Skip to content

Mise à jour du Congrès Jour 1 - 8 mai 2014

Tom Cochrane plays guitar and signs in to a microphone.
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Prix d'action humanitaire Stanley Knowles

Le SEFPO rend hommage à une légende de la musique canadienne, Tom Cochrane

Tom CochraneTom Cochrane est peut-être mieux connu pour son titre à succès sorti en 1991 et intitulé « Life is a Highway », mais ce n'est que la pointe de l'iceberg. Cochrane est né au Manitoba en 1953. Sa famille a déménagé en Ontario alors qu'il avait tout juste 4 ans. Cochrane a commencé à jouer de la guitare à l'âge de 11 ans et, à l'âge de 20 ans, il jouait dans des cafés à travers le Canada.

Tom Cochrane a remporté huit Junos, est membre du Panthéon de la musique canadienne et est Officier de l'Ordre du Canada.

Son tour de force, en 1991, Mad Mad World, devint l'un des disques canadiens les plus vendus de tous les temps, recevant le statut de Diamant au Canada. La vente de plus de trois millions d'albums dans le monde a fait de Cochrane un véritable symbole canadien.

Tout au long de sa carrière, Cochrane a appuyé une gamme variée de causes louables. Il est allé en Afrique huit fois pour World Vision, est allé en Asie pour représenter le Canada, a chanté pour les soldats en Afghanistan et continue de prêter son aide à plusieurs autres causes.

Prix de membre honoraire à vie

Patty Rout 

Patty RoutPatty Rout est devenue active au SEFPO dès son adhésion, acceptant alors un poste à l'Hôpital général d'Oshawa. Elle venait d'Alberta, où elle militait aussi activement. Patty représentait les membres de la section locale 348 pour tout ce qui touchait aux griefs, relations employés-employeur, santé et sécurité et négociations. Les efforts de Patty au sein de sa section locale l'ont conduite à occuper des postes dans le secteur et, plus tard, au Conseil exécutif du SEFPO.

Patty a servi à titre de présidente de la Division des professionnels hospitaliers de 2000 à 2007. Pendant son mandat, elle a participé activement et joué un rôle déterminant dans l'intégration transparente de 2 100 membres de l'Association of Allied Health Professionals (Association des professionnels paramédicaux) au SEFPO.

Au début des années 2000, suite à la restructuration en vertu du projet de loi 136, on a vu d'importantes fusions d'hôpitaux se produire. Patty a participé à la négociation des Plans d'adaptation des ressources humaines, des plans de la région du Grand Toronto et du plan de l'ALREO.

Parmi les autres contributions clés de Patty au sein de la Division et dans le domaine des soins de santé en général, notons la législation concernant la sécurité des aiguilles et autres objets pointus et tranchants et la planification en matière de pandémie (après le SRAS).

Enfin, Patty a prêté son dévouement et son engagement aux membres du SEFPO en jouant le rôle de première vice-présidente/trésorière du SEFPO de 2007 à 2011.

 

Mike Grimaldi

Mike GrimaldiMike Grimaldi a consacré plus de 40 ans au mouvement syndical, ayant été membre de plusieurs syndicats différents au cours de cette période. Sans perdre une minute, Mike devint activiste à l'âge de 16 ans, organisant alors un ralentissement de la ligne dans une usine où son père était contremaître.

Mike a été membre de la FPO, travaillant au Bureau des conseillers des travailleurs, où il s'occupait des appels présentés à la CSPAAT par des travailleurs non syndiqués. Il a aussi été adjoint de direction de Leah Casselman pendant six ans, puis a été élu au Conseil exécutif du SEFPO, en 2007. Mike a été vice-président régional pendant ses six années au Conseil.

Mike s'est servi de ses nombreux talents pour diriger des campagnes électorales fédérales et provinciales pour le NPD, y compris dans le cadre des récentes élections partielles à Niagara.
Même à la retraite, Mike continue de lutter pour les pensions et les droits des travailleurs.

Will Presley 

Will PresleyMembre pendant 27 ans, dirigeant de section locale, membre du Conseil exécutif et vice-président régional, Will est responsable de nombreuses idées créatives et actions audacieuses lui ayant valu le statut de membre à vie.

Les efforts de Will ont laissé une marque indélébile sur notre syndicat. Sa créativité et son acharnement à la tâche font partie des éléments constitutifs à partir desquels nous avons construit notre syndicat. Et ceci est particulièrement vrai dans la façon dont notre syndicat forme et conserve les militants. Par exemple, grâce à l'aide et aux conseils de Will, notre syndicat a pu offrir le cours d'orientation des nouveaux présidents, les mises à jours quotidiennes du Congrès, le guide du délégué syndical, le guide intitulé Outils de pouvoir, la fin de semaine des rédacteurs, En solidarité, une publication dont le contenu est contrôlé par les membres, et un Comité de liaison du régime avec un code de conduite pour les administrateurs.

Will a été membre de la section locale des évaluateurs immobiliers de 1977 à 1979, à Guelph. De 1979 à 2002, il était membre, à North Bay, où il a servi à titre de délégué syndical, vice-président et président de section locale. Il a fondé le bulletin de section locale Inside 633! et s'est mérité un prix national de l'Association canadienne de la presse syndicale.

Il a siégé au CERM du ministère du Revenu de 1987 à 1989 et dans trois équipes sur le salaire des employés de la FPO, dans les années 1980 et 1990. Il a été membre de l'équipe dans le cadre du plus important grief de classification de l'histoire du SEFPO, dans lequel 900 évaluateurs immobiliers remportèrent une augmentation salariale de plus de neuf pour cent.

Il a siégé au Comité des Statuts et présidé au Comité des résolutions.

Il a été élu membre du Comité exécutif (MCE) de la région 6 sept fois et a effectué trois mandats à titre de vice-président régional de la région 6. Lorsque les évaluateurs immobiliers ont été transférés à la SÉFM, il est devenu président de cette division du secteur parapublic et de l'équipe de négociation.

Entre 2002 et 2007, année à laquelle il a pris sa retraite, il a été agent des griefs régional pour la région 6.

Prix de santé et sécurité : Individu

Mike Lundy, section locale 737

Mike se montre actif au sein de sa section locale en développant ses propres compétences et en éduquant les membres. Mike est devenu instructeur en santé et sécurité agréé et a accepté le poste de représentant régional pour les Centres de santé des travailleurs (ses) de l'Ontario Inc. En outre, Lundy a participé au projet Corrections' Northern Labour Relations, a œuvré au sein du Comité de santé et sécurité provincial (services correctionnels) et est membre-contributeur des comités provinciaux d'exécution et de renouvellement du ministère. Mike a toujours été et continue d'être une force motrice dans le mouvement ouvrier, pour notre syndicat et pour la santé et la sécurité en Ontario.

Prix Leah Cassleman : Section locale

Section locale 128 – Prison de Sarnia

Les membres de la section locale 128 ont lutté pendant plus de deux ans et demi pour sauver la prison de Sarnia et ils ont gagné.

Les membres de la section locale 128 avaient été choqués de lire dans un communiqué de presse daté du 29 mars 2011 que le gouvernement McGuinty, dans le cadre de ses coupures au sein de la FPO et d'autres services provinciaux, envisageait de fermer les prisons de Sarnia, Owen Sound and Walkerton, pour soi-disant aider les Ontariens à « faire des économies de près de 1,5 milliard de dollars au cours des trois prochaines années ».

La section locale 128 s'est battue contre la fermeture en recourant aux médias. Les articles parus entre mars et juillet 2011 dans les journaux de Sarnia et London disaient au public que cet établissement correctionnel n'était pas sous-exploité et qu'au contraire, il était plein à craquer. Il était hors de question, pour les détenus, leurs familles et les travailleurs de cet établissement, de transférer les détenus au Centre de détention du sud-ouest, à Windsor.

En mars 2012, des agents de correction impliqués dans la campagne pour sauver la prison de Sarnia étaient mis à la porte. David Esser, le président de la section locale, a déposé un grief en vue de lutter pour son emploi.

Après de nombreuses apparitions à la télévision, des articles dans les journaux et des entrevues radiophoniques, la Campagne pour sauver la prison de Sarnia prenait fin, en août 2014, avec l'annonce de la ministre que la prison de Sarnia resterait ouverte.

Prix Leah Casselman : Individu
Dan Anderson, section locale 431
Vers la fin de 2012, Dan Anderson et les membres de la section locale 431 se sont rendus compte des répercussions qu'aurait la construction d'un nouvel hôpital P3 à l'emplacement actuel de l'hôpital Providence Care et de ce qu'un tel projet signifierait pour le personnel et leurs clients.

L'hôpital Providence Care manque de personnel et la sécurité du personnel et des clients fait l’objet de nombreuses inquiétudes depuis longtemps. En février 2013, Anderson et la section locale 431 ont organisé un piquet d'information pour attirer l'attention de la communauté sur les préoccupations de la section locale.

La section locale 431 a également travaillé avec la Coalition de la santé de Kingston, le Conseil de district de Kingston et des partenaires communautaires pour attirer l'attention sur le nouveau projet d'hôpital P3 pour Providence Care. Anderson et la section locale 431 furent essentiels à la mobilisation de la communauté, des syndicats locaux et des partenaires communautaires dans le cadre d'un plébiscite avec 9 885 suffrages exprimés, 96 pour cent de la communauté de Kingston votant pour garder l'établissement entièrement public.

Peu après le plébiscite, Providence Care a reçu l'annonce qu'il perdrait 60 postes à temps plein d'ici mars 2014. Anderson a travaillé sans relâche pour minimiser l'impact sur sa section locale.

Prix Tim Brown

Section locale 4102 – Tsi Ion Kwa Nohn So:Te

Local 4102 Signing CeremonyPremière section syndicale communautaire autochtone en Ontario, et peut-être même au Canada, les membres du conseil de la région 4 étaient fiers de nommer Tsi Ion Kwa Nohn So:Te. Cela en dit long sur leur dévouement à améliorer les conditions de travail et les services publics pour les aînés dont ils prennent soin dans leur établissement de soins de longue durée.

Dans le cadre d'une cérémonie spéciale tenue sur les terres Akwesasne, le chef Brian David et le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, ont signé une entente de reconnaissance volontaire, qui permet au SEFPO de représenter les 65 travailleurs de cet établissement.

Prix des droits de la personne : Individu

Peter Thompson, section locale 154

Peter Thompson travaille pour la Société d'évaluation foncière des municipalités (SÉFM), anciennement partie du ministère des Finances. Il a commencé à travailler au Service de l'évaluation en 1989, au bureau de Toronto, puis a obtenu un emploi à temps plein à Windsor. Il est actif au sein du mouvement syndical depuis 22 ans et il a travaillé dans divers comités/caucus. Il est actuellement président du Caucus des gens de couleur.

Thompson a aidé à organiser la première Conférence sur les droits de la personne de la région 1 (aujourd'hui appelée Conférence sur l'équité) et a proposé la formation du Caucus des gens de couleur, qui a éventuellement entraîné la mise sur pied de notre projet de cartographie sociale.

Thompson a occupé divers postes au syndicat : président du Caucus des gens de couleur; enquêteur/conseiller, Politique sur le harcèlement/discrimination; premier représentant régional des droits de la personne; vice-président du Comité provincial des droits de la personne (CPDP); membre de l'équipe de négociation de la SÉFM (deux mandats); équipe de désaisissement/transition du ministère des Finances; vice-président de la section locale 154; délégué d'unité; et délégué syndical. Un point fort de sa carrière syndicale fut un voyage en Afrique du Sud (avec le Fonds pour la justice sociale du SEFPO), en septembre 2012, à titre de représentant de la région 1.

 

Prix de santé et sécurité : Section locale

Centre Waypoint – Section locale 329

Cette année, le SEFPO rend hommage à la section locale 329 du Centre Waypoint, une section locale chef de file en matière de santé et de sécurité. Leadership dévoué et membres actifs engagés envers les questions de santé et de sécurité au travail font de cette section locale de plus de 1 200 membres un excellent candidat pour ce prix.

En 2011, 250 incidents graves causant des préjudices ont été signalés par le personnel à  la CSPAAT, y compris un dans le cadre duquel un patient avait frappé un membre du personnel, des menaces de mort verbales et plusieurs incidents de harcèlement.

En 2012, ces membres ont préparé 296 rapports d'incident, dont 210 divulguaient des blessures.

En 2013, 291 incidents ont été signalés, dont 221 avec des blessures.

En mars 2013, le ministère du Travail a conduit une inspection au Centre Waypoint afin d'assurer la conformité aux exigences de la Loi sur la santé et la sécurité au travail et du Règlement sur les établissements d'hébergement et de soins de santé. Le ministère du Travail a découvert que l'employeur n'avait pas d'alarmes personnelles adéquates pour obtenir de l'aide immédiate. Aussi, on a découvert que les boutons d'alarme n'avaient jamais été installés comme il se doit et que la plupart des zones de travail n’était pas dotée d’un système d'appels d'urgence, exposant le personnel travaillant étroitement avec les patients à de gros risques.

Après plusieurs inspections, le ministère du Travail a émis plusieurs ordres contre l'employeur, contribuant à rendre ce lieu de travail plus sûr pour les membres.

Fonds d'éducation et de développement Rainford Jackson

Jill O’Reilly, ACORN Chapitre d'Ottawa

ACORN (Association of Community Organizers for Reform Now) est un organisme communautaire fort actif, qui parvient souvent à réaliser les objectifs de ses membres avec un budget dérisoire.

  • Ils ont organisé une clinique de préparation gratuite de déclarations d'impôts, qui a aidé des centaines de familles à revenus faibles ou d'immigrants à préparer leur déclaration d'impôts.

  • Ils ont organisé une activité de levée de fonds pour leur plus importante campagne, une campagne visant à faire passer le salaire minimum à 14 $ l'heure dans la ville d'Ottawa.

  • Ils ont fait campagne pour obtenir un programme d'accès à Internet haute vitesse à 10 $, demandant à tous les fournisseurs privés de fournir le service Internet haute vitesse à un prix abordable à ceux et celles qui vivent avec un revenu fixe bas et aux travailleurs pauvres. Cette campagne a rappelé à la population que les Nations Unies avaient récemment déclaré que l'accès à Internet est un droit humain qui devrait être accordé à tous et à toutes.

  • Ils ont fait pression avec succès auprès du conseil municipal de la ville d'Ottawa pour faire adopter un règlement garantissant que les propriétaires fournissent et entretiennent des appareils ménagers fonctionnels.

 

Cela fait vingt ans que le Comité de rédaction de En Solidarité produit les mises à jour quotidiennes du Congrès. Nous fournirons un dossier des activités et événements du Congrès.

Qui nous sommes : Virginie Ridley, section locale 116; Lisa Bicum, section locale 125; Sandy Green, section locale 416; Craig Hadley, section locale 5109; et Vern Saari, section locale 659.

Les membres d'office sont Felicia Fahey, personne ressource au Conseil exécutif, et Don Ford, de la Division des communications du SEFPO.