cas_opseu_french_banner.jpg

Les travailleurs de la Société d’aide à l'enfance d’Ottawa forcent l’employeur à abandonner son vote « d’intimidation »

Ottawa – Dans une victoire pour eux-mêmes et pour les enfants qu’ils protègent, les membres de la section locale 454 du SEFPO employés à la Société d'aide à l'enfance (SAE) d’Ottawa ont forcé leur employeur à annuler le vote sur l’offre finale irrespectueuse et radicale prévu pour demain.
 
« L’employeur a réalisé ce que tout le monde savait : forcer un vote avant même d’aller en conciliation était incroyablement irrespectueux pour nous, pour les enfants que nous servons et face à la procédure entière de négociation collective », a déclaré Chrisy Tremblay, vice-présidente du secteur des SAE du SEFPO et membre du Conseil exécutif du SEFPO.  
 
Mardi dernier, l’employeur a pris la décision exceptionnelle de forcer les travailleurs à voter sur une offre finale, juste quelques jours après avoir convenu d’engager une procédure de conciliation, une solution définitivement préférable pour résoudre les différends entre les parties.
 
« Aujourd’hui, notre équipe de négociation a montré que nous sommes prêts à négocier une entente équitable, et nous sommes heureux d’avoir pu encourager l’employeur à en faire de même », a déclaré Michele Thorn, la présidente de la section locale 454 du SEFPO, également présidente de l’équipe de négociation de la SAE. « Les tactiques d’intimidation de l’employeur risquaient de nuire aux relations de travail pendant longtemps. »   
 
Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, s’est dit choqué par le comportement de l'employeur et a félicité les membres de la section locale 454, qui ont défendu vigoureusement leurs intérêts.
 
« Je suis extrêmement fier de faire partie du même syndicat que ces membres », a déclaré Monsieur Thomas. « Ce n'est pas facile de tenir tête à un employeur qui déploie des ruses de la sorte, mais la section locale 454 est restée fidèle à son objectif principal, soit de négocier un contrat équitable, qui leur permette d’offrir les meilleurs soins possibles à certains des enfants les plus vulnérables d’Ottawa. »
 
Pour plus d’information :
Michele Thorn, 613-220-7979
Chrisy Tremblay, 613-882-7155
Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931.