Liens avec la communauté – Professionnels des soins de santé communautaires membres du Secteur 17

Liens avec la communauté – Printemps 2022

À l’intention des professionnels des soins de santé communautaires membres du Secteur 17 de l’OPSEU/SEFPO

PDF imprimable

COVID-19 et modèles hybrides de retour au travail

Suite à la pandémie et à la levée des mesures de santé publique, nous observons certains changements dans les milieux de travail. Certains lieux de travail adoptent un modèle hybride, n’exigeant plus du personnel qu’il soit au bureau à temps plein lorsque le travail peut être fait à domicile.

Dans les modèles hybrides, le personnel partage son temps de travail entre le bureau et la maison, avec moins de travailleurs au bureau à n’importe quel moment qu’avant la COVID-19.  Il arrive que du personnel partage son poste de travail et doive le nettoyer avant et après l’avoir utilisé. Il existe des avantages et des inconvénients tant pour les employeurs que pour les travailleurs, tels qu’économies, flexibilité et diminution des congés de maladie des employés.

Il est important de noter que les employeurs ont le devoir de fournir des mesures d’accommodement raisonnables en vertu de la loi sur les droits de la personne lorsque ce devoir continue de s’appliquer au travail à domicile. Certains employeurs ont fourni des écrans d’ordinateur à brancher aux ordinateurs portables afin que les travailleurs ne travaillent pas uniquement avec de petits écrans, mais ce ne sont pas tous les employeurs qui peuvent les fournir. De plus, certains employeurs fournissent des ordinateurs portables et des supports d’écran pour élever les appareils au niveau des yeux.

La Loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario (LSST) ne s’applique pas au travail effectué dans une résidence privée. En vertu de la Loi, les employés peuvent demander du mobilier de bureau, des appareils spécifiques ou d’autres outils pour remplir leurs fonctions à domicile, mais les employeurs ne sont pas tenus de répondre à toutes les demandes.

Pour ces raisons, dans ces circonstances, il est essentiel que les employeurs mettent en place des politiques proactives pour soutenir le travail à domicile. Si votre employeur n’a pas créé de telles politiques pour soutenir le travail à domicile, les sections locales peuvent aborder ces questions dans le cadre des réunions patronales-syndicales afin d’exiger que de telles politiques soient mises en place pour protéger les travailleurs qui travaillent à distance.

Les soins à domicile et communautaires perdent des travailleurs au profit de milieux de soins de santé qui paient mieux

Si le système de soins à domicile et communautaires de l’Ontario était bien financé, on aurait pu éviter que 8 000 personnes entrent dans le système des soins de longue durée pendant la pandémie (Institut canadien d’information sur la santé, 2021). Si les soins à domicile et communautaires étaient adéquatement financés, un plus grand nombre de personnes âgées et de personnes handicapées fragiles seraient encore à leur domicile plutôt que dans des établissements de soins de longue durée ou hospitaliers.

C’est simple. On préfère toujours rester chez soi et on est plus en sécurité à la maison, comme on l’a démontré pendant la pandémie, avec les mesures de soutien nécessaires. Il faut 103 $ par jour pour fournir des soins à domicile et des services communautaires à une personne âgée ou handicapée fragile qui reste chez elle, comparativement à 201 $ par jour pour les soins de longue durée ou 730 $ par jour pour les soins hospitaliers. En gardant ces 8 000 personnes à la maison, on aurait réduit leur risque d’exposition à la COVID-19 et permis des économies pour le système de santé d’environ 238 millions de dollars.

Depuis le début de la pandémie, le système des soins à domicile de l’Ontario a perdu 3 000 infirmières, des centaines de thérapeutes qualifiés et des milliers de préposés aux services de soutien à la personne.

Le 25 avril, peu avant les élections, le gouvernement annonçait qu’il investirait 1 milliard de dollars sur trois ans; toutefois, pas un sou de ces nouveaux fonds n’a été mis de côté pour augmenter les salaires de toutes les catégories à des niveaux comparables aux salaires du personnel effectuant le même travail dans les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée.

La question est la suivante, vu ce que ce gouvernement a fait jusqu’ici, pouvons-nous vraiment oser faire confiance à Doug Ford?

Le 2 juin est le jour des élections… faites entendre votre voix!

Le 2 juin, nous voterons dans les élections provinciales. C’est l’occasion pour nous d’élire un gouvernement dont le point de vue est le plus conforme à nos valeurs et principes. Mieux encore, c’est l’occasion de s’impliquer et de faire du bénévolat pour un candidat aux élections. Si chaque membre de l’OPSEU/SEFPO votait, nous pourrions avoir un impact considérable sur la détermination du parti qui forme le gouvernement!

Consultez la plateforme des élections provinciales de l’OPSEU/SEFPO ici : https://sefpo.org/buildon/

Il est temps de renouveler et de rétablir nos liens dans les sections locales et les unités

Renforcer la participation syndicale peut être difficile, surtout après l’isolement et le travail à distance qui ont marqué cette période de pandémie. Nous encourageons les membres et les dirigeants de section locale à partager leurs idées et à essayer quelque chose de nouveau.

  • Organisez une activité sociale. Les relations sont le ciment qui nous permet d’instaurer un sentiment d’appartenance à la communauté et de but commun. Quand les gens se connaissent et se font confiance, il est plus probable qu’ils participent et se portent bénévoles.
  • Communiquez régulièrement. Des mises à jour syndicales régulières, par courriel ou sur les médias sociaux, rappellent aux membres que le syndicat est toujours là pour fournir les renseignements les plus à jour, demander des commentaires, célébrer les victoires avec l’employeur et informer les membres sur leurs droits et responsabilités.
  • Rendez vos communications plus personnelles. Utilisez des chaînes téléphoniques et des contacts proches pour promouvoir une participation maximale aux réunions importantes. Assurez-vous d’orienter et d’accueillir les nouveaux membres en personne. Encouragez le bénévolat au-delà des fonctions de délégué; tout le monde a un rôle à jouer.
  • Soyez présent dans votre communauté. De nombreux membres sont actifs dans les causes de justice sociale, communautaires, etc. Le recours aux ressources de la section locale ou au pouvoir du peuple pour soutenir les causes locales augmente la visibilité de votre section locale et renforce la solidarité communautaire.

Rencontrez les nouveaux membres de votre Exécutif divisionnaire

Sector 17 Community Health Care Divex 2022

Lucy Morton
Dirigeante de la division/du secteur
Présidente

Mimi Ngassam
Dirigeante de la division/du secteur
Trésorière

Anne-Marie Roy
Dirigeante de la division/du secteur
Vice-présidente

Kate Anderson
Secrétaire

Jennifer Daguerre
Dirigeante de la division/du secteur
Agente négociatrice

Karen Gventer
Bulletin / Communications

Morgen Veres
Dirigeante de la division/du secteur
Représentante auprès des membres

Les coordonnées sont disponibles sur le site Web de l’OPSEU/SEFPO : https://sefpo.org/sector/community-health-care-professionals/

Related News