Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Le PDG de la Société canadienne du sang doit démissionner, dit le SEFPO

Toronto – Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario réclame la démission du PDG de la Société canadienne du sang, le Dr Graham Sher. L’appel arrive après que certains reportages révèlent que la SCS n’exclut pas la possibilité de payer ses donneurs de plasma canadiens.

« Le Dr Sher a perdu toute la confiance du public et devrait démissionner », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Le fait que la SCS envisage même de payer les gens pour leur plasma est en violation directe du rapport de la Commission Krever, lequel date de près de vingt ans. Ce rapport stipule clairement que le sang est une ressource publique et que les donneurs ne doivent pas être payés. »

Les récents commentaires du Dr Sher contredisent une déclaration qu’il a faite dans le cadre d’une table ronde en octobre 2013. Dans une vidéo obtenue par le SEFPO, le Dr Sher dit que [à la Société canadienne du sang] « nous ne payons pas nos donneurs, nous ne l’avons jamais fait, nous ne le ferons jamais et nous n’avons aucune intention de le faire ». Cliquez ici pour voir la vidéo.

Le président du SEFPO conteste également l’argument du Dr Sher comme quoi la SCS doit recueillir plus de plasma pour répondre à la demande croissante de produits dérivés du plasma.

« Il y a quatre ans, la SCS a fermé son centre de collecte de plasma de Thunder Bay précisément en raison du fait que la demande était trop basse », a ajouté Monsieur Thomas. « Nous ne manquons pas de plasma au Canada. »

Depuis 2008, la Société canadienne du sang assume la responsabilité supplémentaire des dons d’organes et de tissus. « Il est navrant que le gardien de notre réserve de sang ouvre la porte sur le paiement de parties du corps », a encore dit Monsieur Thomas. « Aujourd’hui, la SCS déclare que c’est bien pour les gens de vendre leur plasma; demain, elle donnera peut-être le feu vert pour la vente d’un rein. »

« Notre syndicat continue de s’opposer à toute mesure visant à permettre le paiement des dons de sang ou de plasma et, pendant que nous y sommes, de parties du corps. » « Nous avons l’intention de nous battre contre cette décision de la SCS. »

Pour plus d'information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931