Skip to content
OPSEU College support/soutien. Personnel de soutien a temps plein des colleges.

Selon le SEFPO, l'offre contractuelle des collèges se soustrait au processus de négociation

feature_image_press_release.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

(TORONTO) – La décision de l'employeur pour les collèges communautaires de l'Ontario de soumettre une offre contractuelle au moyen d'un communiqué de presse est une tentative délibérée d'éluder le processus de négociation, nous disait le président de l'équipe de négociation syndicale aujourd'hui même.

« Les contrats sont conclus à la table de négociation, pas dans un communiqué de presse publié le vendredi en fin d'après-midi », insiste Rod Bemister, le président de l'équipe de négociation pour le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, qui représente plus de 8 000 travailleurs de soutien au sein des 24 collèges communautaires de la province. « Cette initiative de l'employeur est un signe de désespoir à la veille d'un éventuel mouvement de grève de nos membres. »

« Nous nous réjouissons de reprendre les négociations le 29 août prochain, tel que nous l'avions prévu. »

Le 25 août dernier, le syndicat avait informé l'employeur des collèges qu'il retirerait les travailleurs de soutien à son service à partir du 1er septembre si une convention collective n'était pas conclue d'ici au 31 août.

Le fait que l'employeur des collèges ait présenté son offre contractuelle par l'entremise des médias d'information est un autre symptôme de la façon dont il a abordé les négociations depuis le début, en juin dernier.

« Malheureusement, les négociateurs de l'employeur ont traité le processus de négociation comme une nuisance dès le départ », a ajouté Bemister. « Nous espérons que l'employeur reviendra à la table le 29 août dans l'intention manifeste de négocier une entente avec le syndicat. »

Renseignements :

Emily Visser
Communications du SEFPO
Cell. : 647-557-7936
Bureau : 1-800-268-7376