Skip to content

Célébrer le Ramadan et ses messages puissants d'empathie et de générosité

Illustration of a mosque under a night sky with the text: "Ramadan kareem"
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Ramadan commence dimanche soir. D’un bout à l’autre du Canada et autour du monde, les musulmans pratiquants vont observer un mois de jeûne jusqu’au soir du 4 juin.

Le Ramadan est le neuvième mois et le plus sacré du calendrier musulman car c’est durant ce mois que le Coran a été révélé au prophète. Les personnes célèbrent le Ramadan et observent le jeûne durant la journée afin de ressentir la sensation de faim et de mieux comprendre le sort des plus pauvres – une situation qui touche beaucoup trop de personnes dans le monde quotidiennement.

Nous devrions tous garder cela à l’esprit. De nombreuses personnes vivent dans la pauvreté et ne peuvent pas s’acheter les produits de base dans la vie courante. Beaucoup d’autres personnes vivent d’une paie à l’autre. C’est difficile de vivre en sachant qu’une maladie, une situation imprévue ou une paie en retard pourrait signifier d’avoir à choisir entre manger ou se chauffer en hiver. Beaucoup trop d’Ontariens et d’Ontariennes ont un emploi précaire, n’ont pas d’avantages sociaux adéquats ou ne sont pas rémunérés équitablement pour leur travail.

Le Ramadan rappelle également aux non-musulmans combien il est important de venir en aide aux personnes dans le besoin et de prendre la mesure des bienfaits dont ils jouissent. C’est aussi une bonne occasion pour nous tous d’en apprendre plus sur une religion dont les fidèles sont souvent mal compris et victimes de discrimination. Avec du savoir et de l’empathie, on comprend mieux la situation d’autrui et on peut bâtir une société plus solidaire.

Ramadan Moubarak à tous ceux et à toutes celles qui célèbrent le Ramadan.

En toute solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO
Eddy Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO