Skip to content
news_announcements_french.jpg

Les Services correctionnels se soucient de la sécurité de leurs communautés

Toronto – Les travailleurs des services correctionnels et du système de justice pour la jeunesse de tout l’Ontario redonneront à leurs communautés le 8 janvier prochain. À partir de leurs différents lieux de travail, ces membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO) participeront à une grande variété d’activités de levée de fonds spécifiques à leurs communautés dans ce qu’ils ont nommé « Les Services correctionnels se soucient de la sécurité de leurs communautés ».

La journée a été proposée par l’équipe de négociation des Services correctionnels du SEFPO, qui est en pleines négociations contractuelles avec le gouvernement de l’Ontario. Chris Jackel, président de l’équipe de négociation, a dit que l’équipe voulait souligner son engagement à l’égard de la communauté.

« Nous travaillons dans des endroits volatiles et violents », a déclaré Monsieur Jackel. « Nous trouvons qu’en redonnant à la communauté, nous parvenons mieux à faire face à notre stress quotidien. Cette initiative de rapprochement nous rappelle pourquoi nous faisons ce que nous faisons chaque jour. »

De nombreux députés locaux, maires et autres dignitaires ont été invités à assister aux événements qui auront lieu dans leurs communautés respectives. Le personnel correctionnel profitera également de l'occasion pour sensibiliser les gens sur la crise qui secoue le système correctionnel ontarien.

« Nos lieux de travail sont devenus dangereux et il est désespérément nécessaire que le gouvernement fasse d’importants investissements pour assurer la sécurité du personnel, des délinquants et de nos communautés », a déclaré Monsieur Jackel.

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, a félicité les travailleurs correctionnels de leurs efforts visant à rejoindre les communautés qu’ils servent et protègent.

« Je suis extrêmement fier du travail exigeant qu’effectuent nos membres chaque jour pour aider à assurer la sécurité de nos collectivités », a-t-il dit. « Leurs contributions essentielles à la sécurité du public sont largement sous-estimées. Les activités prévues pour le 8 janvier démontrent une fois de plus leur engagement inébranlable envers le bien-être de leurs communautés locales. »

« Mais pour mener à bien leur tâche, ils ont besoin des outils et des ressources appropriés, et pour le moment, ils ne les ont simplement pas », a ajouté Monsieur Thomas. « C’est pourquoi nous demandons aux Ontariens de contacter la première ministre Wynne et de lui dire de financer adéquatement notre système correctionnel, afin d’assurer la sécurité de chaque famille en Ontario. »

Pour plus d’information : Chris Jackel, 1-800-268-7376, poste 7415