Skip to content
news_notices_french.jpg

Nous fêtons la Journée internationale de la francophonie!

Comité provincial des francophones
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À une époque où les idéologies protectionnistes et celles de nature à semer la division dominent les conversations, la Journée internationale de la francophonie s’efforce de créer un espace de solidarité, fondé sur les principes de l’humanité, de la démocratie et du respect de la diversité culturelle et linguistique pour tous.

En Ontario, la culture de la francophonie possède une histoire riche. L’Ontario fêtait 400 ans de présence française en 2015, commémorant aussi l’arrivée de Samuel de Champlain dans nos contrées. Avec l’aide des Wendat (Huron) et Anishinaabe, ses premiers guides et alliés autochtones, le territoire désormais appelé l’Ontario fut le plus long, le plus vaste et le plus à l’ouest de ses voyages.

Selon le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, en raison du climat politique actuel, ce jour revêt une signification particulière cette année. 

« L’attaque récente du gouvernement Ford contre les services en français en Ontario, y compris la suppression des plans visant à créer une nouvelle université francophone, a de quoi nous alarmer », a déclaré M. Thomas. « Quand il s’agit de se battre contre le programme destructeur de M. Ford, qu’il s’agisse des services en français ou des programmes pour les enfants autistes, l’union fait notre force. »    

« Les francophones de l’Ontario ont de plus en plus besoin d’accéder à des services en français, d’être formés dans leur langue maternelle et de sortir d’un établissement d’enseignement avec le vocabulaire français et anglais dont ils ont besoin au Canada », a déclaré Hervé Cavanagh, président du Comité provincial des francophones du SEFPO.

La date du 20 mars a été désignée Journée internationale de la Francophonie parce qu’elle marque la signature de la Convention de Niamey au Niger. C’est en effet le 20 mars 1970 qu’a été créée l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), qui a servi de précurseur à l’OIF. Au moment de sa création, l’ACCT avait été chargée de la promotion de la langue et de la culture françaises à travers le monde.

Depuis 2010, l’ONU célèbre la Journée de la langue française le 20 mars dans le cadre de la Journée internationale de la francophonie. Cette journée marquait le quarantième anniversaire de la fondation de l’OIF. Créée par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), cette journée célèbre le multilinguisme et la diversité culturelle. C’était aussi une façon de promouvoir l’utilisation égale des six langues de travail officielles à l’ONU, soit l’arabe, le chinois, l’anglais, le français, le russe et l’espagnol.

La participation du Canada à la Francophonie reflète non seulement sa dualité linguistique, mais aussi son histoire, qui est aussi riche et diversifiée que les gens qui y vivent aujourd’hui. En plus de procurer aux Canadiens davantage de possibilités à l’échelle internationale, la Francophonie permet au Canada, et aux Canadiens, de contribuer directement au développement et à l’évolution de la Francophonie.

Pour plus d’information :
http://www.20mars.francophonie.org/
http://www.francophonie.org/Welcome-to-the-International.html
http://www.un.org/fr/events/frenchlanguageday/
https://international.gc.ca/world-monde/international_relations-relations_internationales/francophonie/index.aspx?lang=eng
https://www.ontario.ca/page/franco-ontarian-history