SEFPO En Solidarite

Aperçu du Congrès, Jour 3 : L'OPSEU/SEFPO se donne un tout nouveau visage avec l'élection de deux nouvelles dirigeantes

Laurie Nancekivell and JP Hornick hold each other's hand and raise them in the air whilst several delegates clap behind them
Facebook
Twitter
Email

L’OPSEU/SEFPO se donne un tout nouveau visage avec l’élection de deux nouvelles dirigeantes

PDF imprimable

Christina Chrysler

Après une saison de campagne aux niveaux régional et provincial, les candidats à la présidence et à la vice-présidence/trésorerie ont livré leurs dernières réflexions avant le vote des délégués vendredi matin. Ed Arvelin, Tara Maszczakiewicz, JP Hornick et Sara Labelle se disputaient le poste de président, tandis que Laurie Nancekivell et Eduardo (Eddy) Almeida se portaient candidats au poste de premier vice-président/trésorier (FVPT).

Les élections ont été modérées par le secrétaire-trésorier du SNEGSP, Bert Blundon.

Tous les candidats ont parlé avec passion de leurs espoirs et de leurs objectifs en tant que dirigeants de l’OPSEU/SEFPO. Les candidats à la présidence ont mis l’accent sur la nécessité d’apporter un changement positif en améliorant la coopération, la communication et la formation, ainsi que le mentorat et le soutien au niveau des sections locales, afin d’accroître la diversité à tous les niveaux de l’OPSEU/SEFPO.

Les élections à venir en Ontario ont également fait l’objet de grandes discussions, les candidats à la présidence rappelant aux membres notre force collective potentielle lorsque nous travaillons ensemble avec pour objectif commun d’améliorer les conditions de travail de tous les Ontariens. Les candidats à la vice-présidence/trésorerie ont également parlé de renforcer le syndicat grâce à la transparence budgétaire et à l’augmentation du soutien financier aux sections locales.

Le vote s’est fait sur une plate-forme numérique. Les deux élections n’ont nécessité qu’un tour de scrutin, et JP Hornick a obtenu suffisamment de votes pour éviter un deuxième tour de scrutin. Sara Labelle est arrivée en deuxième position, avec Ed Arvelin et Tara Maszczakiewicz respectivement en troisième et quatrième place. Dans un vote très serré, Laurie Nancekivell a détrôné Eddy Almeida.

Avec deux nouvelles dirigeantes à la tête du syndicat, l’OPSEU/SEFPO entame un nouveau chapitre de son existence et se dote du nécessaire pour relever le défi en évolution et permanent d’améliorer la vie professionnelle de ses membres et de tous les travailleurs de l’Ontario.

Dons des membres de l’OPSEU/SEFPO égalés par le syndicat

Marilyn Ott

À l’OPSEU/SEFPO, nous sommes à la recherche de nouvelles façons créatives de nous réunir et de prendre soin les uns des autres.

À titre d’exemple, les dons que nos membres ont faits à l’occasion du Congrès seront assortis de dons équivalents du syndicat, conformément à notre politique de dons. L’argent sera distribué selon les demandes de dons approuvées.

C’était inspirant de voir à quel point les membres étaient heureux d’aider d’une manière aussi tangible et généreuse. Je suis sûre que les fonds seront utilisés à bon escient. Ce qui peut être encore plus important sont les bons vœux qui vont avec le cadeau.

Il s’agit véritablement d’une façon créative de nous aider les uns les autres – et d’une autre façon de collaborer au travers des défis et opportunités, de renouveler et d’accepter notre engagement à lutter pour un secteur public et une province meilleurs et plus solides.

Ensemble, séparément : assister au Congrès à distance

Christina Chrysler

Après deux années de confinement et d’événements à capacité limitée, j’étais ravie de planifier ma participation en personne au Congrès cette année. Cependant, la vie avait des plans très différents. Comme le dit l’expression, « un malheur ne vient jamais seul ». Je me suis retrouvée à gérer un certain nombre de problèmes de santé et de rendez-vous connexes, rendant mon voyage de la région d’Ottawa à Toronto impossible.

La nécessité est vraiment la mère de l’invention. Si la pandémie nous a appris quoi que ce soit, c’est comment nous réunir quand nous sommes forcés d’être séparés. La possibilité de me joindre à distance par le biais de Chime m’a permis de me rebrancher sur l’énergie et la vitalité générées par un événement comme le Congrès.

Bien que ça me manque de rencontrer de nouvelles personnes et de nouer des liens avec ma famille syndicale, j’ai toujours pu respecter les résolutions, reconnaître les récipiendaires de prix et partager l’enthousiasme des élections de vendredi. À un moment donné, vendredi, j’ai remarqué que plus de 330 personnes participaient virtuellement, comme moi.

C’est incroyable ce que la technologie peut faire. J’espère que l’OPSEU/SEFPO continuera dans cet esprit d’inclusion pour les événements et congrès à venir, de sorte que la participation, voire même l’observation, soit accessible à tous.

Elizabeth Ha reçoit le Prix des droits de la personne

Marilyn Ott

Cette année, la lauréate du prestigieux Prix des droits de la personne est Elizabeth Ha, membre de l’OPSEU/SEFPO de longue date et militante.

Madame Ha travaille sans relâche au nom des travailleurs depuis de nombreuses années. Elle est analyste de l’évaluation foncière à la Société d’évaluation foncière des municipalités (SÉFM), et est également première vice-présidente de la section locale 154.

Madame Ha est aussi présidente du Comité provincial des droits de la personne du syndicat et vice-présidente pour les personnes d’origine asiatique de la Coalition des travailleurs racialisés du syndicat. Elizabeth Ha a également été récemment réélue au poste de vice-présidente du Comité des travailleurs de couleur de la FTO.

Elizabeth continue d’être une ardente défenseure de l’égalité des droits, et elle travaille dur pour faire en sorte que les voix des travailleurs racialisés soient entendues. Madame Ha a fait un travail considérable pour défendre les droits des travailleurs migrants dans sa région et a travaillé en étroite collaboration avec Justicia for migrants Workers.

Chaque année, Mme Ha a recueilli et livré de la nourriture, des vêtements et d’autres fournitures importantes aux travailleurs dans le besoin.

« Elizabeth et moi travaillons ensemble depuis de nombreuses années et son apport a toujours été important », a déclaré le président Warren (Smokey) Thomas en lui présentant son prix.

Pour sa part, Elizabeth Ha a dit qu’elle était honorée et touchée de recevoir ce prix. «

Je suis vraiment heureuse d’être de retour ici avec ma famille de l’OPSEU/SEFPO – c’est incroyable. Et recevoir ce prix est vraiment fantastique. Je tiens à remercier les membres. Si ce n’était de vous, je ne serais pas ici aujourd’hui. Vous êtes vraiment comme une famille. »

L’OPSEU/SEFPO continue de faire tomber les barrières

 Tandis que le syndicat continue d’avancer vers une plus grande inclusivité, il a adopté l’amendement constitutionnel suivant sur le racisme :

« 29.9.3 Tout nouveau membre est tenu, dans sa demande d’adhésion au Syndicat, de signer une déclaration contenant les mots suivants : « Je,                  , m’engage solennellement à défendre et à respecter les Statuts et les Règlements du Syndicat, à aider mes camarades syndiqués à améliorer leur condition économique, politique et sociale, à défendre les principes de la démocratie et du franc jeu, et à m’abstenir de tout acte délibéré qui ferait du tort ou du mal à un autre membre du Syndicat. »

« Je promets en outre de respecter l’engagement du syndicat à démanteler le racisme anti-Noirs, le racisme anti-Autochtones et toutes les autres formes de racisme et de discrimination. »

La Coalition des travailleurs racialisés reçoit le statut constitutionnel

Michael Hamilton

Les membres racialisés de l’OPSEU/SEFPO ont une grande raison de ressentir de la joie. Un amendement aux Statuts du syndicat a été adopté à la majorité écrasante des délégués pour accorder le statut de comité provincial à la Coalition des travailleurs racialisés.

Peter Thompson, président de la Coalition des travailleurs racialisés, a fait une présentation puissante en faveur de l’amendement. La coalition opterait pour l’autosélection, basée sur des membres qui expriment leur intérêt à faire partie de l’ coalition, avec deux membres par région. La coalition aurait le droit d’envoyer au Congrès un de ces membres par région à titre de délégué avec droit de vote. Les membres de la coalition iront aux événements du CTC, de la FTO et du SNEGSP avec droit de vote.

La diversité est l’une des plus grandes forces de notre syndicat. Cet amendement constitutionnel permettra à la coalition de contribuer à d’autres changements au sein de l’OPSEU/SEFPO.

Les membres présents au Congrès se sont levés dans un tonnerre d’applaudissements lorsque l’amendement a été adopté. C’était un jour de grande fierté pour l’OPSEU/SEFPO. Des changements réels et importants se produisent au sein du syndicat, et il est temps que nos membres racialisés soient reconnus pour l’excellent travail qu’ils accomplissent et continuent d’accomplir.

Le changement est rarement une chose facile, mais les membres ont démontré qu’ils sont prêts à commencer à apporter les changements nécessaires pour un syndicat plus inclusif.

Résolutions

Résolution C1

Lorsque des membres employés à temps partiel, saisonniers, temporaires, occasionnels ou autrement précaires sont élus dans une équipe de négociation et qu’ils n’ont pas de salaire à remplacer pendant les jours prévus pour les réunions de négociation ou du caucus, l’OPSEU/SEFPO les paie l’équivalent d’une journée complète de travail à leur taux de rémunération horaire normal.

Proposée par la section locale 571 et par le Conseil de la région du Grand Toronto. ADOPTÉE

Résolution EB13

Que les membres existants du comité spécial soient autorisés à poursuivre ce travail consultatif et d’enquête sur les changements proposés (sièges pour représentants des groupes d’équité au Conseil exécutif de l’OPSEU/SEFPO), qui exigeraient eux-mêmes l’amendement des Statuts de l’OPSEU/SEFPO; et que ce travail du comité spécial soit effectué conjointement avec l’aide de représentants de la Division des services juridiques de l’OPSEU/SEFPO, de l’Unité de l’équité et d’un membre du Comité des Statuts de l’OPSEU/SEFPO; et que les changements proposés aux Statuts de l’OPSEU/SEFPO pour l’ajout de sièges pour représentants des groupes d’équité au Conseil exécutif de l’OPSEU/SEFPO soient apportés au plus tard en décembre 2022.

Soumise par le Conseil exécutif. Adoptée

Résolution d’urgence

Que l’OPSEU/SEFPO fasse pression sur le Premier ministre Trudeau afin qu’il expulse les diplomates russes du Canada. Rejetée

Résolution M5

Résolution de former un comité spécial chargé de formuler une politique globale sur la garde des enfants et de résoudre les problèmes qui ciblent les obstacles à la participation liés au besoin de services de garde d’enfants sûrs et efficaces.

Le débat sur cette motion se poursuivra demain.