Mise à jour sur le Congrès – Jour 1, le 14 avril 2016

solidarite_fr_copy.jpg
Facebook
Twitter
Email

Prix Stanley H. Knowles – Action humanitaire

Le SEFPO rend hommage à Médecins Sans Frontières / Doctors Without Borders

screen_shot_2016-04-14_at_10.37.27_am.png

Cela fait plus de quarante ans que Médecins Sans Frontières / Doctors Without Borders (MSF/DWB) fournit de l’assistance médicale aux peuples touchés par des conflits armés, des catastrophes naturelles, épidémies, crises provoquées par la malnutrition et autres situations d'urgence. Les gens du monde entier sont familiers avec l’organisme MSF/DWB et la rapidité avec laquelle il déploie son savoir-faire, ses équipements médicaux et sa logistique dans le cadre de crises diverses.

Médecins Sans Frontières / Doctors Without Borders fournit des soins médicaux d'urgence, y compris des interventions chirurgicales, campagnes de vaccination de masse, eau et assainissement, alimentation complémentaire, médicaments et fournitures médicales, formation et éducation à la santé, organisation ou remise en état des établissements de santé et assistance médicale dans les établissements de santé existants, tout en restant neutre et impartial, quelles que soient les circonstances, au nom de l’éthique médicale.

C’est essentiellement grâce à l’aide humanitaire médicale qu’ils fournissent que ses membres peuvent agir à titre de témoins et défendre les gens qu’ils aident.

En attirant l’attention du public sur différentes crises humanitaires, le MSF/DWB a pour objectif d’alléger les souffrances humaines et de rétablir la dignité de l’être humain, sans distinction de race, identité, religion ou affiliation politique.

Prix de membre honoraire à vie

David Rapaport, section locale 503

Militant du SEFPO entre 1984 et 2009, David Rapaport s’est battu pour défendre les intérêts des membres du SEFPO, en qualité de délégué syndical, président de section locale, membre du Conseil exécutif et vice-président régional, et a travaillé pour les membres à titre de fiduciaire du Conseil des administrateurs de la Fiducie de pension du SEFPO.

Durant cette période, David a joué un rôle de premier plan dans le cadre de nombreuses luttes qui ont fait du SEFPO un syndicat qui se bat. Il a été membre du comité du SEFPO qui a négocié avec le gouvernement NPD, en 1993, pour obtenir le droit de grève pour nos membres de la FPO. Il a ensuite joué un rôle clé au nom du SEFPO qui mobilisait ses membres contre le contrat social du gouvernement Rae. En tant que vice-président régional, David a conduit la mobilisation massive de la FPO dans la région 5, au travers de la grève historique de la FPO, en 1996, et il a contribué à diriger les Metro Days of Action, en 1996, la grève générale la plus importante de l’histoire de l’Ontario.

David a organisé la campagne en 1996-1997 qui a permis de stopper la privatisation de la salle du courrier de Queen’s Park. Il a également mené la campagne contre l'impartition des services de technologie de l’information à la FPO entre 2002 et 2009. Il a été administrateur, vice-président et président du Conseil des administrateurs de la Fiducie de pension du SEFPO, où il s’est battu pour défendre l'intégrité du modèle de co-parrainage et pour assurer la sécurité et la stabilité du régime de retraite du SEFPO et les pensions de plus de 86 000 membres et retraités du SEFPO.

David est l’auteur de No Justice, No Peace, un récit de la grève de 1996 à la FPO qui a fait autorité, telle qu’elle a été racontée par ses dirigeants et participants; il a aussi élaboré et enseigné de nombreux cours à l'intérieur du SEFPO et avec le Congrès du travail du Canada.

David a été membre du comité exécutif du Conseil du travail de Toronto et de la région de York de 1998 à 2002, et du comité exécutif de Toronto de l’Association des syndicalistes retraités du Canada. Il est actuellement membre de la section locale 3908 du SCFP, représentant le personnel scolaire de session à l’Université Trent, à Peterborough.

Prix de membre honoraire à vie

Jeannie Eberle, section locale 468

Au fil des ans, Jeannie Eberle a été vice-présidente, trésorière et présidente de la section locale 468 du SEFPO. Elle a également siégé au Comité des relations avec les employés du ministère (2006-2013) et au Comité des griefs du ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Jeannie est également membre de longue date de l’exécutif du Conseil de district de Kingston et du Conseil du travail de district de Kingston et présidente de la division des retraité de la Région 4. Militante active de longue date du NPD, Jeannie est un ancienne lauréate du Prix du militantisme syndical de la Région 4.

Jeannie est un pilier du mouvement syndical depuis longtemps et demeure une figure du mouvement ouvrier dans la région.

Peter Wall, section locale 638

Peter a été un membre actif de la Région 6 et de la section locale 638, à Hearst, où il a travaillé pour le ministère des Richesses naturelles dans le nord de l'Ontario. Il a consacré sa carrière à la protection de notre environnement et à la défense des droits en milieu de travail de ses collègues. Activiste syndical de longue date, Peter a été président de sa section locale et membre du Conseil exécutif du SEFPO.

Prix de santé et sécurité

Deb Brotzel, section locale 112

Deb Brotzel a travaillé pendant 35 ans comme travailleuse de garderie au Child and Parent Resource Institute (CPRI).  En tant que membre du CEL de la section locale 112 du SEFPO, elle s'est particulièrement intéressée à la santé et la sécurité en milieu de travail.  Elle a été co-présidente du comité mixte de santé et de sécurité au CPRI à partir des années 1990 jusqu'à sa retraite, en 2015. Dans ce rôle, elle a accordé une attention particulière aux questions d'intimidation et de harcèlement en milieu de travail; elle a également défendu les travailleurs blessés au travail et préconisé des mesures d'adaptation. On se souvient que toutes les institutions de santé de l’Ontario ont été confrontées à un défi de taille pendant la crise du SRAS au début des années 2000. Deb a joué un rôle primordial pour gérer les nombreux problèmes de santé et de sécurité qui se sont posés à ce moment-là. Elle a travaillé avec le comité de prévention des infections afin d'établir des protocoles pour assurer la santé et la sécurité des clients, des familles et du personnel.  Deb a pris sa retraite en 2015, laissant derrière elle un héritage important au CPRI et à la section locale 112 du SEFPO.

Prix Tim Brown

Theresa O’Connor, section locale 266

Theresa O'Connor est représentante du Cercle des Autochtones pour la Région 2.  Elle est également représentante des femmes au Great Lakes Métis Council, ainsi qu'une fière membre de la Nation métisse de l’Ontario.

Theresa a servi comme directrice au conseil d'administration du M’Wikwedong Native Cultural Resource Centre, où elle est toujours très active.

En tant que représentante du Cercle des Autochtones, Theresa a contribué à l’élaboration du cours : « Le parcours autochtone : Marcher côte à côte ». Elle a participé activement aux conférences sur l’équité de la Région 2, trouvant des conférenciers de talent pour faire des présentations sur les thèmes des femmes autochtones disparues et assassinées et des revendications territoriales.

Prix Leah Casselman : Individuel

Janice Martell, section locale 604

Au Congrès 2014 du SEFPO, Janice Martell a soulevé la question des dangers pour la santé et la sécurité au travail dans les mines de l'Ontario. Comme preuve, elle a mis en exergue les décès récents et les problèmes de santé à long terme dont souffrent les anciens mineurs qui ont inhalé de la poudre McIntyre (poudre d’aluminium) pendant qu’ils travaillaient à la mine. Elle a souligné la nécessité d'associer d'autres syndicats à sa lutte pour améliorer la santé et la sécurité et réformer l'indemnisation des travailleurs. Les délégués du Congrès avaient été tellement émus par sa présentation que quelques mois plus tard, le Conseil exécutif adoptait une motion visant à appuyer l'application de la Loi Westray et à lancer une campagne pour renforcer cette loi afin d’y inclure les effets nocifs causés par la poudre McIntyre.

Par l’entremise de sa campagne sur les dangers de la poudre McIntyre, Janice souhaite que les mineurs et leurs familles obtiennent les indemnisations qu’ils méritent. Vous pouvez imaginer l'opposition à laquelle elle a été confrontée de la part du gouvernement provincial.

Janice Martell ne manque jamais de reconnaître le soutien que le SEFPO lui a apporté depuis des années. Elle a communiqué avec des membres du SEFPO qui ont perdu des êtres chers à cause de la poudre McIntyre. Le soutien du SEFPO figure dans son travail, ses appels téléphoniques, ses apparitions dans les médias et sa campagne de correspondance. En plus de tout ce travail, Janice a réorganisé la section locale 604 et mené des négociations contractuelles avec une réussite évidente.

Prix Leah Casselman

Section locale 294  (CarePartners)

La section locale 294, qui représente les employées de CarePartners dans la région de Niagara, a été accréditée avec le SEFPO en 2013. La lutte de la section locale contre l’employeur pour conclure une première convention collective équitable a conduit à une grève qui a duré près de huit mois en 2015.

Ces membres, qui travaillent pour la plupart à temps partiel, touchent des bas salaires.  En dépit des difficultés financières qu’elles ont traversé tout au long de ce conflit de travail, ces employées ont continué leur lutte avec courage et fait preuve d'une incroyable force, détermination et solidarité. 

La section locale 294 a organisé de nombreux piquetage devant les bureaux du député local et les centres d'accès aux soins communautaires. Les employées ont également manifesté devant d'autres bureaux de CarePartner et organisé une journée d’action à l'échelle de la province.

Les employées ont fait des présentations lors des réunions du RLISS et organisé une manifestation assise à l'intérieur des bureaux de Eric Hoskins, le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, jusqu'à ce qu'il accepte finalement de les rencontrer en personne. Elles ont obtenu l'appui des conseils du travail de la province et elles se sont fait remarquer aux assemblées générales des membres et conférences du SEFPO.

La section locale a également organisé une campagne « Adoptez une famille » afin d'aider financièrement les membres lors de la période des Fêtes de fin d'année. Un geste collectif de bonté et de générosité qui a permis d’offrir des cadeaux et de la nourriture à des enfants et aux proches. 

Prix des droits de la personne : Individuel

Sandra Snider, section locale 736

Sandra est une militante syndicale dévouée du SEFPO depuis de nombreuses années.  Elle a siégé au Conseil exécutif et au Comité provincial des femmes du SEFPO. 

En tant que présidente de la section locale 736 du SEFPO, Sandra a lancé avec succès une campagne pour que son employeur applique une politique pour un milieu de travail sans parfum – une des premières politiques de ce genre en Ontario. 

Au cours ses deux mandats au Comité provincial des femmes du SEFPO, son activisme social est allé au-delà de la parité entre les sexes.  Membre du comité organisateur de la Thunder Pride Week depuis sa création, elle n’a jamais cessé de jouer un rôle actif dans son organisation.

Quand elle a eu sa fille, Sarah, il y a 26 ans, il n’y avait pas de garderie à Thunder Bay pour accueillir les enfants des parents qui travaillaient en quart de travail. Sandra a été membre du conseil d'administration fondateur de la Garderie Kinderplace à l'Hôpital psychiatrique Lakehead, qui ouvrait plus tôt et fermait plus tard que les autres garderies de la ville.  Elle a ensuite été présidente du conseil d’administration de la garderie pendant cinq ans.  Elle a aussi siégé au conseil d'administration de la Coalition ontarienne pour l'amélioration des services de garde d'enfants et de la Thunder Bay Daycare Association.

Sandra a siégé comme membre à la Thunder Bay Learning Disability Association et au Comité consultatif pour l’enfance en difficulté du Conseil scolaire de district de Lakehead.

Elle a appuyé la séance de stratégie annuelle du groupe de soutien aux travailleurs blessés de Thunder Bay.

Membre du conseil d'administration de la Bay Credit Union, elle siège au comité de la justice sociale, où elle a recommandé une politique pour un salaire minimum à14 $ de l’heure, qui a été ensuite adoptée par l’Apple Credit Union au moment de la fusion avec la Bay Credit Union.

En tant que vice-présidente de l’association de circonscription fédérale du NPD de Thunder Bay—Superior-Nord et membre de la même association au palier provincial, Sandra s’est aussi impliquée pour apporter des changements politiques positifs.

Fonds d'éducation et de développement Rainford Jackson

Justicia for Migrant Workers

Justicia for Migrant Workers est un groupe de défense composé de travailleurs migrants et de leurs alliés qui luttent pour la défense des intérêts des personnes qui travaillent au Canada dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires et du Programme des travailleurs agricoles saisonniers. En plus d’informer et d’organiser ces travailleurs et travailleuses, ce groupe travaille de concert avec les communautés et les organisations syndicales. Ce groupe de défense s’efforce de combattre le racisme dont les travailleurs migrants font souvent l'objet au Canada.  Les membres du groupe ont déjà fait face à l'hostilité des opposants, mais cela n'a en rien diminué leur engagement à défendre les droits des travailleurs migrants dans notre pays.

Divertissements et activités sociales au Congrès

Le SEFPO propose une variété de divertissements et d'activités sociales afin que le séjour des participants au Congrès soit aussi mémorable que possible. 

Le SEFPO a du talent!

Jeudi 14 avril – 20 heures

Rejoignez-nous au Théâtre John Bassett pour la 2e édition annuelle de la soirée, Le SEFPO a du talent – une vitrine du talent de nos membres – un spectacle animé par David Merry, avec les juges Farley Flex, Greg Morton et Jessica Matten

LOL! Laugh out loud

Vendredi 15 avril – 20 h 30

Rejoignez-nous au Théâtre John Bassett pour la soirée de comédie – ouverture des portes à 20 h 15 pour cet événement à ne pas manquer. Une soirée d’humour avec Darryl Lennox, Laurie Elliott et Greg Morton, animée par Warren (Smokey) Thomas.

Suites de réception

Les 14 et 15 avril

Plusieurs suites de réception accueilleront les participants au Royal York, notamment les suites de réception des régions du SEFPO.  Les suites de réception sont généralement ouvertes à partir de 20 heures.

Article rédigé par : En solidarité

Consultez la page d'index du Congrès