Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les travailleurs de l'aide à l'enfance critiquent vertement les superviseurs d’Ottawa qui font le travail des employés en grève dans la région de Peel

Societes d'aide a l'enfance
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Ottawa – Les membres du SEFPO à la Société d'aide à l'enfance d’Ottawa dénoncent certains de leurs propres superviseurs qui font le travail des membres en grève du SCFP dans la région de Peel, à l’ouest de Toronto.

« Les membres de la section locale 454 du SEFPO à la Société d'aide à l'enfance d’Ottawa ont honte de constater que nos superviseurs travaillent pour prolonger la grève des SAE de Peel », a déclaré Chrisy Tremblay, membre du Conseil exécutif du SEFPO et membre de la section locale 454. « C’est un abus de notre confiance et une trahison des travailleurs assidus qui ne cherchent qu’à obtenir une entente qui soit équitable. »

 Les membres de la section locale 4914 du SCFP à la Société d’aide à l’enfance de Peel sont tombés en grève le 18 septembre pour des raisons de charge de travail et de santé et de sécurité au travail. Le 6 décembre, les membres du SCFP ont rejeté une « offre finale » de leur employeur, avec 93 pour cent des membres disant non à une proposition qui n’incluait aucun changement important de la direction en faveur des travailleurs.

La section locale du SEFPO a organisé une manifestation aujourd’hui dans les bureaux de la Société d’aide à l’enfance d’Ottawa, sur la rue Telesat.

« J’ai de la peine à croire que la province autorise que des deniers publics soient dépensés sur des chambres d’hôtel et des déplacements pour permettre à des superviseurs d’Ottawa de venir travailler dans la région de Peel », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Tout cet argent aurait pu être utilisé pour fournir de meilleurs services aux enfants et à leurs familles. »

« Nous demandons au personnel de gestion de la Société d’aide à l’enfance d’Ottawa de rappeler ses superviseurs immédiatement et d’utiliser son influence pour encourager la SAE de la région de PEEL à négocier sérieusement et à mettre fin à cette grève. »

Pour plus d’information :
Chrisy Tremblay, 613-882-7155
Rita Perry, présidente, section locale 454 du SEFPO, 613-851-4209
Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931