Skip to content
College Support/Soutien. Personnel de soutien a temps partiel des colleges.

Bulletin de négociation numéro 4 : Le 5 juin, affichez votre solidarité avec votre équipe de négociation!

OPSEU College Support Part-time / SEFPO College soutien personnel a temps partiel
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le 5 juin, affichez votre solidarité avec votre équipe de négociation!

Des membres de votre section locale distribueront des autocollants au personnel de soutien à temps partiel et à temps plein avec les messages suivants : « Égalité et justice pour tous » et « Les temps plein soutiennent les temps partiel ».  Le mardi 5 juin, le jour où votre équipe retourne à la table de négociation, portez votre autocollant au travail pour montrer que vous êtes solidaires les uns des autres.

Arborer un autocollant de solidarité est une pratique syndicale courante qui a pour objectif d’afficher la solidarité pendant les négociations et qui a été utilisée dans les collèges durant les négociations antérieures. Le droit d’arborer un autocollant pour appuyer notre syndicat découle du droit à la liberté d’expression qui est conféré à tous les Canadiens et Canadiennes en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés.

Merci à tous les membres du personnel de soutien des collèges, à temps partiel et à temps plein, pour votre soutien à l’équipe et au processus de négociation. Votre soutien nous donne l’élan dont nous avons besoin pour négocier la meilleure convention collective possible.

Raconter nos histoires

Nombre de membres du personnel de soutien à temps partiel des collèges tentent désespérément de joindre les deux bouts.

Lors de la récente télétribune, Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, a entendu beaucoup de témoignages similaires. « Les témoignages de nos membres ne font qu’accroître la détermination du SEFPO à faire en sorte que cet employeur s’attaque aux conditions de travail scandaleuses que les travailleurs de soutien à temps partiel doivent endurer. Il s’agit véritablement d’un tournant historique pour nos membres. Au moment de négocier cette première convention collective du personnel de soutien à temps partiel, je suis déterminé à faire en sorte que nos membres bénéficient de tous les avantages que leur confère la représentation syndicale. »

L’histoire suivante est partagée de façon anonyme afin de protéger l’identité du travailleur ou de la travailleuse.

À temps partiel et en première ligne : Une histoire vraie

Je travaille au collège depuis de nombreuses années à titre de membre du personnel de soutien à temps partiel. Je travaille 24 heures par semaine et je dois être au collège cinq jours par semaine. Je ne suis pas payé(e) pendant la Semaine de lecture ni entre les semestres (mon contrat, qui se termine à la fin du semestre, est renouvelé tous les semestres).

Employé(e) dévoué(e), j’aime beaucoup mon travail, mes collègues, ainsi que les étudiants auxquels je procure du mentorat.

Parce qu’avec seulement 24 heures de travail par semaine, je ne gagne pas assez pour payer les factures et subvenir aux besoins de ma famille, j’occupe un autre emploi pendant les fins de semaine.

Chaque semaine, je travaille des heures en plus au collège qui ne me sont pas payées. Je suis certain(e) de ne pas être le seul ou la seule a travailler des heures en plus sans demander de rémunération.  Je ne veux pas me faire remarquer, car on pourrait refuser de renouveler mon contrat. On m’a déjà dit que je suis facilement remplaçable.

J’ai toujours peur que mon contrat ne soit pas renouvelé le semestre suivant et de ne plus pouvoir subvenir aux besoins de ma famille. Le stress est parfois intenable.

À l’instar de mes collèges, j’ai déjà eu plusieurs réunions avec mes superviseurs pour demander un poste à temps plein en raison de la quantité de travail que l’on nous demande d’accomplir.  Le collège ne veut rien savoir et on me répond qu’« il n’y a pas d’argent ».

À cause de l’énorme stress que j’éprouve et que je fais vivre à ma famille en travaillant à temps plein avec un salaire à temps partiel, je commence à me rendre compte qu’il est peut-être temps de quitter cet emploi que j’aime tant.

Je suis en outre très triste de voir que nombre de mes collègues sont dans la même position, vivent les mêmes difficultés financières et sont victimes du même stress.

Vous avez une histoire à partager à propos de votre expérience en tant que travailleur ou travailleuse de soutien à temps partiel? N’hésitez pas à nous l’envoyer! Envoyez votre histoire à : collegeptbarg@opseu.org. Sachez que votre identité demeurera strictement confidentielle.

Les célébrations du début des négociations!

La semaine dernière, le personnel de soutien a célébré le début des négociations de notre première convention collective. Les membres du personnel de soutien à temps partiel et à temps plein ont célébré ensemble au campus principal du Collège St. Clair et au campus de Chatham avec du pop-corn et de la barbe à papa pour se sucrer le bec. La semaine prochaine, votre équipe de négociation sera à la table de négociation les 5, 6 et 7 juin.

stclairgroup.jpg

Appuyez votre équipe ! Faites signer une carte de plus.

Si chacun d’entre nous fait signer une carte de plus à un membre du personnel de soutien à temps partiel des collèges, notre équipe sera mille fois plus forte. Téléchargez le formulaire de demande d’adhésion dès maintenant et faites signer vos collègues dès aujourd’hui!

Votre équipe de négociation :

Ted Claeys, section locale 124, Collège Lambton, président
Duncan McFarlane, section locale 416, Collège Algonquin, vice-président
Jennifer Ayotte, section locale 656, Collège Cambrian
Christopher Millado, section locale 557, Collège George Brown
Connie Collins, section locale 137, Collège St. Clair
Janice Hagan, section locale 561, Collège Seneca, présidente du Secteur du personnel de soutien des collèges

Pour en savoir plus, visitez : www.sefpo.org 
Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/CollegeSupportPT/
Suivez-nous sur Twitter : @CAATSupport_PT #PTchange

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, écrivez à votre équipe de négociation à : collegeptbarg@opseu.org. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Distribution autorisée par Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO
Président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario.