news_opseu_french_banner.jpg

Journée d'action des travailleurs des collèges pour la défense des droits sur les campus de tout l’Ontario

Toronto – Les travailleurs des collèges de première ligne de tout l’Ontario organisent une journée d’action le lundi 15 octobre, en coordination avec la campagne Fight for $15 and Fairness, afin de marquer le premier anniversaire de la grève historique du personnel scolaire des collèges. Malgré les efforts déployés par de nombreux collèges afin de nier notre droit de tenir des activités syndicales « de nature politique » sur les campus, des moyens d’actions seront organisés sur tous les campus des collèges.

Quoi : Journée d’action des travailleurs des collèges (SEFPO)
Quand : lundi 15 octobre, de 8 h à 17 h (les heures varient suivant les campus)
Où : dans les 24 collèges publics de l’Ontario

« Un salaire égal pour un travail égal, c’est la loi et ça doit le rester », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Il ne s’agit pas d’une question d’opinion politique, c’est la réalité. Et les membres du SEFPO ont le droit de le rappeler. »

« Nous défendons les droits des travailleurs qui ont été enchâssés dans le projet de loi 148, la Loi de 2017 pour l’équité en milieu de travail et de meilleurs emplois, y compris le salaire minimum à 15 $, le principe d’un salaire égal pour un travail égal et les congés de maladie pour les travailleurs temporaires et contractuels. Si les collèges veulent interdire à leurs travailleurs de défendre leurs droits, ils doivent savoir qu’ils devront faire face à tout l’effectif du SEFPO », a ajouté le président Thomas.

« Je suis profondément préoccupé par le fait que tant de collèges aient essayé d’interdire les activités prévues pour la Journée d’action sur les campus », a déclaré RM Kennedy, le président de la Division du personnel scolaire des collèges. « En vertu de la liberté académique, qui est désormais enchâssée dans notre convention collective, les établissements d’enseignement postsecondaire sont des lieux où il est primordial de pouvoir examiner les questions d’intérêt public et en débattre. »

Le tout premier jour de son entrée en fonction, Doug Ford a supprimé le Groupe de travail pour le réseau collégial, qui avait la responsabilité de conduire un examen conjoint du système collégial. Doug Ford menace désormais d’abroger la loi qui améliore les droits des travailleurs, y compris un salaire égal pour un travail égal.

« Le projet de loi 148 a déjà contribué à améliorer la vie des travailleurs à travers le système collégial. On ne peut pas faire confiance aux gestionnaires des collèges pour faire la bonne chose : ça prend une loi et un syndicat pour mettre les employeurs devant leurs responsabilités », a conclu le président Thomas.

Renseignements : 
Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO – 613-329-1931
RM Kennedy, président de la Division du personnel scolaire des collèges (SEFPO) – 416-346-8382
Janice Hagan, présidente de la Division du personnel de soutien des collèges (SEFPO) – 416-540-9642