Skip to content

La Journée des parcs du Canada : Notre connexion avec les espaces verts en Ontario

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le troisième samedi de juillet est la Journée des parcs du Canada. C’est l’occasion de célébrer et d’apprécier nos espaces verts et lieux historiques précieux où les gens de tout le pays peuvent s’amuser et apprécier des activités éducatives favorables à la famille.

La Journée des parcs du Canada a été fondée par le Conseil canadien des parcs, lequel est formé des agences de gestion des parcs fédérale, provinciales et territoriales.

Nous avons le grand bonheur, en Ontario, de posséder de nombreux parcs, réserves de préservation de la nature, zones protégées et régions sauvages. Ensemble, ils couvrent environ 10 pour cent de la superficie totale des terres de notre province.

Un bon nombre des événements qui ont lieu à l’occasion de la Journée des parcs du Canada mettent l’accent sur la façon dont les parcs protègent l’habitat des espèces, plantes et animaux menacés, et sur leur importance pour notre santé psychique et physique. En effet, un nombre croissant d’études démontrent les bienfaits de la nature sur le corps et l’esprit humain.

Ces bienfaits se répercutent sur notre système des soins de santé. Le temps passé dans la nature, une activité qui contribue à notre bonne santé psychique et physique, en allège le fardeau.

Toutefois, avec ses promesses électorales brisées et ses politiques environnementales fragiles, le gouvernement Ford a maintes fois démontré qu’il est dépourvu de bon sens et qu’une vision à long terme lui fait entièrement défaut.

Pendant sa campagne électorale, l’an dernier, Doug Ford avait promis d’embaucher des agents de la conservation spécialisés dans la protection des richesses naturelles et l’application des lois. On compte aujourd’hui moins d’agents de la conservation qu’au début de son mandat.

Ayant démantelé la Loi protégeant les espèces en danger, annulé le programme de plantation de 50 millions d’arbres, fermé l’Installation de conditionnement des semences forestières de l’Ontario, forcé l’adoption de la Loi pour plus de logements et plus de choix, le gouvernement Ford ne semble guère se préoccuper de préserver les espaces verts pour les espèces, plantes et animaux menacés d’extinction.

Notre bien-être et la protection de nos richesses naturelles vont de pair pour créer un Ontario plus sain et plus heureux. Fêtons la Journée des parcs du Canada cette année avec une nouvelle appréciation de nos précieux espaces verts.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas, président
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier