Skip to content
news_notices_french.jpg

Demande de conciliation pour les négociations avec le syndicat du personnel

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le SEFPO a déposé une demande de conciliation pour la poursuite des négociations collectives avec le syndicat qui représente ses employés de première ligne.

Le syndicat a pris cette initiative, le 20 juillet, pour relancer les négociations après le rejet de l’accord de principe, le 30 juin dernier, par les membres du Syndicat ontarien du personnel du SEFPO, qui compte 350 membres. 

«  De toute évidence, nous sommes déçus par le rejet de l'accord de principe, mais nous sommes déterminés à parvenir à une convention collective négociée qui sera acceptable pour les membres et le personnel du SEFPO », a déclaré, aujourd’hui, Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Notre syndicat a beaucoup de travail dans les mois et années à venir et notre personnel est essentiel dans l’accomplissement de ce travail. »

À ce jour, aucune date n'a été fixée pour la reprise des négociations.

Le personnel du SEFPO négocie et fait appliquer les conventions collectives; fournit des conseils d’experts et du soutien aux membres sur les avantages sociaux, les pensions, l’équité, la santé et la sécurité au travail et les campagnes; organise de nouveaux membres; soutient l’exploitation du syndicat avec les services de paie, comptabilité, technologie d’information, gestion des données, ressources humaines, conférences et déplacements, éducation et formation, recherche, communications, impression et bâtiments. Le personnel du SEFPO travaille dans 20 bureaux régionaux situés à travers l’Ontario et deux sites du siège social.