Skip to content
news_opseu_french_banner.jpg

Un conciliateur est appelé à assister les Services de santé mentale et de toxicomanie HopeGreyBruce dans leurs négociations

Division de la sante mentale du SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Owen Sound – Le personnel des Services de santé mentale et de toxicomanie HopeGreyBruce sera en conciliation avec leur employeur le 13 février prochain. L’employeur a repoussé la date de conciliation du 11 janvier de plus d’un mois et le personnel espère qu’un conciliateur les aidera à conclure une convention collective équitable.

Les 65 membres qui travaillent à l’établissement HopeGreyBruce se sont clairement prononcé en faveur d’une grève en octobre dernier; ils sont en négociation depuis plus d’un an.

Une des préoccupations majeures est que les membres ont reçu une augmentation salariale de seulement un pour cent au cours des dix dernières années, tandis que le salaire des dirigeants n’a cessé de croître. Le personnel demande également des prestations d'assurance dentaire, comme celles que reçoit le personnel d’autres organismes comparables.

Andrew Drake, délégué d’unité du SEFPO et président de l’équipe de négociation, a dit que les employés étaient frustrés. « Nos membres ont fait le piquet par temps froid et dans la neige parce nous sommes sérieux à propos de notre engagement à l’égard des milieux de travail et de nos communautés. Je sais que ce contrat peut aisément être réglé une fois qu’il est considéré comme une priorité. »

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a dit qu’il ne devrait y avoir aucun problème à conclure une entente. « C'est une question de priorités et de respect. Lorsque ces travailleurs ont rejoints le SEFPO en 2016, l’employeur avait été informé que nous nous attendions à ce qu’il négocie une convention collective équitable pour leurs travailleurs et que ces derniers jouissaient de l’appui sans réserve de leur syndicat. »

Établis en 1985, les Services de santé mentale et de toxicomanie HopeGreyBruce sont un organisme à but non lucratif qui sert quelque 2 000 clients par année par l'entremise de deux programmes de toxicomanie et de huit programmes communautaires de santé mentale.

Pour plus d’information : Andrew Drake, délégué d’unité du SEFPO et président de l’équipe de négociation, 519-389-7010