”argent versé par les employés et les employeurs qui détermine le niveau des prestations. »   Nombreux sont ceux qui ont demandé à quoi correspond un régime à cotisations déterminées et quel régime de retraite ont-ils actuellement ? Ce sont là de bonnes questions ! Si nous ne savons pas ce que nous avons aujourd”hui, et ce que nous risquons de perdre demain, nous pourrions élire la mauvaise personne pour s”occuper de nos intérêts.

Actuellement, tous les membres du personnel de soutien à temps plein, le personnel scolaire et les administrateurs ont un régime de retraite à prestations déterminées – le Régime de retraite des CAAT. C”est l”un des rares moyens qui permet de mettre tous les travailleurs à temps plein des collèges sur un pied d”égalité. Le Régime est parrainé conjointement par le SEFPO et les collèges de l”Ontario qui travaillent ensemble pour assurer des prestations déterminées au moment de la retraite. Tous nos fonds de pension sont regroupés et les placements sont administrés par des experts. Des fonds sont mis de côté afin d”assurer le paiement des prestations aux retraités. Même si les marchés de l”investissement varient, les retraités ont la certitude de recevoir leurs prestations. C”est-à-dire que si vous travaillez dans un collège, puis prenez votre retraite, vous recevrez la prestation promise tout au long de votre retraite. Que vous viviez jusqu”à 75, 85 ou 95 ans, vous recevrez votre chèque de pension mensuel, car la prestation de retraite est définie à l”avance et garantie.

Certains travailleurs de l”Ontario n”ont pas autant de chance. Ils cotisent à un régime de retraite à cotisations déterminées. Dans un régime de retraite à cotisations déterminées, on précise le montant de la contribution annuelle de l”employeur. On ouvre des comptes individuels dans lesquels l”employeur et l”employé effectuent des versements et les intérêts s”accumulent. Seuls les versements de l”employeur au compte sont garantis, pas les prestations futures. Dans les régimes à cotisations déterminées, les prestations futures changent en fonction des revenus de placement. Des milliers de travailleurs ont perdu l”épargne-retraite de toute une vie et leur futur revenu de retraite de cette façon. S”ils se retrouvent à court d”argent à 75, 85 ou 95 ans, ils ne peuvent pas compter sur un chèque de retraite dans le courrier. Les employeurs peuvent en outre changer d”avis et modifier le montant de leur versement au régime de retraite.

Nous avons vu comment les membres du personnel de soutien ont bénéficié de moins d”avantages sociaux que d’autres groupes de travailleurs dans le réseau collégial. Nous avons vu comment les membres du personnel de soutien ont bénéficié de moins d’augmentations salariales que d’autres travailleurs dans le réseau collégial. Notre retraite est la seule chose pour laquelle nous sommes tous traités de la même façon. Si Tim Hudak remporte la victoire dans les prochaines élections provinciales, nous serions obligés de négocier nos cotisations à notre régime de retraite à la table de négociation. Nous savons bien que cela pourrait mettre à risque le régime de retraite pour tout le personnel de soutien. Posez-vous la question suivante : Combien de vos collègues de travail seront-ils prêts à faire la grève pour s”assurer qu”ils obtiennent une augmentation salariale et un fonds de pension chaque fois ils négocient leur contrat de travail ?

Notre régime de retraite actuel est un excellent régime. Il n”est pas plaqué d’or comme Tim Hudak voudrait bien faire croire à la population de la province. Il offre aux membres du personnel de soutien un bon revenu à la retraite pour qu’ils puissent s’arrêter de travailler en temps voulu, mais continuer à payer leurs factures. C”est l”un des points importants auxquels vous avez vraiment besoin de faire attention lorsque vous faites le choix de votre prochain premier ministre.

Le nouveau livret sur les avantages sociaux arrive bientôt !

Ce printemps, vous pouvez vous attendre à recevoir un nouveau livret qui vous explique en détail vos avantages sociaux.  Beaucoup d”entre vous connaissent bien l”ancien livret « vert ».  Doté des termes faciles à comprendre, ce nouveau livret sera plus facile à utiliser.  Le Comité mixte des assurances et le Conseil des collèges ont travaillé conjointement sur ce projet.  Consultez le site Web du SEFPO ce printemps pour d’autres nouvelles à ce propos.

Le saviez-vous ?

Le congé de deuil vous donne trois jours de congé ou plus sans perte de salaire pour que vous puissiez assister aux funérailles, ou prendre des dispositions pour les funérailles, d”un parent, d’conjoint (ou d’un conjoint de fait), d’un enfant, d’un beau-fils, d’une belle-fille, d’un frère, d’une sœur, d’un beau-père, d’une belle-mère, d’un grand-père, d’une grand-mère, d’un petit-fils, d’une petite-fille, d”un tuteur ou d’une tutrice.  La durée du congé est laissée à la discrétion du collège.

undefined

La distribution de ce bulletin d”information est autorisée par :

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, et Florry Foster, présidente de la Division de soutien des CAAT