Skip to content
SEFPO Coalition des traveailleurs racialises

La Coalition des travailleurs racialisés appuie les jeunes du groupe OLORI

OPSEU Coalition of Racialized Workers, Strength Purpose Representation - SEFPO Coalition des travailleurs racialises, resilience determination representation
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Lorsque des syndicats et des groupes communautaires forment des alliances pour atteindre des objectifs communs, ils deviennent une force de changement puissante comme pour organiser les chômeurs, faire adopter la réforme de l’aide sociale, obtenir un système de santé universel ou demander des politiques d’immigration équitables. 

Les syndicats ont déjà eu recours à des alliances pour organiser avec succès des secteurs d’emploi difficiles comme les portiers et les travailleurs agricoles.  Dans cet esprit, la Coalition des travailleurs racialisés a eu le plaisir de parrainer un événement du Projet des jeunes chefs de file contre le racisme anti-Noirs le 29 avril dernier.

Cet événement était organisé par OLORI Collaborative et l’alliance des jeunes chefs de file de la communauté noire du quartier de Jane et Finch de Toronto.

Kola Iluyomade, le président de la Coalition des travailleurs racialisés du SEFPO (la Coalition) de la Région 5 était honoré de faire partie intégrante du parcours de ces jeunes qui présente une image de jeunes Noirs, non pas « à risques » (autre qu’à risque d’être victimes de racisme), mais courageux et talentueux.

« Ils jouent un rôle de chefs de file de plus en plus important parmi les jeunes Noirs de Toronto et je suis fier et heureux de les soutenir à chaque étape de leur parcours », a déclaré Kola Iluyomade.

Cet événement a connu un tel succès que deux d’entre-eux, Paul Dunn et Nathan Baya, ont été reçus à l’hôtel de ville de Toronto le mois dernier pour préserver la viabilité de ces programmes. 

Paul Dunn a déclaré que « ce groupe est important car il consolide le sentiment d’appartenance communautaire et la responsabilité civique. Depuis que j’assiste à ces réunions, j’ai développé mon esprit critique au sujet des questions qui concernent ma communauté et l’ensemble de la diaspora noire. »

OLORI Collaborative a une vision claire de ce qu’il faut faire pour former et organiser les membres et rassembler des groupes d’alliés qui avancent ensemble sur le chemin de l’autonomisation.  Cette vision a pour but d’engager les élus et les membres de la communauté afin d’atteindre de meilleurs résultats pour eux-mêmes, leurs pairs et leurs communautés – une vision qui est en ligne avec celle du mouvement syndical.

Peter Thompson, président de la Coalition provinciale des travailleurs racialisés, qui est « fier d’appuyer cette initiative et les membres racialisés, ainsi que d’autres projets similaires », estime que ces partenariats sont « un moyen de faire de la diversité une véritable force du mouvement syndical ».