Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Accusations portées dans l'incident de poignardage à Waypoint (Orillia Packet and Times)

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Des accusations ont été portées à la suite d'une agression, la semaine dernière, au Centre de santé mentale Waypoint, à Penetanguishine. Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a déclaré qu’un infirmier avait subi des blessures au dos et s’était fait casser le nez et la mâchoire après avoir essayé d’aider une infirmière qui s’était fait poignarder durant l’attaque.

Les membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) se rassembleront aux portes du Centre Waypoint mardi à midi en guise de solidarité avec les récentes victimes de violence au sein de l’établissement. Ils seront rejoints par leurs collègues de la section locale 369, du Centre correctionnel Centre-Nord, à proximité.

Lire l’article complet dans le Orillia Packet and Times.

Connexe : Le SEFPO dans les nouvelles