OPSEU College support/soutien. Personnel de soutien a temps plein des colleges.

Travailleurs de soutien à temps partiel des collèges : Les négociations sont entamées!

Déroulement de la première journée

Votre équipe de négociation a entamé les négociations de la première convention collective des travailleurs de soutien à temps partiel des collèges. Nous étions bien préparés, armés de vos revendications en matière de traitement équitable.

Nous avons rencontré l’employeur et lui avons remis notre proposition, laquelle se fonde sur la convention collective du personnel de soutien à temps plein des collèges. Elle inclut les principales revendications établies dans le cadre de notre réunion d’établissement des revendications.  Nous estimons que notre document inclut d’excellentes propositions, qui feront des collèges de meilleurs endroits où travailler pour le personnel de soutien à temps partiel. Un bon milieu de travail en est un où les employés peuvent donner le meilleur d’eux-mêmes et offrir un environnement propice à l’apprentissage.

L’employeur a distribué un document d’une page intitulé « Management Concepts for Discussion » (Concepts à discuter de l’employeur). Ce document définit les sept objectifs de l’équipe de négociation de l’employeur, qui, selon elle, les guideront dans la prise de décisions. Bien qu’il formule certains messages préoccupants, il contient aussi des objectifs positifs sur lesquels nous pouvons nous entendre, tels que celui citant les « coopération et résolution de problèmes par l’entremise de communications ouvertes et respectueuses ».

Nous négocierons encore les 5, 6 et 7 juin prochains. Votre équipe vous tiendra au courant tout au long des négociations.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, exprime ici sa solidarité avec tous les membres du personnel de soutien à temps partiel des collèges : « Je tiens à remercier l’équipe et les 20 000 membres de leur solidarité en ce début de négociations. Ce jour marque un pas dans la bonne direction. Sachez que vous avez le plein appui de votre syndicat. Nous sommes 155 000 membres de partout en Ontario, et nous veillons sur vous. »

NOUVELLE VIDÉO : Rencontrez votre équipe de négociation!

Regardez la nouvelle vidéo de votre équipe de négociation pour en savoir plus sur notre engagement à négocier une entente équitable pour tous les membres du personnel de soutien à temps partiel des collèges et sur nos attentes dans cette ronde de négociations : https://youtu.be/I_SUIkYEhJs.

L’histoire de Ted Claeys

Ma mère est décédée il y a quelques années. Je pensais que le collège paierait automatiquement mon salaire pour me permettre de faire mon deuil, de planifier les funérailles et d’y assister.

Je me suis adressé à mon superviseur, qui, après avoir parlé à son superviseur, m’a dit qu’ils étaient désolés, mais qu’ils ne faisaient pas ça. À l’entendre, le fait qu’ils ne rémunèrent pas les employés qui veulent prendre quelques jours de congé après un deuil dans la famille est une question de politique collégiale. C’est peut-être vrai. Après tout, sans syndicat, le congé de deuil est laissé à la discrétion du collège. La convention collective du personnel à temps plein prévoit un congé minimum de trois jours. Souvent, ils obtiennent plus, selon qu’ils doivent voyager pour se rendre à un enterrement. Ils ont même droit à une journée de congé au décès d’un oncle ou d’une tante. Malheureusement, ces règles ne s’appliquent pas aux travailleurs à temps partiel sans convention collective.

J’adore mon travail au collège et j’aime beaucoup mes étudiants. J’estime que je devrais être traité comme les autres travailleurs des collèges, parce que je contribue aussi au succès de nos étudiants.

La solidarité des membres contribue à une équipe de négociation robuste!

Les travailleurs de soutien à temps partiel des collèges font un travail important. Nous aimons nos étudiants et leur succès nous tient à cœur. Nous sommes trop nombreux à avoir été traités comme des employés inférieurs dans nos milieux de travail. Le fait que nous travaillions à temps partiel ne fait pas de nous des travailleurs de deuxième classe.

Parlez-nous de vos expériences.  Nous estimons qu’il est important que l’équipe de négociation de l’employeur en prenne conscience et nous envisageons de les partager avec eux. Identifiez-vous comme vous l’entendez bon. Vous pouvez vous identifier par votre prénom seulement, vos initiales ou même un pseudonyme. Envoyez votre témoignage à collegeptbarg@opseu.org. Cette adresse est une adresse courriel sécurisée.

img_4276.jpg

Votre équipe de négociation,

Ted Claeys, section locale 124, Collège Lambton, président

Duncan McFarlane, section locale 416, Collège Algonquin, vice-président

Jennifer Ayotte, section locale 656, Collège Cambrian

Christopher Millado, section locale 557, Collège George Brown

Connie Collins, section locale 137, Collège St-Clair

Janice Hagan, section locale 561, Collège Seneca, présidente du Secteur du personnel de soutien des collèges

Pour plus d’information, visitez www.sefpo.org.

Joignez-vous à nous sur Facebook : https://www.facebook.com/CollegeSupportPT/

Suivez-nous sur Twitter : @CAATSoutien_TP #TPchangement

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, écrivez à votre équipe de négociation à l’adresse collegeptbarg@opseu.org. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Distribution autorisée par Warren (Smokey) Thomas
Président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario