Skip to content
Message du president, Warren (Smokey) Thomas

Le personnel scolaire des collèges demande un conciliateur car les pourparlers contractuels sont dans une impasse

feature_image_press_release.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

(TORONTO) – Le syndicat qui représente plus de 10 000 professeurs des collèges communautaires a demandé les services d'un conciliateur du ministère du Travail car les pourparlers contractuels avec l’employeur ont abouti à une impasse.

« L’employeur nous dit qu'il veut conclure un accord avant l’expiration de notre convention collective, soit le 31 août 2012, mais de toute évidence, c’est exactement le contraire qu’il fait dans les négociations, » a déclaré Carolyn Gaunt, coprésidente de l'équipe syndicale de négociation. Les professeurs des collèges sont des membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario.

« Les négociateurs pour les collèges ont carrément rejeté pratiquement toutes les propositions que nous avons présentées et ils refusent absolument de nous faire une offre complète, » a ajouté Gaunt. « Dans ces circonstances, nous n'avons pas d'autre solution que de demander au ministère de désigner un conciliateur pour faire avancer les pourparlers. »

Parmi les enjeux clés pour le syndicat on compte la liberté académique, l'enseignement en ligne et un traitement équitable pour les professeurs à temps partiel.

La prochaine rencontre des deux parties est prévue pour le 14 août 2012.

Pour de plus amples renseignements :

Greg Hamara,
Communications du SEFPO
647-238-9933